La Breizhou Académie note Rennes-Monaco (1-0)

Roazh Takouer, encore un peu bourré.

J16 RENNES/MONACO

La Breizhou Académie n’était pas des plus enthousiastes à l’idée de devoir se coltiner un Monaco moustachu version 2.16. Surtout quand la semaine commence avec un clasico qui tourne au récital artistique. Entre un stade rennais qui peine à se trouver devant et un Monaco mode ultra-bétonnage grâce à leur maître tacticien et son BEP en bâtiment, le seul intérêt du match allait forcément se trouver dans la victoire.

D’ailleurs la Breizhou n’était pas des plus inquiètes avant le coup d’envoi, rassurée par la performance des siens en milieu de semaine, et consciente qu’elle affrontait une équipe pas bien dangereuse. Un ou deux atouts quand même : un gardien réputé et surtout un attaquant coréen loin d’être dégueu. Mais le retour attendu du captain Kader suffisait presque à Roazh Takouer pour affirmer dès la veille entre la dernière bière et le Grand Marnier du fond du placard que « Lacombe allait se prendre une grosse saucisse qui va lui hérisser la moustache» (Roazh Takouer n’aime pas trop Guy Lacombe)

Pourtant la première mi-temps avait de quoi inquiéter les Rennais qui n’ont pas pu montrer quoi que ce soit devant et se sont même faits de belles frayeurs sur la seule occaz de Park. « Ça pue quand même un peu le traquenard » avouait Roazh Takouer moins enthousiaste.

Et finalement… Un centre de Kembo qui rebondit sur le bras du jeune Mendy et un pénalty que Montaño a eu la bonne idée de transformer suffisent amplement à notre bonheur. Une première place provisoire qui réjouirait n’importe qui, mais de surcroît une volupté de fin gourmet : une victoire de raccroc face à la Stache.  Par contre, le reste de la soirée ne s’est pas vraiment passé dans la finesse, et le réveil le lendemain était des plus compliqués.

Les gars du Stade.

Douchez 4/5 : Aura été le meilleur joueur du match en se montrant très sûr du début à la fin dans ses prises de balle et ses sorties. Décisif en plus en fin de match sur une reprise de Gapké. Une prestation de haute volée.

Fanni 3/5 : De retour couloir droit, il signe une prestation correcte mais sans plus. Dans l’ensemble Malonga aura été plutôt bien contenu, ce qui est presque la moindre des choses. Offensivement par contre, il peinait à trouver son ailier. Ça reste mieux que Kaboré quand même.

Kana-Biyik 3/5 : Forme avec Captain Kader une sacrée grosse paire de défenseurs centraux qui doit faire flipper la quasi-totalité des attaquants de ligue 1. S’est même permis une intéressante montée balle au pied en première mi-temps (qui n’a abouti à rien forcément, mais qui faisait plaisir quand même).

Mangane 2/5 : De retour de blessure donc pas à 100%, il est le principal fautif sur les deux grosses occasions de Park à 0/0 qui craignant sans doute un retour de la forte paire (de défenseurs centraux) s’est un peu trop précipité. Le reste du match était satisfaisant pour notre grand capitaine. En s’aventurant sur le terrain il a rencontré Puygrenier, soit le seul joueur qui peut le faire tomber. Mais c’est quand même ce dernier qui a eu mal.

Souprayen 3/5 : Deuxième titularisation consécutive pour le Réunionnais. Comparé à KTC, il paraît moins solide, mais plus apte à apporter devant. Comparé à Bocanegra, Sorlin, Edman sur ses dernières années, JJPD et autres, il est très prometteur et même plus.

M’Vila 3/5 : A récupéré son poste de sentinelle où son sens du jeu fait merveille et compense une défense plus fébrile que d’habitude. Moins brillant que ses sorties précédentes mais largement suffisant pour ridiculiser Guy Lacombe, les attaquants monégasques et les deux récupérateurs d’en face qui bien sûr ne lui arrivent pas à la cheville. Un peu plus tôt dans la semaine, il avait ridiculisé Yoann Gourcuff et Damien Le Tallec en leur montrant ce qu’est la classe.

Doumbia 3/5: De l’envie, un vrai sens du combat mais un peu de maladresse et encore un manque de confiance ou d’expérience qui ralentit le jeu. Pas mauvais techniquement non plus d’ailleurs.

Dalmat 1/5 : A dû être victime d’un maraboutage des forces obscures hier, ou alors les déclarations d’Anto lui ont mis trop de pression et il n’a pas su faire face. Discret, puis réalise enfin un bon mouvement en milieu de première partie avant de se montrer maladroit même sur ses passes. Sorti à la 56e.

Danzé 2/5 : Ailier droit sur ce match, il a été un peu perdu en première mi-temps souffrant d’un manque de repaires qu’il compensait par une éternelle bonne volonté. Beaucoup mieux en deuxième, mais sans être toutefois encore totalement convaincant. Au pire il retrouvera sa place d’arrière latéral après le mercato hivernal.

Kembo 2/5 : A accepté d’endosser ses responsabilités quand il a compris que le match n’allait pouvoir se jouer que sur un exploit individuel. A beaucoup tenté mais n’a jamais vraiment réussi. Si ce n’est que c’est tout de même lui qui obtient le pénalty victorieux. Sorti à la 79e.

Montaño 3/5 : Ne joue pas toujours juste, c’est sûr, mais se bat comme un diable. Du mieux hier dans les contrôles, mais pas dans les appels. Au moins, il sait marquer un pénalty. Aurait dû en obtenir un deuxième, bien plus évident, mais il y a une jurisprudence O.M qui apparemment nous interdit d’en avoir un second.

Les entrées en jeu

Leroy – 57e – 4/5 : A presque tout changé. Dès sa première passe pour Kembo, on a pu voir toute la différence avec Dalmat. A failli doubler la mise sur un bon service de Montano mais sa reprise ne trouvera que les pieds de Ruffier. Etant donné qu’il est quand même un peu trop cramé pour jouer tout un match, on dira que c’est du bon coaching.

Camara – 79e – non noté : Avait les moyens de se mettre en valeur entre le score, la rentrée de Leroy, et l’adversaire direct (Adriano…). Cela dit, la Breizhou ne croit pas l’avoir vraiment vu.

Mandjeck – 90e +2 – 3/5 : Anto a trouvé la meilleure solution pour qu’il ne rate plus ses passes. George a quant à lui trouvé le moyen de perdre un des trois ballons qu’il a touché.

Les autres apparitions

Hansson 5/5 : Petter et les mains dans la surface, c’est une longue histoire. On t’aime quand même Petter.

Moustache 0/5: A dû casser une vitre et quelques portes après le match. En revanche, il ne cassera jamais des briques. La Breizhou académie souhaite bien du courage aux supporters monégasques.

Puygrenier 3/5 : Ptet un poil grossier dans ses déclarations d’après-match, il a tout de même donné sur le fond une belle leçon d’élégance à Guy Lacombe en reconnaissant qu’il y avait main et donc pénalty. Il faisait pourtant un match solide. Bien plus que tous ceux qu’il avait pu faire sous nos couleurs.

La place de leader provisoire 5/5 : le hasard a voulu que nous recroisions cette bien jolie dame pour notre plus grand plaisir. Certes, elle est vite repartie, mais ce n’était sûrement qu’un au-revoir.

7 thoughts on “La Breizhou Académie note Rennes-Monaco (1-0)

  1. Lacombe est un sacré couillon quand même. Oser déclarer que Rennes a fait un non-match, en se gargarisant de la prestation de son équipe fabuleuse, c’est moche. Je plains les 17 supporters monégasques (quoiqu’enfin ça ne m’émeut guère).

  2. Avec Miss Bretagne qui devient Miss France, la Bretagne était dans la place samedi soir!
    Par contre ce dimanche aprem me fait regretter amèrement le départ de Ti’Mouss…

  3. J’ai trouvé Kembo plus en vue sur le match: pressing, appels et soutien au milieu; mais peut-être pas de coordination assez efficace avec Montano…

  4. c’est clair qu’avec Sow à 13 pions, on a pas fini de se foutre de notre gueule (ceci, le style de jeu lillois lui convient beaucoup mieux que celui de Rennes où les attaquants doivent se démerder presque tout seul)

    sinon kana Biyik monstrueux, Apam va en chier pour se faire une place

  5. « cette bien jolie dame »
    Cette salop* oui ! Un coup je me de donne à Rennes, un coup à Lille et puis un peu de saint-Etienne et de l’OM en attendant le PSG ou Lyon.

  6. Et alors Lopy, les salopes ont parfaitement le droit d’être bien jolies, non ?

    Ben Sow, c’est un peu pareil, tant mieux pour lui que ça se passe bien à Lille et qu’il montre de vraies qualités d’avant-centre. Mais n’empêche qu’on n’a pas le milieu lillois et que je ne leur envie pas leur défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.