Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

La Blaugrana académie note Barcelone-Levante (2-1)

Hristo Mario reprend tout doucement. Comme un Xavi.

Tout d’abord bonne année à tous et à… toutes (on ne sait jamais, on se perd facilement sur le net).Après 15 jours de trêve, de champagnes et fois gras en tous genres, c’est la reprise de la Liga pour la 17ème journée où Barcelone affronte la faible équipe de Levante. Reina, Torres, Nadal, Suarez, que de grands noms dans cette équipe mais ce ne sont que des copies, un peu comme le Nutello que l’on achète à franc-prix. Côté catalan Guardiola a dû composer avec la suspension de Piqué, la blessure de Puyol, les vacances de Messi (c’est Del Horno qui doit être content) et la non-qualification d’Afellay. Une charnière Busquets-Abidal inédite, Mascherano, Bojan et Maxwell sont titularisés, on va voir ce que ça donne.

VALDES /3 : des sorties dans les airs déterminantes pour compenser quelques relances aux pieds imprécises.

ABIDAL /4 : certains n’ont pas encore digéré leur grève scandaleuse de Knysna (Lyonnais si vous m’entendez), lui n’en a apparemment plus rien à foutre, comme on pouvait s’y attendre. Il est en pleine bourre qu’on le positionne sur le côté gauche ou dans l’axe de la défense.

BUSQUETS /3 : il est descendu d’un cran pour le bien de l’équipe un peu à la manière d’un Yaya en finale de Ligue des Champions 2009, il a tenu la baraque bien épaulé par Abidoul. Il faudra s’en souvenir en cas coup dur.

ALVES /4 : ses 2 passes décisives auraient pu lui octroyer le titre d’homme du match mais ses coups de folie sont parfois incompréhensibles comme si son sang faisait 10 tours au lieu de n’en faire qu’un seul. Ou alors la tension de sa pile est trop forte.

MAXWELL /2 (remplacé par MILITO à la 75ème) : sa capacité à se rendre invisible et de ne rien tenter m’exaspère de plus en plus. Ras-le-bol de ces joueurs planquées qui ne servent à rien. Etre là pour faire le nombre ne doit pas être bien gratifiant.

MASCHERANO /3 (remplacé par THIAGO à la 50ème) : il n’a joué qu’une mi-temps mais a tenu sa position et a fait le boulot qu’on attend de lui : récupérer le ballon et ne surtout pas tenter de passes de plus de 5 mètres. D’autres s’en chargent, chacun à sa place et les cochons n’amasseront pas
de mousse.

XAVI /2 : des passes manquées et une emprise sur le match trop faible. On retiendra seulement qu’il égale le record de Migueli d’apparitions toutes compétitions confondues pour le club.

INIESTA /3 : s’est clairement reposé sur ses lauriers. Mais comme ces derniers sont sertis d’or et de diamant, alors même un Andrès qui fait le minimum est aussi agréable à voir jouer.

PEDRO /5 : quand Messi n’est pas là, c’est Pedro qui danse et marque 2 buts. Si en plus de courir et de faire le pressing sur tous les défenseurs de l’équipe adverse, il se met à débloquer des matchs qui semblent gelés alors je comprends mieux pourquoi Guardiola a esquissé un petit sourire en conférence de presse quand on lui a demandé si le gamin était un ballon d’or en puissance.

BOJAN /2 (remplacé par KEITA à la 65ème) : « il a 20 ans, il est encore jeune, il a le temps de progresser ». Balivernes! C’était Levante en face. Il est inutile et ne peut pas compenser son manque d’intelligence dans le jeu par une quelconque capacité physique. Mais il est combatif, voilà où on en est.

VILLA /2 : il tire trop et trop souvent alors que ses coéquipiers cherchent à amener la balle jusque dans le but. Il va falloir trouver un juste milieu et, même si je n’aurais jamais pensé dire ça un jour, ne pas choisir que les gros matchs pour briller. Les « petits » comptent aussi.

Remplaçants :

THIAGO (remplace MASCHERANO à la 50ème) : il m’a bluffé le gamin. Une palette technique rare pour son âge, il y a quelques imprécisions c’est vrai mais pour un mec qui n’a joué que quelques bouts de matchs en équipe première, il parait réellement prometteur. Si ça pouvais faire dégager…(voir ci dessous).

KEITA (remplace BOJAN à la 65ème) : mais qu’il est mauvais! Mais retournes-y en Ligue 1, tu pourras les marquer tes 10 buts par saison.

MILITO (remplace MAXWELL à la 75ème) : entré en jeu à la 75ème, Levante marque à la 79ème. Comme un symbole. On lui pardonne, il revient de blessure comme d’hab. Comment peut-on être footballeur professionnel quand est physiologiquement en carton? Un peu comme si Ray Charles était pilote de formule 1.

Un match typique d’après trêve du côté de Barcelone : automatismes rouillés, manque d’efficacité devant le but, les reprises se suivent et se ressemblent. Sauf que pour une fois les blaugranas n’abandonnent pas de point.Prochaine rencontre mercredi à San Mamès face à l’Athletic pour le 1/8ème de finale retour de la Coupe du roi.

2 thoughts on “La Blaugrana académie note Barcelone-Levante (2-1)

  1. Bonano a toi aussi Hristo!

    Thiago a été très impressionant un peu comme jonathan l’an passé a pareille époque.

  2. J’aime bien comment Gabriel s’est vraiment rapproché tout près mais pas trop non plus de l’attaquant levantais pour bien voir sa reprise!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.