La Lionceaux Académie note Valenciennes-Sochaux (3-0)

Bernard Lionsot et Jean-Claude Persil ont encore calé

La Lionceaux Académie fait son come-back, mais ça n’a rien de sexuel…

La décomposition sochalienne :

Le match :

Etait-ce un match ? Au vu de la prestation des sochaliens, on avait l’impression d’un match de CFA2 au mieux et de DHR au pire.

La 1ère période :
Une première période insipide des deux côtés, à l’image du XV de France contre les Gallois.
Beaucoup de déchets techniques, des zubar-relances, même si maintenant nous appelons cela des Peybernes.
Il a fallu attendre un moment de « domination » valenciennoise et la 43ème minute pour voir Aboubakar marqué un but FIFA12©.
Il n’y a rien du plus à dire sur cette 1ère période, tellement le jeu était crade, c’était plus une purge qu’un plaisir de regarder ce début de match.

La 2ème période :
Comme souvent cette saison, la seconde période est synonyme de naufrage pour les Sochaliens. Un milieu défensif qui sombre totalement et une défense à la rue permettent à VA de marquer 2 buts supplémentaires sans vraiment forcer leur talent.
De plus, le FCSM manque de chance, puisqu’en plus de recevoir 2 buts, l’infirmerie accueille 2 nouveaux pensionnaires avec Roudet et Carlao.

Un match farce avec une composition d’équipe hasardeuse et un schéma tactique digne d’un débutant à Football Manager.

Les Lionceaux smell like Strasbourg’s spirit :

Richert 2/5 : Il ne peut rien sur le premier but qui est juste génial, mais il est coupable de son placement sur les 2 autres, il aurait dû anticiper le fait d’avoir une défense en carton et un Sauget toujours généreux pour aider l’adversaire.

Sauget -5/5 : (5/5 au Challenge So Gay) Il dévie un centre pour en faire une passe décisive qui permet à Valenciennes de doubler la mise, à partir de là, je crois que bon… Son côté était encore plus ouvert que les jambes d’une jeune prostituée thaïlandaise, il s’est fait prendre à tous les coups et comme un symbole de cela, le commentateur anglais du streaming prononçait « David SoGay ».

Perquis 1/5 : C’est bien d’avoir la rage, autant faut-il s’en servir à bon escient. Le néo-Polonais a tiré une tronche de cannibale et a gueulé tout au long du match mais sans pour autant que sa prestation soit bonne et qu’il s’engage réellement.

Carlao 0/5 : (5/5 au Challenge Emmanuel Chain) Etait aux fraises sur 2 buts, sans commentaire. Remplacé à sur blessure par Zouma à la 85ème.

Mikari 0/5 : (5/5 au Challenge Perdu de vue) Où est passé le Mikari des dernières saisons ? Où est ce joueur qui effectuait des remontées du terrain pour distiller de bons ballons ? A priori il s’est réincarné dans un joueur hors de forme avec une vision du jeu à en faire pâlir de jalousie l’œil de verre d’Alain Roche, décevant depuis le début de saison.

Lopy 2/5 : Il parait qu’on n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression et pourtant, nous n’attendons que ça à la Lionceaux Académie. Ce premier match comme titulaire de Lopy n’est juste pas tombé au bon moment. Il était volontaire mais pas toujours heureux avec cette association inédite avec Nogueira.

Nogueira 0/5 : Running-gag : Forme d’humour qui s’appuie sur la répétition d’un fait comique. Mais le comique de répétition, ça lasse vite, et voir Nogueira échouer à tous les postes où on tente de le placer devient navrant. Il n’a certainement pas les épaules d’un milieu défensif, n’attaquant pas assez le ballon et ayant peu de présence physique, il n’a fait qu’illusion au début du match, et sérieusement, c’est quoi ces corners ?

Camara 2/5 : (0/5 au Challenge « The Goat ») La Lionceaux Académie avait pour habitude de le surnommer « The Goat » mais force est de constater qu’il a essayé de nous prouver le contraire, évidemment tout est loin d’être parfait, mais dans cette démobilisation générale, il a toujours montré de l’envie et Jean-Claude Persil a bien envie de voir ce qu’il peut faire avec Corchia sur le côté droit tandis que Bernard Lionsot veut juste voir la dernière mise à jour sur jap-idols.com … Remplacé à la 75ème par Dias

Roudet 0/5 : Une percée infructueuse en première mi-temps, voilà le bilan de Roudet. Remplacé sur blessure la 57ème par Bakambu.

Boudebouz 1/5 : Il joue de manière encore plus solitaire qu’un ado qui vient de découvrir wide6.com et la signification du terme milf. A toujours préféré une percée solitaire plutôt que de tenter une passe, de plus à part ce coup-franc dangereux en seconde période, il a été très brouillon et imprécis.

Privat 1/5 : Il a été mauvais, il ne s’est distingué qu’une fois sur la seule véritable occasion sochalienne, mais ce n’est pas vraiment de sa faute. En effet, certains joueurs et autres chèvres comme Sauget ont cru que c’était un joueur rapide aimant jouer dans la profondeur, malheureusement, Privat est un point de fixation et doué d’un bon jeu de tête, too bad…

Les presseurs de citrons :

Bakambu NN : Il a tenté, il s’est rendu disponible et était volontaire mais en ayant seulement Privat devant et Boudebouz qui ne voulait pas lâcher le ballon, il n’a pas pu faire grand-chose. Ton heure viendra !

Dias NN : Transparent, comme le reste de l’équipe.

Zouma NN : Rien à signaler, que 5 minutes de « jeu ».

Le MacGyver des balkans :

Bazdarevic 0/5 : Si Sochaux parvient à se maintenir, Mecha devra dégager impérativement, il n’arrive à rien avec cette équipe, on a l’impression que les joueurs font ce qu’ils veulent quand ils veulent et que de son côté, Mecha tente de faire avec. Il n’arrive pas à provoquer quelque chose à la pause alors qu’au vu de la première période, Sochaux avait la place pour égaliser. Au contraire, la deuxième période aura été un naufrage… encore une fois.

Les oiseaux blancs :

Mention spéciale à Aboubakar et Danic. Le premier pour son doublé tout à fait mérité au vu de la défense gruyère de Sochaux et le second pour la misère infligée à Sauget.

L’instant Pierre Ménès sur l’arbitrage :

L’arbitrage : Bisounours/5 : Moi à mon bisounours, je lui fais des bisous, jamais de carton, ni d’avertissement, comme si les arbitres de ce match n’en n’avait rien à foutre, un peu comme les joueurs de Sochaux en fait…

Jean-Claude Persil & Bernard Lionsot.

Malgré leur déception, Jean-Claude et Bernard vous offre les images. Et Un bonus Marvin Martin.

4 thoughts on “La Lionceaux Académie note Valenciennes-Sochaux (3-0)

  1. Bazdarevic commence sérieusement à s’approcher du bord du précipice du non retour, du trop c’est trop c’est tropico.
    Je suggère un échange avec Francis Gillot, qui ne mérite pas lui d’être dans un club maudit.
    Bazdarevic avec sa gueule de vampire malheureux ça collerai mieux à Bordeaux.

  2. @mohi59 : Son recrutement est l’exemple type de la « fausse bonne idée ».
    En soi, prendre un mec attaché au club de par son passé est plutôt pas mal, on évite ainsi un mec qui veut profiter de la bonne fin de saison du FCSM pour se faire valoir puis quitter le club à la Gillot.
    De l’autre, c’est Bazda… c’est Grenoble etc

    Ce que je n’ai pas compris à titre personnel, c’est Jean Fernandez.
    Quand j’ai appris qu’il était à la recherche d’un nouveau club et que dans le même temps Sochaux cherchait un nouvel entraineur, j’ai presque eu un espoir, l’espoir de voir celui qui a beaucoup fait pour Sochaux revenir et en plus avec une équipe plutôt sympathique.
    Mais non, le déprimé de l’Yonne a préféré Nancy et quel choix magnifique au vu de la saison de ce club !

  3. T’es dur avec Gillot nan ? Il n’est pas resté deux jours quand même.

    Fernandez aurait été très bien, Moké est d’accord.

  4. Tu as raison Moké, je suis peut-être trop dur avec Gillot.
    C’est vrai qu’il n’est pas mauvais comme coach, il est constant, il joue le maintien, peu importe l’équipe qu’il entraine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.