Auxerre – Brest (0-3) La Penn Ar Bed Académie fait les extérieurs.

Acad technico-artistique

Avant-Match :

On est là, toujours au contact, on sort d’une belle victoire à domicile, mais on s’apprête à faire un déplacement risqué pour jouer Auxerre qui n’a pas perdu depuis 7 matches. Il faudra au moins faire perdurer notre invincibilité. Dupont nous dit qu’il va y aller pour gagner, à voir si dans les faits cela sera effectif. Pour ce déplacement le Stade Brestois est privé de Samassa, Cuvillier, Martial et Verdier tous blessés (Genou, cuisse, cuisse, tibia.) ce qui limite les choix offensifs sur le banc et surtout le n°1 de l’entraîneur.

J’annonce un but de Puygrenier sur CPA, c’est le gros point noir de notre défense encore une fois cette année, qui a tendance à rester statique dans ces phases de jeu.

AuxerrecompocarotteSystème brestois, possibilités tactiques infinies et une carotte géante

Le Match :

  • Pas de surprise pour la composition brestoise, mais une petite dans l’organisation en début de match, malgré les absents en attaque, Dupont opte pour un système à deux pointes et un milieu à deux relayeurs qui a pour grand défaut de mettre deux joueurs à des postes qui ne sont pas leurs meilleurs (Grougi et Ramaré) mais qui laisse à nos latéraux le soin de faire vivre les couloirs, et c’est un Moimbé revanchard qui s’en chargera de retour de suspension. Laborde et Belghazouani se partageront l’attaque.
  • En face Auxerre opte pour un 424 ou 4231 difficile de savoir où Gragnic qui revient de blessure se situait de façon effective dans ce match. Ni 10, ni 9,5 en fait il n’était nulle part. Ce système a aussi pour défaut de faire de Nabab le point central de l’attaque, malgré sa grande taille, cela ne correspond pas vraiment à ses qualités. On remarquera au fil du match un manque de liaison entre le milieu et les attaquants, Kilic, Baby et Gragnic étant tous 3 très attirés par l’avant.
  • Oscar Ewolo fait toujours office de coach moral. Ils sait surement quoi dire aux joueurs.
  • Brest domine les débats en début de match, surtout par ses latéraux.
  • On est à la mimitemps Corner pour Brest, pas très bien tiré par Grougi, Leon est un peu surpris par la hauteur et ne fait que repousser vers son poteau de corner (alors que ça sortait), c’est récupéré par Ramaré, mis en retrait pour Bélaud qui centre sans contrôle. Falette qui n’était pas parti se replacer devance Leon et fait trembler les filets.
  • Techniquement c’est plus Leon qui se jette derrière Falette qu’autre chose de façon incompréhensible, mais la finalité est la même, on mène 1-0
  • Et là comme on mène à l’extérieur alors qu’on avait rien demandé à personne, on recule, histoire de bien lâcher le ballon et se mettre en danger.
  • Ça rate pas, au contraire de Castelleto-Casteletto-Castelletto-Casteleto (biffez les mentions inutiles) qui seul à 5m du but sur un corner voit sa tête rebondir sur le sol puis la barre et s’en aller en 6m.
  • Mi-temps.
Auxerre1er
Devine ce que Leon a choisi et gagne ton poids en fraises ramassées par Donovan.

  • 48e, attaque Auxerroise. Contre brestois, tout à ras de terre et à la vitesse de l’éclair, Moimbé, Leon csc ou Grougi, on sait pas bien qui marque, mais c’est au fond. (accordé à Grougi)
  • Un peu plus tard, Moimbé en feu fait exploser la défense icaunaise et sert Grougi seul qui s’avance et explose un pigeon.
  • Auxerre obtenait des coups francs mais depuis le 2e but y’a plus personne ils ont tout lâché.
  • 75e Khaled est entré à la place de Belghazouani à l’heure de jeu, il combine avec Alphonse, fait un petit pont à Puygrenier, ressert Alphonse qui du gauche pousse Leon à la détente.
  • 85e Moimbé vroum vroum, il sert Makonda sur sa gauche, qui est touché au coin de la surface de l’AJA, c’est pénalty.
  • Transformé par Alphonse, on est 2e à la différence de but.
  • On fait la chenille, on se met tout nu, on chante, on danse. On a gagné à l’extérieur quoi !
Auxerre2e
Blitzkrieg cassis ou framboise ?

Les Joueurs :

Thébaux 4/5 : S’est fait un petit plaisir en s’avançant trop sur un coup franc pour pouvoir y aller de sa petite claquette photogénique. Sinon il aurait peut-être pu sortir sur la balle qui arrive sur Castelletto, mais en tout cas ce dernier ne doit jamais être seul.

Bélaud 4/5 : J’ai hésité à lui mettre seulement 3 parce qu’il m’avait semblé moins influent que les autres défenseur, mais à la réflexion : pas d’erreur derrière, il a pris le côté quand il fallait, une passe décisive, juste une frappe à la con. Un très bon match encore une fois.

Traoré 4/5 : Comme d’habitude, le gros d’en face commence son match face à Traoré puis migre d’impuissance vers le 2e central. Gragnic aurait pu l’emmerder si il avait joué. Il a joué une heure vous dites ?

Falette 5/5 : Défensivement c’est moins serein que Traoré, il a aussi fait une petite boulette dans un duel avec Nabab et s’est mis en danger au niveau des cartons avec des fautes bêtes. MAIS un but et surtout quelques relances à ras de terre pour des mecs pas loin plutôt que des sacoches devant. C’est pas souvent et c’est plaisant.

Moimbé 6/5 : Je vois pas pourquoi je dépasserai pas la limite alors que lui a été pris en excès de vitesse tout au long du match. Sa suspension lui a donné faim et recharger les batteries. Une passe décisive, un caviar non transformé et la passe qui donne le penalty. Le meilleur contre attaquant de L2 est là.

Perez 3/5 : J’ai aimé son match, mais quand presque tous les autres font meilleure impression que toi ou sont plus décisifs… J’aime ce genre de problème de riche. Il a tiré un coup franc à la place de Grougi, ça doit être la confiance.

Ramaré 4/5 : En ce moment je lui cherche un surnom quoi rendrait hommage à sa capacité à casser proprement le jeu adverse. Ça coupe les lignes de passes, ça gagne les duels, ça presse. Vous avez une idée à part le Matuidi noir ? (sachant qu’on a Ranneaud le Matuidi de la Duchère en réserve)

Grougi 4/5 : il glisse comme un con sur son but avant de se relever promptement pour le 1-2 et de foncer vers on destin. Encore une fois ses qualités de finisseurs sont mises en valeur. Correct dans le jeu sinon.

Alphonse 4/5 : Il retrouve de l’influence dans le jeu, bien récompensé par le droit de transformer le pénalty obtenu par Makonda, il joue magnifiquement sur l’action qui amène le but de Grougi et avec Khaled dans le dernier ¼ du match.

Belghazouani 3/5 : Comme Perez, pas un mauvais match mais c’est pas assez, ses lacunes dans la concentration et l’effort défensif sont moins visibles dans ce 442 où il était aligné devant.

Laborde 4/5 : Pas décisif mais très très gros travail. Les espaces sont en partie pour lui puisqu’il a attiré la défense centrale à lui durant tout le match et n’a pas hésité à aller au duel avec les costauds de la charnière Auxerroise. Il monte en puissance, reste à savoir jusqu’où ?

AuxerrePasseClé
Expectations about Key Passes.

Le coach et les remplaçants :

Dupont 4/5 : A pu mettre en place le losange qu’il aime tant, le but de Falette débloque la situation et lui donne l’occasion de faire ce qu’on sait faire : attendre, et contrer. A tout de même laissé l’équipe trop reculer après le but, il doit faire en sorte qu’on reste plus haut pour laisser le jeu à distance de nos buts. Les joueurs semblent pouvoir passer du 442 au 4231 assez facilement en cours de match… C’est qu’au fond on doit travailler un peu.

Khaled (Belghazouani 61) 3/5 : Est entré à droite, il a fait un travail honorable et s’est offert un petit pont sur Pascal Cyg Puygrenier. C’est bien, mais c’est toujours pas suffisant pour être titulaire.

Makonda (Grougi 78e) 3/5 : Entré à gauche, il a bien combiné avec Moimbé, notamment pour obtenir le penalty. Toujours un peu triste de le voir confiné à de rares bouts de matchs. Il pourrait être convaincant en relayeur gauche du losange, mais sa place de seul remplaçant possible de Moimbé et sa polyvalence le condamne au banc.

Sea (Alphonse 91e) NN : Pour qu’Alphonse soit acclamé par l’Abbé Deschamps.

1 thought on “Auxerre – Brest (0-3) La Penn Ar Bed Académie fait les extérieurs.

  1. Vous devenez de plus en plus sérieux au fur et à mesure des matchs.
    Dupont redevient le « Sir Alex » breton?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.