La Gones académie note Lyon-Ajaccio (1-1)

Torben n’est pas encore effondré, faut attendre Kazan pour ça.

Un gardien qui sauve les points de son équipe (quand bien même il commence à jouer la montre dès la dixième minute…) tandis que ses partenaires sont vêtus de maillots extérieur ou third bien dégueulasses, aux couleurs à mille lieues de celles du club. Non, ce n’est pas Hugo Lloris à Nice puis Lyon, mais Guillermo Ochoa à Ajaccio. Quel est le créatif qui a eu l’idée de pondre un maillot noir et vert pour les Corses? Bon, ceci dit, on risque d’étrenner notre nouvel item pour notre collection « les losers mémorables » contre Kazan : après le orange et noir FC Laval, le grenat FC Metz, voilà le rose et bleu Stade Français. Là encore, les designers ont été… surprenants. Autant que les webmasters du site officiel qui badgent encore les stats matchs d’Ajaccio avec l’écusson d’ETG (vérification faite ce soir encore…). Cri d’amour à Govou?

Pour le match, Garde a choisi de se différencier de Puel pour des petites choses : un 4-4-2 forcé (Pjanic revenant juste de blessure est entré pour quasiment faire du poste pour poste), un choix de banc différent et une équipe de gosses : seul Réveillère a plus de trente ans (avec Vercoutre sur le banc) et onze joueurs de la feuille de match ont moins de 25 ans. Sur le jeu, c’est quand même plus brillant que l’an dernier, mais le comportement défensif de l’équipe, notamment après l’ouverture du score, montre qu’elle manque encore de caractère, malgré les difficultés qu’elle a traversé. Le 4-4-2 semble fonctionner et l’entente Gomis-Lisandro est agréable, au point que Garde préférera sortir Kallström pour Pjanic, mais faire jouer Mira dans le même registre que le Suédois. Sur le fond, l’équipe a failli donner raison à Zimdine Zimdane, mais un résultat qui donnera sans doute envie à Eva de sortir le fouet pour dynamiser les loutres.

Lloris: 3/5. C’était le show Ochoa à Gerland et comme Tigrou est gentil, il l’a laissé faire. Bon, ceci dit, les Corses ont été si peu menaçants qu’on se demande encore comment on peut faire match nul, mais on finit par concéder deux points. Rageant, mais absolument pas la faute du poussin, plutôt d’Ochoa qui n’est pourtant pas dans l’équipe de la semaine de l’Equipe… Bon, en même temps, vu la qualité qui règne dans les publications du groupe Amaury, ce n’est guère étonnant.

Cissokho: 3/5. Aly a vu qu’avec une saison vraiment pourrie, il peut obtenir de l’intérêt, au moins dans des revues qu’on qualifiera difficilement de spécialisées, de clubs comme Newcastle et Arsenal. Alors il est en forme en ce début de saison, histoire de voir s’il peut avoir des articles où on le lierait à Manchester (peu importe le club), le Real de Madrid ou autres clubs de cet acabit.

Lovren: 1/5. Se faire enfumer par Kinkella, c’est mal. Le fait d’entrée de jeu, pourquoi pas, cela donne l’impression que vous êtes un peu en retrait en début de match. Le faire quasiment tout le match, et notamment sur le but que Lyon encaisse, cela fait un peu tache. Bref, Dejan est encore un peu en vacances et doit se reprendre, parce que le taulier, c’est lui pour quelques matchs encore.

Koné: 3/5. Jean-Michel Larqué va chercher des origines ethnico-religieuses spécifiques aux actionnaires de l’OL, puisqu’à peine acheté, il est titularisé, par faute de concurrence certes. Mais il a montré un certain cran, notamment quand en début de match, il dribble avant de se dégager. Quelques relances encore crades, mais le bonhomme a fait son boulot, ce qui est déjà un bon plus. Absolument pas fautif sur le but, puisqu’il est, involontairement, crocheté par derrière.

Réveillère: 1/5. Lui s’est fait piégé par le Sammaritano, qui n’a même pas été bon (mais pas pire qu’Ilan) finalement (oui, jeu de mots navrant, je sais). Il offre donc à un joueur qui affiche cinq centimètres de moins que Valbuena la possibilité de marquer de la tête… Bien moins présent offensivement, malgré des espaces, un déchet conséquent et mal aligné à plusieurs reprises sur les autres défenseurs…

Gonalons: 3/5. Il est l’un des multiples joueurs lyonnais à avoir fait briller Ochoa. Il a aussi bien muselé les contre-attaques, ou même le jeu des Corses qui s’en sont de toute façon remis à leur gardien en pleine bourre hier soir. Un match encore une fois bon, mais comme beaucoup d’autres de ses coéquipiers, j’attends déjà de voir Kazan, et les futurs matches, pour évaluer ce que l’équipe va réellement donner. Et non, ce n’est pas le nouveau Toulalan, Gonalons est bien plus tourné vers l’avant dans son jeu.

Källström: 2/5. Un peu pâlichon, encore une fois, en comparaison de Gonalons, il m’a donné l’impression de moins peser sur la rencontre, d’être un peu moins en réussite. Un jaune pour accumulation de fautes et peu de réussite sur les coups de pieds arrêtés. Il n’a pas trouvé la bonne carburation en ce début de saison. L’avis de Christian Jeanpierre ? « Le Suédois vit dans un pays froid, il faisait étonnamment chaud, c’est pour ça ».

Bastos: 4/5. Il n’a pas pu partir, mais en a bien fait son deuil. A moins que contrairement à un type comme Maïga, il ait compris que sortir une grosse saison le rendrait encore plus attractif et que son profil intéresserait plus de monde, et donc plus de clubs capables de faire péter le chéquier. Il n’a pas perdu sa moue boudeuse et furieuse à chaque fois qu’il perd un duel physique…

Briand: 3/5. Pas exceptionnel, encore loin du joueur qui flambait, ou presque, il y a un an, il reste quand même largement au-dessus du fantôme, ou de son frère, qu’on avait sur le terrain ces six derniers mois. Un début d’entente avec Gomis qui semble intéressant, uniquement si les deux restent titulaires quand Gourcuff et Pjanic reviendront en forme. Sans quoi, l’un des deux sautera sans doute.

Gomis: 4/5. Une grosse présence, un jeu offensif presque léché et de bonnes inspirations comme sur la remise à Lisandro après avoir attiré à lui deux défenseurs. Mais peu de récompenses que ce soit en jouant pour les autres ou pour lui-même puisqu’il a touché la transversale. A mes yeux, il n’y a pas penalty sur le simili-contact dans la surface. Son entente avec Licha semble bien rôdée, ce qui fait toujours plaisir. Manque plus que l’efficacité.

Lisandro: 4/5. Et encore, j’ai hésité à lui mettre un point de plus ou de moins. Pourquoi? Parce que s’il sauve l’équipe, il a plus de déchets qu’en ont les Japonais depuis quelques mois. Mais son but vaut son pesant de patates, et il a énormément pesé sur la défense corse. S’il avait converti la moitié de ses occasions, il aurait une statue en cours de construction sur la Place Bellecour.

Les entrants:

Pied (pour Briand, 64e): non noté. Pendant que Lacazette flambe en Colombie, lui semble un peu en dedans. Ce qui n’étonne pas votre serviteur qui est bien plus fan du jeu du mondialiste que de Pied. Mais c’est dommage qu’il n’offre pas d’alternative potable alors qu’il a largement la place pour, et qu’il a l’occasion de glaner beaucoup de temps de jeu.

Pjanic (pour Källström, 65e): non noté. Un poteau sur coup de pied arrêté alors que le gardien était battu. Mira a eu un peu de poisse, mais a offert une bonne prestation au moment où les Corses commençaient à être étouffés par le pressing lyonnais. Une bonne rentrée.

Novillo (pour Gomis, 85e): non noté. Garde fait le raclage de l’arrière-banc là…

8 thoughts on “La Gones académie note Lyon-Ajaccio (1-1)

  1. Réveillère ressemble comme deux gouttes d’eau à Downing, à moins que ce ne soit le contraire.

  2. Bonne académie, j’aurais mis +1 à RvR et Lovren et -1 à briand qui à part un slakom dans la surface à raté tous (comme d’hab) tous ses contrôles.

    Big up à Ochoa l’homme qui gange du temps dès la 2e minute.

  3. Dites donc, dites donc, impressionant ces notes de grands tatakkans. On a une super équipe devant, ou bien ?

    Je ne sais pas trop pour le fouet, Torben, j’y suis peut-être allée un peu fort avec Cris…

  4. Mais, mais, mais. C’est ton « je crois que bon », ton « enfin bref » à toi?
    T’es content de tes petits poussins partis affronter les Nigérians?

  5. Pas de résumé vidéo dispo?
    Je n’ai eu comme autres sources que l’article du Progrès, mais l’organisation de l’équipe semble te satisfaire, alors je m’en contenterai.

  6. 4 pour Bastos ?
    3 pour Briand ?
    Faut pas déconner !
    Content pour Koné, reste à confirmer ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.