La Gunners academy note Arsenal-Manchester United (1-0)

Le Père Fidalbion ne parle même pas de la main de Vidic. Enfin, pas trop.

Enfin. Enfin, le voilà, le gros match que j’attendais. Rien d’écrasant, rien de flambant, une victoire par un but d’écart, mais une vraie performance. Contre Bolton la semaine passée, j’avais dit que les Gunners n’avaient pas su se sortir les doigts du cul ; le contraste avec le match de Manchester United est frappant.

Du début à la fin, jamais les Red Devils n’ont paru supérieurs aux Londoniens. Mieux : ces derniers les ont clairement dominés, de la tête et des épaules, avec une volonté affichée d’aller au charbon ; à l’image de Djourou et Koscielny qui ont mangé leur pain sur la tête du Roo, de Song qui a régné sur le milieu de terrain, ou d’un Arshavin entré en seconde période, auteur de trois magnifiques tacles glissés. Cette équipe avait les dents longues et a démontré encore une fois sa qualité. On pourra parler de la Ligue des Champions et de la fatigue accumulée par les hommes de Sir Alex, mais ce dernier a lui-même écarté cet argument.

Arsenal a donc gagné fair and square, en méritant ses trois points. Mon seul regret ? Que cette équipe ait attendu d’être au pied du mur pour montrer sa valeur.

Szczesny : 4/5 : Une claquette sur un coup-franc de Rooney pour le spectacle, un arrêt décisif sur une frappe à bout portant de Nani, et des dégagements à la con. Toujours plein de self-confidence, le soldat Wojciech a montré qu’il pouvait être un grand numéro 1, s’il calme son tempérament. Et au vu des photos pour la précommande du maillot 2011/2012, il semble que sa destinée soit déjà tracée.

Sagna : 7/5 : S’il avait un minimum de charisme, il mériterait largement le brassard. Chaque performance du Poulpe est au dessus de la précédente, et il s’est encore montré intraitable hier. Il retire son habituel but de raccroc à Chicharito en interceptant parfaitement un centre en retrait, sur la plus grosse occasion mancunienne. Il a été exemplaire sur son vis-à-vis, Nani en l’occurrence, qui après le crampon de Carragher, a eu droit à l’épaule dure comme le roc de Bacary. Même sa frappe du gauche s’est approchée du cadre (ouais, bon, 1 mètre, j’estime que c’est beau).

Clichy : 3/5 : Un début de match très médiocre, avec, encore une fois, un placement à la Dani Alves. Après une belle frayeur, il s’est remis dans son match, et a bien couvert les ogives distribuées par le back-four mancunien. NB : venez aider Gaël. Sans déconner, lui filer une balle le long de la touche, face à deux adversaires, sans lui filer de solutions, c’est méchant.

Djourou & Koscielny : 4/5 : Une des grosses satisfactions de la journée. Que ce soit face à Rooney, ou à Berbatov, les deux centraux d’Arsenal ont maîtrisé tous leurs duels. Les deux susnommés semblaient d’ailleurs avoir pris dix ans dans la gueule. Mention spéciale à Koko pour ses interceptions Pacorabanesque, et ses chevauchées fantastiques. Attention toutefois à ne pas nous faire du Gallas. Mention passable pour le p’tit Suisse qui s’est encore pété quelque chose…

Wilshere : 3/5 : Remplit son rôle, mais peine à en faire plus en cette fin de saison. Je pense qu’il aura droit à des vacances bien méritées. S’il a réussi à prendre le dessus dans beaucoup de duels, il a également perdu pas mal de ballons, un fait assez inhabituel ; et au milieu de terrain, ça se voit. Bon, déjà, ne pas se faire étouffer par le milieu de ‘Chester est une belle performance.

Ramsey : 4/5 : Assez énorme. Remplaçant poste pour poste un Fabregas blessé, le Gallois a eu envie de se faire remarquer. Objectif atteint. Outre l’intelligence de son placement (et de son appel tous bras ouverts pour se faire voir de ce mangeur de van Pers’) sur le but, il a dynamisé le milieu de terrain, en alternant un jeu long extrêmement précis, et des passes courtes au sol avec le sir Wilshere. Seul ombre au tableau : la fougue de sa jeunesse, qui l’entraîne parfois vers des choix bizarres.

Song : 4/5 : Croquer à lui tout seul le milieu de terrain de Manchester, c’est pas rien. Bah, le Neveu l’a fait. Choisissez votre modèle de coupe : la cisaille droite à la Coréenne, le bouchon rouquin, ou la Tonsure intégrale brésilienne. Ce sont des éditions limitées, qui sait quand le Camerounais reviendra à ce niveau ?

Nasri : 1/5 : Burn after reading. Laissez-le tranquille.

Walcott : 2/5 : Moitié de match, moitié de note. Ah, si, à noter, des centres pas trop dégueulasses, dont un qui amène le handball de Vidic.

Van Persie : 4/5 : Très remuant, mais du coup, pas souvent là où on a besoin de lui. Mais bon, il fixe parfaitement la défense avant de filer un caviar pour Ramsey, et aurait sans doute ouvert le score, si Vidic n’avait pas pour idole Thierry Omeyer. Et puis, il a bien participé défensivement, alors c’est bieng.

Les substitutes for love :

Arshavin : 4/5 : Quand un nabot d’1m12 vient caler trois tacles musclés sur l’équipe probablement la plus solide du monde, on se lève et on applaudit. Et en plus, il obtient un coup-franc à 20 mètres, non, non, y’a pas moyen, il m’a fait kiffer.

Eboué : N/N : Pas de blague, pas de note. Non mais oh.

Squillaci : Dix minutes de plus, et on perdait Toto. Ce mec me fait penser à Tweek, un personnage de South Park, agité de tics, et qui craque quand la pression est trop forte.

En face :

United se savait en danger, et pourtant l’équipe de Sir Alex a eu beaucoup de mal à afficher un visage offensif. Complètement à la rue en première période, ils se sont réveillés en deuxième, pour finalement laisser apparaître de grosses failles en contre-attaques. La fin de saison risque d’être bouillante.

L’arbitre : Chris Foy, un arbitre en carton-pâte, qui réussit à gêner trois fois la transmission du ballon, alors qu’il ne le regarde même pas. Des cartons jaunes inutiles des deux côtés, des pénos non-sifflés des deux côtés. Encore un rigolo.

13 thoughts on “La Gunners academy note Arsenal-Manchester United (1-0)

  1. mouais Song a quand même fait beaucoup de fautes en fin de match qui avait de quoi faire stresser les supporter gunners.
    En tout cas ce résultat peut laisser beaucoup de regret aux gunners pour cette saison.
    Enfin, lloris n’ira pas à Arsenal l’année prochaine…

  2. Ne laissons pas une quelconque déception gacher ce magnifique moment.
    Prends ça Patrice Evra, prends ça Morlino, ok on sera pas champion, mais quelle triste équipe de Man U quand même. Incapables de construire la moindre action, leurs seuls occasions c’est sur des actions individuelles.
    Rien à dire sur les notes sinon.

  3. Qu’est-ce que ça fait plaisir…

    Evidemment ça laisse des regrets pour cette saison, car ça fait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu un Manchester & un Chelsea aussi faibles. Mais on a manqué de tellement de maturité dans les moments chauds qu’on méritait clairement pas mieux cette année.

    On a tout de même rejoué ou presque la plupart de nos plus grands classiques de la saison sur ce match :
    le penalty/expulsion de l’adversaire oublié par l’arbitre, le penalty stupide concédé dans les dernières secondes, les joueurs clés qui pètent les uns après les autres, l’inefficacité récurrente devant le but, la fébrilité sur coup de pieds arrêté…

    Mais avec un peu de chance et quelques détails de taille, le match a logiquement penché en notre faveur :
    – déjà, un gardien qui sort un match très solide
    – ensuite une charnière parfaite (surtout le Koscielny comme tu l’indiques)
    – enfin un milieu travailleur et rigoureux (Wilshere – Ramsey – Song) qui n’a cessé de compenser, de revenir… Bref très loin du manque d’implication et de rigueur défensives des Diaby-Fabregas

    A part ça, le Père, on est jamais d’accord sur les perfs de Clichy que j’ai trouvé très bon face à Nani puis face à Valencia. Offensivement très à son aise. J’irais plus loin, j’ai été super content de le voir pousser les ballons en touche quand il avait pas de solution

  4. Ce qui m’énerve, c’est qu’en souhaitant le titre à Chelsea juste pour que Patoche et Barnard se la bouclent, ça nous limite à une troisième place, ça sera dur de passer devant ManU. Sinon autant croire au titre à ce moment là, mais je crois pas aux miracles.

    Alors va pour la 3ème place, l’année prochaine sera la bonne. J’espère que Szczesny se transformera pas en machine à boulettes.

  5. Les 15 premières minutes de toutes beauté où les reds ne captent rien.

    Ferguson jouer en 4-4-2!! Erreur de débutant!!

  6. Big Song et Mr wilsh comment ils ont tuer rooney :O mdr et les arshavin’s tacle juste énormes… des moments collectors quoi dans ce « match de très haut niveau » … comme le dit si bien desailly XD

  7. Et ça fanfaronne, une belle prestation dans l’ensemble et une victoire méritée…en plus, ça profite à Chelsky, qui n’en demandait pas tant! ça n’empéchera pas les gunners de finir 3ème, ce qui correspond à leur rang. Arshavin est énorme, je ne comprends pas qu’il soit sur le banc, Nasri est cuit…

  8. Arsenal arrive à gagner des matches importants qui ne le sont plus pour eux. C’est bien ça.

  9. Enfin un bon match, avec de l’envie, de la fougue, toussa.
    J’ai bien aimé la complicité entre Ramsey et Wilshere sur leurs remontées de balles, ils vont bien ensemble tout les deux.
    Walcott, match insipide encore, malgré toujours deux trois fulgurances, ce serait mizux de l’utiliser en super-sub, parce qu’il est vraiment trop décevant titulaire…
    Nasri, en plus d’être fatigué n’est pas très efficace sur le coté gauche, je le bien meilleur quand il est placé derrière Van Persie, la il fait de bonnes percées, décalages, orientations de jeu. Il a pas la vitesse pour jouer a gauche je trouve, autant utiliser Arshavin

  10. @ Spado

    Je pensais pas dire ça un jour, mais je suis totalement d’accord avec ton comm’

    @ Rafael_Wunderbar

    Je trouve au contraire que c’est là que Nasri a été le meilleur sur l’ensemble de la saison.
    Il a complètement plongé quand il est passé à droite durant la blessure de Walcott. Il est bcp mieux depuis 3 matchs où il est repassé à gauche. Là, j’ai pas trouvé sa première mi-temps dégueu. Contre Bolton, il fait un bon match mais fortement terni par son duel manqué. J’ai pas vu le match des spurs par contre, mais il marque un joli but.

    Dans l’axe, il a surtout joué des fins de matchs comme contre Fulham dans un contexte particulier avec 4 attaquants devant lui et bcp de pression (Tweek) sur l’adversaire… Même si je concède volontiers que ça reste son poste de formation.

  11. en tout cas on peut laisser partir fabregas tranquille, et avec 40 millions y’aura de quoi faire du bon recrutement!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.