ASSE-OL (1-0) : La Gones Académie perd espoir, Forez-vert

L’avant-match

Salut les quenelles au brochet,

Posez cette boite de Prozac, on va débriefer de ce derby, tranquillou, à chaud. Et posez la bouteille de scotch, on vous a répété combien de fois : pas d’alcool avec les médicaments putain ! T’es con Thierry. Bon sinon, que dire sur le contexte du match ? On vient de se faire éliminer de la Coupe Moustache par un but parisien alors que le ballon était sorti d’au moins un mètre. Merde, on avait dit qu’on serait plus digne que les Marseillais. Loupé. Mais avec le derby les Lyonnais avaient l’occasion de se venger. On avait remporté la dernière confrontation à Gerland avec panache, on espère pouvoir fêter celle à Geoffroy-Guichard avec panaché (budget serré ou humour boisé, vous ne saurez jamais. Non, vous n’avez pas votre petite idée, mécréants). Et pour cause, tout semble annoncer une victoire : Perrin, Hamouma, Assou-Ekotto blessés, les Stéphanois ne devraient pas aligner plus de 3 passes. Côté lyonnais, Beauvue a signé au Celta pour CINQ MILLIONS D’EUROS PLUS DEUX VIRGULE CINQ MILLIONS DE BONUS et une durée de CINQ ANS ET DEMI. Nom d’une pipe. Finis les contrôles à 15 mètres, on devrait pouvoir aligner plus de 3 passes. Bruno Génésio va donc, sans nul doute, proposer une équipe joueuse et ambitieuse.

La compo

Vous attendiez Sergi, Aldo voire Valbuena ? Ravalez votre vomi, les retenus pour ce soir sont les joueurs formés au club « qui comprennent l’enjeu de ce genre de rencontre et font en sorte que le reste de l’équipe en soit bien conscient ». Diplomé Aifème le coach. Concrètement, ça donne Max en sentinelle malgré les 6 semaines d’absence annoncées début janvier par Jean-Michel Aulas. Quant à Corentin, ayant marqué contre Paris, une Tolisso est à prévoir. (Pour ceux qui se demandent, « faire une Tolisso » est défini ici).


Le match

On l’a tous vu, jouons plutôt au jeu du « ça vous rappelle quelque chose ? »

Ça vous rappelle quelque chose ?

ÇA VOUS RAPPELLE QUELQUE CHOSE ???

Vite, les notes !

Les Gones

Lopes (3/5) : Un match solide mais il aurait fallu Mathieu Gorgelin titulaire pour contre-marabouter l’improbable but du non moins improbable Soderlund.

Jallet (3/5) : Les 10km quotidiens jusqu’à en devenir chauve, One-punch Man a tout pompé sur Christophe.

Mapou (2/5) : Vous savez pourquoi Mapou est nul au poker ? Parce qu’il ne sait pas relancer.

Umiti (3/5) : Les 8 salopards à l’affiche, Samuel a rejoué Pulp Fiction dans les vestiaires avec Mapou. « Say what one more time motherfucker, i dare you. I double dare you ». Eh ouai, VO les mecs.

Morel (2/5) : Tel l’application Nike sur iPhone, il est là par défaut mais à quoi sert-il nom d’un chien ?

Gonalons (3/5) : La bienséance veut que le capitaine ait la moyenne dans un derby mais nous n’en pensons pas moins. Jouer avec les ischios déchirés, ça n’est définitivement pas une bonne idée.

Ferri (2/5) : Avoir un cul rebondi et une taille modeste ne suffit pas pour être Andrea Pirlo. Et le centre de gravité bas à cause du McDo n’y changera rien.

Tolisso (0/5) : Si vous remplacez T par R, que vous modifiez quelques lettres et que vous en rajoutez 16, ça donne « Remets-toi en cause gros fdp ». Coïncidence ?

Ghezzal (4/5) : Un bon derby avant de signer dans un moins bon Derby en fin de saison. L’Angleterre aussi naïve que spectaculaire lui ira comme un gant.

Lacazette (1/5) : On l’a déjà vendu à Newcastle ? Non ? Il a joué ? Ah pardon.

Grenier (3/5) : On aurait peut-être dû vendre Clément pendant qu’il valait 30M mais que voulez-vous, nous sommes des caves (no shame).

 

L’invité photoshopique

Bruno, après des succès attendus mais néanmoins re-ten-tissants contre Limoges puis Troyes, vous concédez votre première défaite contre l’ennemi juré. Qu’avez-vous à dire aux supporters, forcément déçus de ce résultat ?

Vous savez, on joue à l’extérieur, sans supporters, en face ils ont Soderlund… Quand j’étais à Besançon, les derbies contre Vesoul, on les jouait à 5 derrière. On aurait peut-être dû faire ça quand je vois la fragilité de notre défense sur le but, je m’en excuse auprès des supporters.

Mouais d’accord, et que dites-vous de ceux qui considèrent qu’au contraire, vous auriez pu faire preuve de plus  de panache, avec par exemple Darder au lieu de Tolisso ?

Corentin sortait d’un match avec un super but contre Paris, je me suis dit que ça pouvait passer. Et puis c’est moi qui ai conseillé au président de le prolonger, j’aurais l’air d’un con si je le faisais pas jouer.

Certes, mais vous risquez de cristalliser les tensions notoires entre les « Lyonnais » et les recrues en sélectionnant votre feuille de match selon la provenance ?

Si ça ne tenait qu’à moi, j’enverrai bien Sergi à Istres pour qu’il se fasse une condition physique, même Steed est plus solide. Et puis dites pas n’importe quoi, j’intègre le petit Cornet comme je peux et j’entends qu’Aldo devrait jouer alors moi je comprends plus. C’était facile pour Hubert, il avait juste à lire « le coaching pour les nuls » qu’avait laissé Rémi.

Vous ne l’avez pas vous ?

Ben non ! C’est Joël qui s’est énervé à la 72ème donc j’ai fait un changement mais j’avais aucune idée. Je viens juste d’apprendre ce qu’était un ailier moi !

Bon ok, bon apprentissage, au pire vous ferez prof de sport. Ciao Bruno.


Ciao à vous aussi bande de scélérats, à la prochaine contre les sardines.

Lexie Najas & Paul Igarque.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.