Arsenal – Marseille (2-0) La Gunners Académie livre ses notes

Une simple formalité pour les Olympiens

avantmatch

La marche en avant continue, les troupes du Colonel Wenger sont à l’avant-poste et guettent la qualification d’un oeil sûr mais méfiant. Car en cas de victoire des Gunners, la qualification est possible dès ce soir, en fonction du score de l’autre match. Une victoire de Naples ou un match nul nous envoie directement en 8èmes. Et certainement à la 1ère place, il faudrait vraiment croire au pape pour penser que Naples peut battre Arsenal 3-0 à la dernière journée. Messieurs, astiquez bien vos canons, ce soir on tire.

L’élimination d’Arsenal passe par beaucoup de probabilités et de calculs que nous ne ferons pas, ça demande de faire fonctionner le cerveau, et ce soir nous sommes de simples soldats, d’humbles hommes sans prétention, nous réfléchirons avec nos testicules.

 

compos

OM-retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

buts

1′ Marseille engage, Gignac veut dribbler toute la défense et perd le ballon, Wilshere est lancé en contre par Sagna sur l’aile droite, il élimine son défenseur et enroule pied gauche dans la lucarne opposée, 1-0

65′ Ramsey lance Özil à l’entrée de la surface, centre immédiat pour Wilshere qui fusille Mandanda, 2-0

 

match

En se mettant rapidement en sécurité, les Gunners n’ont eu qu’à tenir le match par la conservation du ballon. Ajoutons à ça un secteur offensif marseillais inexistant, et c’est ce qu’on appelle une victoire facile. Jusqu’ici, Arsenal n’a pas vraiment été génial dans le jeu, mis à part le match contre Naples. Mais ce manque de spectacle se traduit par une intelligence de jeu. On pose la balle, on ne se précipite pas, on garde le calme et on gère. On assiste presque au même phénomène en championnat, même si sur certains matches les joueurs ont pu se lâcher. Bien sûr il doit s’agir d’un choix spontané de Wenger en ce début de saison, et c’est triste à dire, ça marche. Arsenal obtient les résultats et les points, puis se trouve en tête des deux compétitions.

Plus le temps de jeu des recrues augmentera, mieux le jeu se posera et se projettera vers l’avant. Je me réjouis d’avance de voir enfin un excellent match d’Özil, qui pour l’instant n’a pas l’air de vouloir forcer son talent. Tout ça est de bonne augure pour le déplacement à Naples. Non seulement parce qu’Arsenal encaisse peu et que les italiens ont besoin de trois buts d’écart, mais aussi parce qu’on est tout à fait capables de marquer les premiers, et cette saison, mis à part la défaite contre Aston Villa, Arsenal n’a pas perdu après avoir ouvert le score. Les napolitains ont le talent, mais Arsenal a gagné le mental en plus d’avoir de la qualité.

On sait tous que Dortmund va gagner à Marseille, donc on ne pourra compter que sur nous-mêmes, je suppose que le message de Wenger sera clair, jouer le plus serré possible et ne pas faire de folies, un match nul sera déjà un excellent résultat qui consolidera la 1ère place du groupe.

 

notes

Szczesny [5]  Soirée presque tranquille pour le dernier rempart des Gunners qui a parfaitement fait son boulot quand il le fallait. Thauvin peut aller frimer ailleurs.

Sagna [4]  Avec Morel en face, il fallait pas hésiter. Bon il y a un centre-tir parti en dehors du stade à un moment, en fait on sait toujours pas ce qu’il a tenté exactement, mais le couloir droit a été plutôt bien maîtrisé et ses montées dangereuses. En bonus une passe décisive pour Wilshere.

Mertesacker & Koscielny [3]  Pas grand chose à dire, on a pas vu Gignac, ils se sont fait quelques passes et ont assuré le minimum syndical.

Monreal [3]  Pas vraiment de réussite en attaque à part quelques bonnes relances, mais défensivement présent et précis, en bonus il sauve une balle sur la ligne.

Flamini [3]  On a remis le mur devant la défense, ça facilite le travail de tout le monde. Malheureusement il faut qu’il travaille le jeu collectif, en améliorant ses passes et relances il sera quasi-parfait.

Ramsey [3]  Bilan mitigé pour le héros de ce début de saison, autant il rate des frappes et des passes pas si difficiles, autant il est capable d’un éclair de génie sorti de nulle part. On va retenir sa passe pour Özil qui amène le deuxième but.

Wilshere [5]  Comme ça n’arrive pas souvent, on va le féliciter pour ses deux buts, bien que le viol sur Morel soit une activité depuis longtemps pratiquée par les attaquants de France et d’Europe.

75′ Walcott [3]  Son retour est plutôt positif, il a gardé ses qualités, mais hélas, aussi ses défauts. Il n’aime définitivement pas Giroud, mais il a tellement de classe dans sa façon d’humilier les défenses qu’on peut lui pardonner ça pour l’instant. Qu’on lui donne sa place de Titi Henry qu’il arrête de pleurer.

Özil [3]  Encore un match poussif de l’allemand. La passe décisive pour Wilshere le sauve de la catastrophe.

83′ Arteta [2]  On aurait pu dire qu’il a pas joué longtemps. Donc il a pas vraiment joué. En fait, il a pas joué du tout.

Rosicky [2]  On l’a déjà vu mieux que ça. Mauvais choix, passes ratées, c’est pas vraiment dans ses habitudes, heureusement qu’en face c’était l’OM.

75′ Cazorla [4]  Il rate une de ces frappes dont il a l’habitude de cadrer, faute à un rebond vicieux au moment du tir. Il a apporté de la vitesse et de l’animation dans le jeu dès son entrée, et malgré une position reculée sur le terrain. C’est le Santi que j’aimerais voir plus souvent, son début de saison a été plutôt terne à l’image de celui d’Özil.

Giroud [3]  Il y avait de la volonté, et j’ai presque envie de dire une amélioration au niveau technique. Je l’ai même vu conserver un ballon après avoir essayé de dribbler N’Koulou. Pour le reste, il faut dire qu’il a pas vraiment été fourni.

 

Géranal Desarmé

Toi zaussi rejoins le Père Fidalbion, le Géranal et la communauté arsenaliste de Horsjeu sur notre magnifique page Facebook https://www.facebook.com/LaGunnersAcademy

 

3 thoughts on “Arsenal – Marseille (2-0) La Gunners Académie livre ses notes

  1. C’est Arsenal qui a engagé le match, et Gignac est venu au pressing, a récupéré le ballon puis l’a reperdu.
    Sinon l’écart de notes en Rosicky et Cazorla me parait un peu grand, et étonnante note pour Giroud de ta part, il a un peu croqué et son jeu en remise était moins bon que d’habitude.
    Moi j’ai plutôt apprécié ce match, c’était jouer pepère mais c’est bien de s’avoir s’adapter à l’adversaire et pas fournir trop d’efforts pour un match de ce genre, et y’avait quelques belles séquences offensives.

  2. @Hugog: ok merci pour la précision, avec mon streaming pourri j’ai juste vu un ralenti où l’OM était déjà à l’attaque, me suis dit qu’ils avaient dégagé devant. J’allais quand même pas faire un parallèle entre le but de Fabregas contre Tottenham en 2009 et la tentative de percée de Gignac, c’était très peu probable. Et pourtant, les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.