ASSE – Caen (1-2) : La Forez Académie fatigue.

Bon… Je pense que Sainté peut commencer à se préparer un petit partenariat avec la boîte qui concocte le Xanax. Ou avec le Bayer Leverkusen, tiens.
Non, parce que là, on s’est carrément écroulé. Court récit d’une défaite (tout de même) attendue.

 

Le match en une phrase : « C’était plaisant, avant la débandade »

Avec le onze de départ qui a fait grogner plusieurs académiciens.

compo assecaen2016

Bon. KTC et Lemoine ont l’air d’être fatigué depuis quelques matchs, on a un calendrier chargé, mais les reposer, non… Surtout qu’on a pas de banc, avec Selnaes et Malcuit/Pierre-Gabriel. Ou alors ils ont pas envie de jouer peut-être. Autant, Galtier a peut-être trop fait tourner à une période, empêchant la prise d’automatismes, autant là… Il y a un juste milieu à trouver !

 

Le mâche.

C’est en fait surtout une succession d’attaques-défenses assez plaisante finalement, puisqu’il y a du rythme, et de l’envie de part et d’autre. Les visiteurs ne sont pas venus pour défendre, et chaque contre peut donner quelque chose. On claque du fessier, mais faut avouer que c’est sympa à regarder. Par contre, même si tu sens les joueurs appliqués, il y a des approximations techniques frustrantes.

Caen a bien entamé le match, et l’arbitre calme direct les acteurs en avertissant Adéoti et Tannane.

15e, première action verte : Tannane perce dans l’axe après une belle action co’, pique sa balle pour Soderlund qui remet de la tête pour Roux. C’est tendu pour frapper, mais il parvient à cadrer sa frappe. Arrêt de Vercoutre.

Derrière, à l’image du match, Caen réagit direct : contre rapide avec Delort au-devant de Ruffier qui jaillit bien. Ouf.

Puis les actions se succèdent de la 25e à la 35e. Centre de Delort, boulet de canon d’Appiah qui part dans les airs. Pajot s’essaie au boulet de canon, mais ne cadre pas non plus. Lemoine perd la balle devant nos 20m, laissant les Normands tirer, à côté, heureusement. Suite à une belle action co’, les Steph rentrent dans la surface. Lemoine cherche la frappe, s’avance par deux fois pour contourner les défenseurs, les prend de vitesse et frappe en angle fermé sur la droite. Vercoutre la met en corner. Derrière, Tannane joue le corner, Féret repousse mal, Bayal est seul à 11m… Et place une mine qui part au-dessus. La rage.

Mais cela continue avec Soderlund : après une frappe de Tannane mal repoussée par Vercoutre, le ballon traîne dans la surface. Pajot remet du bout du pied à Soderlund à 11 mètres… qui place une frappe en pivot bien forte loin au-dessus. Génial. On va pas le regretter… Les Verts ont envie, tiennent clairment la balle, mais niveau réalisme, c’est pas ça.

Au retour des vestiaires, le match se calme. On sent un peu de fatigue chez les Verts tout de même. A la 56e, Ruffier nous sauve : Ntibazonkiza (je m’y suis repris à 3 fois pour l’écrire celui-là) joue le une-deux avec Delort, dans les airs. En deux ballons lobés, Ntibazonkiza s’offre une possibilité de tirer au but. Qu’il prend. Demi-volée, arrêt de Ruffier. Bien joué, gars !

Lemoine tire la langue, Eysseric rentre. Pour le coup, cela nous redonne du tonus au milieu, mais on ne tient plus la balle comme en première… Et Caen pousse.

Vercoutre sauve les Normands à la 70e (tête décroisée norvégienne), puis KTC place un tacle d’orfèvre pour contrer Delort au dernier moment.

Mais voilà. C’était écrit. On s’en prend un dans le dernier quart d’heure.

78e, Bazile centre après avoir pris KTC de vitesse. Son centre lobé passe au-dessus de Pogba qui s’était avancé comme un poussin, derrière Delort reprend tranquille de la tête. 1-0. Thumbs up.

Mais ce qui est drôle et nouveau, c’est que les buts en fin de match, on les prend par deux maintenant !

82e, Pogba perd la balle (merci Vincent Péricardetçarepart !). Contre immédiat des Normands. Sur la droite de la surface, Rodelin s’avance. Il n’est pas attaqué, ce qui lui permet de se recentrer et de frapper à ras du poteau. La balle fuse et Ruffier a beau s’étendre, il est battu. 2-0. On est au fond.

Le coup-franc d’Eysseric (91e) est superbe, et permet de niquer la clean sheet de Vercoutre. Mais c’est anecdotique. On laisse Caen remonter, on ne prend pas place sur le podium. Derrière, Lyon prend 3 points également. Superbe soirée.

 

Les notes.

Ruffier 3/5 : il a retardé l’échéance. Pas coupable sur le premier but, mais sur le second… Je suis circonspect. En tout cas, il a fait son match, c’est surtout sa défense qui le lâche.

KTC 3/5 : un bonus +1 pour deux interventions déterminantes. Mais il était fatigué et a laissé filé ce centre décisif. C’est plus pour Galtier pour le coup.

Bayal 2/5 : il a bloqué pas mal d’attaques, mais c’est vrai qu’il est plus dans la réaction que dans l’anticipation… Il croque une occas’ servie sur un plateau, en tirant comme un badabeu alors qu’il est à 8-10 mètres des cages…

Pogba 0/5 : Mec, t’es quasi à un but encaissé par match pour ta pomme depuis quelques temps. Ici, tu te fais lober sur un centre, bravo. Derrière, tu perds la balle sur le contre normand qui apporte le break. Merci, mais on préfère Loïc. De très loin.

Tabanou 2/5 : il bloque son couloir et les Normands décident de passer par l’axe ou par l’autre côté. Mais il est trop passif sur le second but, comme s’il avait peur de se faire dribbler.

Clément 2/5 : il a souvent été en retard sur les contres normands.

Lemoine 3/5 puis 1/5 : il a permis de tenir la balle en première. Derrière, il était crâmé. 58ème, Galtier lance  Eysseric (non noté), qui a dynamisé notre milieu, sans le stabiliser. Son coup-franc est propre et permet de mettre un cachou à Vercoutre. Simili de consolation.

Pajot 3/5 : des tacles, des couses, des remises. C’est pas mal, mais lui aussi tire la langue. Et physiquement, il s’est parfois fait mangé du coup.

Roux 1/5 : je l’ai pas tellement vu, ou en tout cas cela ne m’a pas marqué ; même en première, que ce soit avec ou sans ballon.

Soderlund 1/5 : 1 parce qu’il s’est battu et a effectué de belles remises. Sa tête aurait mérité de faire but. Mais il croque deux occas’ énormes : d’abord une frappe en pivot dans la surface. Compliquée, mais de là à placer une mine qui va tuer des pigeons… En seconde, il foire totalement son contrôle sur un contre où il pouvait aller au duel face à Vercoutre. Mais Yahia parvient finalement à mettre la balle en corner. Rageant. Un match  à  la Brandao, version croquage en série. Remplacé par Corgnet (non noté) à la 81ème alors qu’on paumait 2-0. Rentre dans ton match.

Tannane 2/5 : il a tenté, a été menaçant, mais je questionne parfois ses choix. Son rôle est de provoquer, d’accord, mais s’il peut combiner parfois… Toujours est-il qu’il sert superbement ses coéquipiers à 2-3 reprises (cette balle piquée à la 15ème…). Derrière, il se perd un peu et sort pour KMP (non noté) à la 61ème qui s’est montré disponible.

Galtier 0/5 : voilà, pour le coaching. A savoir : reconduire des joueurs fatigués, ce n’est vraiment pas le truc à faire. Surtout avant le PSG. Surtout après une élimination en C3. Surtout face à une équipe de contres, qui était en chasse ce soir. On a pris une fessée. Ah, si Bayal et Soderlund avaient pas croqué…

Petit ajout du soir, je laisse l’ami Vincent nous parler de l’ambiance des tribunes. Il était au match et on a bien été vénère. Moi j’étais devant mon beau streaming sans commentaires, mais avec l’ambiance de GG à fond. C’est con, parce qu’il y avait des badabeux en tribune, qui ont par exemple pressé un de nos joueurs de jouer une touche dans les 20m normands. Les gars, si on a pas de solution et qu’on est ainsi en phase offensive, laissez nos joueurs sereins pour qu’ils s’appliquent et jouent le coup à fond, merde… Mais bon, Vincent en parle mieux :

 

Point Tribunes

Pour ce mâche esceptionnel, j’ai décidé de le vivre non pas en Kop comme d’habitude mais en latérale. Non pas que je m’embourgeoise mais un collègue a obtenu des places gratuites grâce à ses bonnes actions pour le Téléthon. Le club avait distribué environ 1000 places en latérale pour cet événement à différentes associations.

2 constats :

  • Les Kops ont répondu présents, malgré la déception de la défaite en Europa, animant et chantant comme d’habitude. Ils étaient d’ailleurs bien pleins, et même situé proche des Magic Fans j’entendais assez distinctement les chants des Green Angels. Pas de tifos ni de gestuelles particulières mais ils ont assuré.
  • Là où le bât blesse, c’est sur l’ambiance en latérale. Même sans chanter j’ai rarement autant vu un ramassis de touristes et gens-foutres. Dès que l’équipe était en difficulté (c’est à dire dès le début du mâche) ça c’est mis à siffler et râler. Dès la mi-temps les sifflets sont descendus sur les joueurs, et même quand ils sont revenus ! Ho, on est pas au QSG! On le sait que nos joueurs sont pas les meilleurs et qu’ils ont besoin d’encouragements ! Si on les siffle parce qu’ils sont dans le dur, il est clair qu’on va plus les gagner, ces mâches !

J’en ai même un qui a eu l’outrecuidance de me dire « Quand je vois ce que ça me coûte de venir ici pour les regarder faire cette merde, je suis pas près de revenir ! ». Mec t’es invité par le club grâce à ta participation au Téléthon ! C’est pas comme si t’avais payé ta place 20 balles (oui c’était le prix ce dimanche), ou si tu avais pris un abonnement ! Si c’est pour dire autant de merde et ne pas encourager, reste chez toi !

Franchement pour un dernier jour de vacances on était loin du public convivial habituel de cette période (beaucoup d’enfants) couplé avec les invités du Téléthon. On pouvait s’attendre à une ambiance sympathique. Plus jamais je retourne dans cette tribune de merde. Si on me repropose une place, je crois que je préférerais me taillader l’anus en étoile pour chier des churros.

Ca, c’est dit. Merci Vincent, merci à vous.
La bise anale.

 

Gruger

 

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout. 

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Gruger Rocher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.