Angers – Brest (1-2), la SCO Académie est résignée

Et alors cette montée ?

Salut tout le monde.

Pas de poésie aujourd’hui, la poésie c’est pédé. Contre les tarlouzes arlavignonaises ça passe, mais contre les Brestois c’est hors contexte. Les mecs vivent déjà à Brest, pas la peine d’en rajouter. Et puis on aime bien Mech Tuyot.

Avant-match :

Qui dit match du lundi soir dit soit match de coupe la semaine précédente, affiche comportant un club faisant le plus recette ou choc de haut tableau. Cet Angers/Brest ne dérogera pas à la règle  en remplissant cumulativement les conditions:

  • Brest a joué mercredi dernier en Coupe et a battu nos voisins choletais (3-1 après prolongafions);
  • Brest reste l’un des clubs faisant le plus d’audience le lundi soir;
  • Angers (6e, 32 points) reçoit Brest (4e, 35 points). Autant dire que ça pue un peu moins du cul qu’un Nancy-Orléans.

La composifion:

Yahia a rechuté et ne sera pas apte avant au moins 1 mois (et même jusqu’à la fin de saison à ce rythme), Eudeline est blessé, Gomez est encore juste, tandis que Camara, Cissé et Bouka-Moutou sont à la CAN. SM se prive également de N’Gosso, Traoré, Sarr, Hafidi et Diallo, ce qui nous donne :

2 grosses surprises dans la compo : l’absence de Frikeche au milieu, où Moulin reconduit le même trio que la semaine passée, et celle de Ben Othman, remplacé par Clémence. Sur le banc, on retrouve Letellier (g), Frikeche, Pessalli, Ben Othman, Ayari.

On est à peu près sûr des propos tenus par SM à Dupont avant la rencontre.

Le match:

  • Début catastrophique, 2 ailiers qui défendent mal, un milieu perforé, une domination brestoise, qui se concrétise par un but de la tête de Angoula contre son camp, à la retombée d’une frappe sur la barre (15′). SCO 0-1 SB 29 
Plus passifs qu’un concombre de mer.
  • Petit à petit on joue de mieux en mieux et on commence à prendre le contrôle du match. Kodjia voit son but refusé pour un horsjeu(.net) net et sans bavure. 0-1 à la mi-temps, mais de l’espoir plein le cœur.
  • A la reprise on met une grosse pression à Brest, qui craque suite à un penalty généreux concédé par Thébaux et transformé par Kodjia (56′). SCO 1-1 SB 29
Ya contact quand même.
  • Même à 1-1 on continue à mettre la pression, sans être très dangereux, mis à part sur une frappe de Keita qui trouve la barre à la 87′.
Tout était parfait, sauf la minasse à 6 mètres des buts.
  • Et forcément, sur la dernière action du match, Brest va nous la faire à l’envers: sur un centre de Moimbé, Guillon touche le ballon et l’envoie dans la lucarne opposée de Butelle (90’+3). SCO 1-2 SB 29
Sans commentaire.

Les notes:

Butelle (2-/5): Une réaction de pachyderme sur le 1er but, une sortie de kamikaze en 1ère mi-temps. Malgré une deuxième mi-temps correcte,  cela suffit largement pour épuiser ma réserve de patience le concernant et demander sa mise au banc.

A vitesse réelle.

Angoula (4/5): Un match énorme, même si ponctué d’un csc où il se fait bien bousculer par Belghazouani. Bien présent, il a mangé Laborde pendant le match, à tel point qu’on a retrouvé celui-ci en position foetale près du poteau de corner le lendemain du match. Si @claudepeze ou @MechTuyot veulent venir le chercher ce serait bien, parce qu’il coûte cher en bouffe quand même.

Guillon (2 puis 4/5): Un peu en difficulté en début de match, puis très bon par la suite. A la passe sur le but refusé de Kodjia, à l’origine du penalty provoqué par Ben Othman , et à la conclusion sur la dernière action du match. Dommage Lolo, c’était dans le mauvais but.

Thomas (2 puis 4+/5): Costaud, très costaud. Jamais pris sur les attaques brestoises, qui s’en sont remis à des fautes pour tenter de le passer (coucou William Sea, ça fait quoi de voir un footballeur savoir se servir de ses pieds ?). Seule ombre au tableau : c’est lui qui couvre Moimbé sur le but breton, et ça, ça fait vraiment chier.

Manceau (3/5): Pas très en vue pendant le match, ce qui est plutôt bon signe. -1 pour son déplacement WTF sur le premier but brestois.

Auriac (3+/5): Moi qui demandait à ce qu’il soit écarté du 11 pour ce match, mea culpa. Gros abattage défensif, et bonne distribution du ballon à ses milieux, latéraux et ailiers. Un match propre, qu’il aurait pu ponctuer d’un but, à 10 mètres près.

Diers (4+/5): Gros match de Charly encore une fois, omniprésent dans le coeur du jeu. Pas loin d’inscrire un doublé dans ce match, mais Thébaux et Traoré l’ont empêché de trouver la solution finale. #PointVanNobel

 

Coucou, tu veux voir ma course ?
Plat du pied Ismaël Traoré.

 

Keita (2 puis 5/5): Oh le cochon. Pas terrible en début de match avec de nombreuses pertes de balle, il s’est bien repris et est devenu intenable au fil des minutes, en apportant constamment le danger grâce à ses courses et ses dribbles. Pas loin de conclure à la 87e, mais il a manqué de finesse dans le dernier geste.

Ngando (0 puis 2-/5): Insuffisant mon petit. Très très mauvais en 1ère mi-temps en étant incapable de défendre correctement ou même de récupérer un ballon, il a redressé la barre en 2e mi-temps, sans pour autant nous faire grimper au plafond.

Clémence (1/5): Un tir cadré, une presque passe décisive, et puis le néant. Visiblement il a tout donné à l’entraînement pour être titulaire, mais il aurait dû en garder un peu pour le match. Fautif sur le 1er but, il défend mal sur Laborde.

Kodjia (5/5): Bel homme, 1 but sur péno qui récompense une activité impressionnante. Il aurait dû bénéficier d’un penalty pour une faute de Martial, mais l’arbitre a préféré lui mettre une carte jaune, ce qui implique une suspension lors du prochain match, et un repos bien mérité.

Ben Othman (3+/5): Rentré à la mi-temps à la place de Clémence, il a donné du dynamisme à l’équipe, et provoque le penalty. A semblé manquer de jus en fin de match, ce qui semble étonnant.

Frikeche (NN/5): « Va, je ne te hais point ». Et si Corneille avait vu le match, il aurait certainement rajouté : « OH RAYAN, IL EST OU TON MARQUAGE PUTAIN ? ». En même temps quand tu joues pas à ton poste, on peut pas tellement t’en vouloir.

Ayari (NN/5): 

-Mais vous êtes pas mort, espèce de connard ?

– Non mais comme j’étais hyper malade, j’ai dit à mon oncle : « Ecrivez leur que je suis mort, comme ça ce sera fait ». Puis finalement j’ai gerbé gerbé gerbé, et là ça va mieux.

Plus sérieusement, ça fait plaisir de le revoir sur les terrains.

Le coach (5-4/5): 

  • Erreur n° 1: Aligner Clémence à la place de BO.
  • Erreur n° 2: Ne pas titulariser Frikeche.
  • Erreur n° 3: S’entêter à ne pas mettre de défenseurs sur le banc.
  • Erreur n° 4 : Faire rentrer Frikeche latéral droit, plutôt que de décaler Guillon à gauche, Manceau à droite et Rayan dans l’axe.

Les adversaires (Ultra-réalistes/5): 0 tir cadré, 2 buts et 3 points. tant mieux pour eux et pour la Pen Ar Bred Académie.

Le classement:

Je pense qu’on se donne pas les moyens d’aller plus haut, mais qu’on a des top players bien meilleurs que le reste du troupeau, Troyes excepté. On verra la saison prochaine quand on aura vendu les meilleurs.

 

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par .

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, me balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser ici et même là. Et si tu veux proposer une idée, rejoindre la SCO Académie ou autre, c’est à l’adresse suivante: abidal.lector@gmail.com 

Bises an(al)gevines,

Cyril Téhétéro

2 thoughts on “Angers – Brest (1-2), la SCO Académie est résignée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.