Ligue 2, épisode 28

Salut les cocos, c’est le Coco ! Coco qui est là quand on ne l’attend plus. Au contraire du FCN qui n’est pas là quand on l’attend. Car oui, dans un match importantissime pour se placer sur le podium, les jaunes et verts ont encore foiré leur coup quand tous leurs concurrents se prenaient eux aussi les pieds dans le tapis. Et encore une occas’ en or foutue en l’air ! Franchement avec ce mental de moineau arthritique, Coco ne voit pas comment on peut espérer la montée. À chaque fois qu’il a fallu gagner un match pour idéalement se placer, l’équipe a eu les foies. Et excepté Éric Abidal, ça n’arrange personne.

Coco remercie ici son ami Raynald Dunœud qui a pris la relève ces derniers temps pour vous narrer brillamment les derniers épisodes du FC Kita. Coco se sent moins seul à supporter une équipe qui peut être franchement déprimante…

La compo

 

Les buts et le but-qu’on-peut-pas-louper-quand-on-joue-a-l’Udinese

2e : Suite à une touche sur le côté gauche, N’Goyi centre de la surface pour Wiltord qui, tranquillou, trompe Bague d’une tête lobée.

3e : Krychowiak s’infiltre dans la surface boulonnaise comme un Gros Membre dans une poupée gonflable et se fait crocheter. Penalty flagrant que Raspentino foire lamentablement.

20e : But de Reset qui gicle devant Papy et Pereira aux abonnés absents.

24e : Coup franc de Bru dans le petit filet opposé. Zelazny était aux fraises.

45e : Veigneau déboule sur son couloir gauche et dépose un amour de centre en retrait à Veretout à hauteur du point de penalty. Plat du pied, but.

54e : Wiltord centre tranquillou dans le paquet (et non pas du paquet). Pancrate reprend de la tête à bout portant en grimpant sur son défenseur.

75e : Papy s’oublie sur Capoue dans la surface. L’enfoiré se fait justice lui-même et vient chambrer les tribunes.

 

Les joueurs

Zelazny (1/5) : De retour de son stage des gardiens Michel Petrucciani, il est apparu fébrile tout le match. À chier dans son placement sur le coup franc, plus que médiocre dans son jeu au pied. Coco ne pensait pas dire ça un jour, mais vivement le retour de Riou.

Pereira (2/5) : Bah comme d’hab, y a du monde pour aller faire la mariole aux abords de la surface adverse mais quand il faut défendre, y a plus personne.

Djilobodji (0/5) : A joué sur ses points forts, pardon son point fort : le physique. Ca a marché jusqu’à un 1/4 d’heure de la fin où il part à l’abordage sur Capoue. Aussi jouissif que ce soit d’essayer de laisser sa marque de crampon sur cette tête de con, ça coûte un péno et 2 points au final.

Vivian -cap. (2/5) : Imprenable dans les airs défensivement, il manque une double occasion incroyable sur corner à la 35e du crâne puis du pied. Pas tout blanc sur le premier but non plus. Mais quel bel homme !

Veigneau (4/5) : Au four, au moulin et derrière la boulangère. Revient sur Reset qui filait seul au but (8e) et déboule dans la surface pour l’égalisation. Gros match, as usual (hé oui Coco est fluent in english, grâce à des leçons particulières payées par l’éditeur, ce bel homme riche).

N’Goyi (-) : 40 minutes seulement sur le terrain avant de se claquer, un hommage à Fabrice Muamba sans doute. Le temps quand même de déposer un centre gagnant sur la tête de Wiltord et de ratisser un paquet de ballons, un hommage à Alou Diarra sans doute.

Krychowiak (3/5) : Un gros début de match où il n’hésite pas à se projeter vers l’avant comme sur l’action où il obtient le péno. Grzegorz (Coco ne sait pas comment on peut réussir à prononcer correctement ce prénom) a ensuite un peu baissé de pied mais Coco ne doute pas qu’il retrouvera son Super Mario très vite (Krychowiak >>> Polonais >>> plombier >>> Super Mario. Oui Coco fait des raccourcis Hortefiens).

Trebel (1/5) : A quasiment tout loupé. Jamais dans le bon tempo, il a conservé le ballon quand il fallait le donner ; l’a donné quand il fallait le garder, comme un vulgaire Gros Membre. Vendange une occas’ en or à l’heure du jeu. Un match à oublier.

Pancrate (3/5) : Une activité récompensée par un but opportuniste suite à un air-fucking du plus bel aloi. C’était décidemment le week-end des Fabrice. Des nouvelles de Fiorèse ?

Raspentino (0/5) : Ça veut signer à l’Udinese mais c’est pas foutu de tirer un péno correctement. À lui tout seul, il remet l’équipe de Boulogne dans le match. A trainé comme un boulet sa connerie en ne réussissant rien du reste du match. Aurait dû sortir dès la 5e minute tant il était évident qu’il avait la tête dans le seau. Ca va déchirer l’année prochaine l’Udinese avec la doublette Gignac-Raspentino…

Wiltord (5/5) : Un match tranquillou : 1 but, 1 passe dec’. Pour un mec de 38 berges qui n’avait pas été titulaire depuis perpét’, c’est beau. Merci.

 

Remplaçants

Veretout (3/5) : A peine rentré, tout de suite buteur. Distribue bien le jeu en seconde mi-temps mais sans réussite.

Bessat (-) : Me, besame mucho.

Djordjevic () : A remplacé Wiltord pour une fin de match tranquillou.

 

Coco a les boules(ogne) mais vous envoie quand même les images.

9 thoughts on “La Canaris Académie note Nantes-Boulogne (3-3)

  1. Mais c’est quoi cette 3eme place qui nous fuit comme une belette immaculee en pleine feria ???

  2. Tu est d’une méchanceté et d’une violence pas possible,mais j’aime ça,oui j’adore ça même,fouette moi vas-y,fais moi mal,insulte moi vas-y.Oulah faut que je retourne voir ma psy,je suis désolée.

  3. @ Chris Pignole

    Oui on va s’en mordre les doigts.
    J’ai mené mon enquête tel le plus grand quotidien de l’empire Galactique.

    Ces 5 dernières années, voici le total des points du 3eme et dernier promu :

    2011 >>> Dijon 62 pts
    2010 >>> Arles 60 points
    2009 >>> Boulogne 66 points
    2008 >>> Sedan 63 points
    2007 >>> Strasbourg 70 points

    En sachant que le FCN a 41 points a 10 journées de la fin, quel est l’âge du capitaine ? Vous avez 2 heures.
    Blague à part, il faudrait donc au minimum 20 points de plus sur les 10 derniers matchs : donc tout gagner à domicile (5/5 = 15pts) + 1victoire/2nuls/2défaites à l’extérieur. Et c’est en visant bas. Puisque s’il faut viser les 70 points, c’est donc 29 points sur les 10 derniers matchs. Donc 10 victoires !!

    Le seul point positif (et encore) c’est qu’on joue 4 concurrents directs à la montée dont 3 à domicile (Troyes, Reims et Sedan).

    Voilà, voilà c’était le point statistiquement chiant de Coco

  4. @ Chris Pignole

    Oui on va s’en mordre les doigts.
    J’ai mené mon enquête tel le plus grand quotidien de l’empire Galactique.

    Ces 5 dernières années, voici le total des points du 3eme et dernier promu :

    2011 >>> Dijon 62 pts
    2010 >>> Arles 60 points
    2009 >>> Boulogne 66 points
    2008 >>> Sedan 63 points
    2007 >>> Strasbourg 70 points

    En sachant que le FCN a 41 points a 10 journées de la fin, quel est l’âge du capitaine ? Vous avez 2 heures.
    Blague à part, il faudrait donc au minimum 20 points de plus sur les 10 derniers matchs : donc tout gagner à domicile (5/5 = 15pts) + 1victoire/2nuls/2défaites à l’extérieur. Et c’est en visant bas. Puisque s’il faut viser les 70 points, c’est donc 29 points sur les 10 derniers matchs. Donc 10 victoires !!

    Le seul point positif (et encore) c’est qu’on joue 4 concurrents directs à la montée dont 3 à domicile (Troyes, Reims et Sedan).

    Voilà, voilà c’était le point statistiquement chiant de Coco

  5. @ le correcteur
    Comme un symbole du plus grand quotidien du monde mondial, mes statistiques sont evidement fausses.
    En 2008, c’est Grenoble qui avait 63 points (Sedan 4e avec 58)

  6. Totalement d’accord avec mon collègue Coco, ça va être très difficile de monter si on se sort pas les doigts rapidement. M’enfin, une montée à 60 points pour la L2 de cette année, ce serait déjà beau…

  7. Nantes subit trois actions prend trois buts…c’est dur mais pas inévitable.
    Ah ce Djibo est toujours autant imprévisible, moi dès qu’il a le ballon je redoute le pire tant sa technique(?) balle au pied est affligeante.

    Je te trouve bien sévère avec Trebel que j’ai trouvé dans le bon tempo avec certes du déchet mais une très bonne influence sur le jeu rapide vers l’avant dans un positionnement inhabituel pour lui. Plus en soutien des attaquants avec énormément de permutation. Ne pas oublier que c’est sa véritable première saison et qu’à l’image de son excellent compère Veretout il commence à être dans le dur physiquement.

  8. J’étais allé voir le match face au Hac accompagné d’un « ami » tourangeau, qui ne comprenait pas l’ambiance dépressive et désillusionnée voire pessimiste des « faons » jaune et vert alors que: « pour de la L2 et même de la L1, ça joue bordel! ». Certes, mais ce sont les 2 championnats que nous disputons…
    Difficile de choisir une entre autres longues soirées à LBLF mieux à même d’illustrer cette poisse collant aux crampons. Quand lui louait des étincelles de jeu à la nantaise illuminant un solide schéma tactique (ou double animation). Je serrais les fesses à chaque cpa, à chaque couloir déserté jamais remonté dont on savait très bien qu’il finirait dans le sang (faute de fautes intelligentes estampillées Maké Fab Yep La Toul’) ou les larmes (but sur 1/3 d’occasion contre le cours du jeu). Nous nous en sortîmes cette fois-là, ce fût pour cette fois-ci. Avec un but de traître en prime (le mage retrouve son meilleur niveau de jeu -pas bien haut- depuis la fermeture du Cercle Wagram).
    Alors en toute tradition, je n’y crois pas. Comme souvent, les promesses sont très belles et on aurait bien aimé les voir en L1. Comme toujours, nous vendrons les pépites pour en former de plus petites, jusqu’à en trouver 16, la montée, la place royale, puis rebelette. C’est tout le problème de la L2 pour les clubs formateurs (l’ASSE en son temps, L’ex Muc72, l’EAG voire l’ASM quoique son modèle soit ambigu, et bientôt l’AJA et le FCPeugeot)
    Ce n’est plus une histoire de stats, mais an history state. Devoir s’adapter au modèle libéral financier quelque temps pour retrouver ses valeurs. Pour une refondation, ça fait mal au cul.

    Désolé pour la diarrhée, j’avais besoin d’écrire foot, merci pour l’acad’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.