LA ROJACADEMIE SE TOUCHE LE FOND

LE JEU PAR NANDO


Non, hors de question que je te parle de ce match. C’était le putain de cirque Pinder, j’en ai encore des angoisses. Sergio il va t’expédier la notation bien comme il faut, et après on part se mettre au vert quelques temps histoire d’oublier le traumatisme. Le grand air, la gnôle, la nudité et l’amitié virile nous feront le plus grand bien. On se revoit pour le huitième de finale, en priant pour une élimination.


LES NOTES PAR SERGIO


Simon : (2/5)
Ha mais t’appelle ça jouer ?

Alba : (3/5)
Adepte du fini parti

Garcia : (2/5)
Plus Rudi que sergent.

Laporta : (4/5)
Ololol enfin un français qui marque (pouce bleu dans le cul pour soutenir la chaine alimentaire)

Azpilicueta : (3/5)
Un seul être vous centre et tout est recadré.

Pedri : (1/5)
Perdreau.

Busquet : (2/5)
Même Alex Fergusson ne peut pas voir son match.

Koke : (2/5)
Comment jouer en 4-0-3 par l’équipe d’Espagne ou la mort du jeu sans ballon.

Moreno : (4/5)
Venu pour casser des culs et mâcher du chewing gum.

Sarabia : (4/5)
Cigale tu fut, cigale tu seras.

Moratamour : (2/5)
+2 parce que je t’aime


EL BANCO

Torres : (3/5)
Plus précoce que l’électorat de LREM.

Torres : (3/5)
Plus précoce que l’électorat de LREM. (ils recyclent leurs noms on recycle nos merdes)

Thiago : (2/5)
Plus aucun but marqué après ton entrée ? Coincidence ? Mironton ou Barjabulle ?

Traoré : (2/5)
hastag soutine

Oyarzabal : (2/5)
Entré à l’heure de sortir le chien

Louis Henri : (0/5)
On t’oublie pas hijo da perro

Sergio Ramort

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.