La LOSC Académie note Valenciennes-Lille (2-1)

Le Sergent Garcia se concentrera sur un tableau.

« Pour un mort sept jours de deuil ; pour le Sow et pour l’impie tous les jours de leur vie. »

L’Évangile selon Balmont


L’avant-môtch :

Le LOSC, toujours tenant du titre, s’avance vers sa première vraie opposition en coupe de France après avoir vaincu deux équipes de niveau amateur. C’est un derby du nord (le seul encore possible entre deux L1) qui se profile au stade du Hainaut pour ce huitième de finale.

Les Lillois n’ont pas joué depuis la victoire à domicile face à Saint-Etienne puisque le match du weekend dernier contre Sochaux a été reporté pour cause de gel. Rien de bien inhabituel me direz-vous, mis à part que c’est l’un des seuls matches à avoir été reporté à l’heure du coup d’envoi… Quoi que le Sergent ne sait pas ce qui est pire entre tout préparer et tout annuler ou jouer dix minutes et stopper le match (ASSE-Lorient). Ah, la belle ligue soviétique ! Toujours est-il qu’une date vient d’être arrêtée, et que ce Sochaux-Lille devrait avoir lieu le 22 février.

J’en profite pour faire un aparté mercato (ça vient tard, mais que voulez-vous, la ligue et ses reports…) qui n’a vu personne arriver et personne nous quitter dans les dernières heures. En toute fin de janvier, Jelen a pourtant été approché par Brest, à qui Seydoux a dit oui mais à qui Rudi a dit non (c’est dire s’il croit en Rodelin). Les Brestois n’avaient de toute façon pas besoin de lui puisqu’ils venaient de recruter Alphonse et Jemâa. C’est fou ce qu’un club dans le désespoir est capable de faire… Et pas d’arrivée non plus pour le milieu de terrain lillois donc. Autant vous dire que le Sergent va allumer des cierges et sacrifier des fillettes pour empêcher les chances de blessure dans ce secteur. Les pouvoirs magiques de Balmont ne pourront pas tout faire jusqu’à la 38ème journée !

Les antécédents :

La première partie de saison nous a déjà confronté à un derby du Nord, que dis-je à un « ch’titico » (tuez-moi), dans la même configuration, c’est-à-dire du côté de Valenciennes et de leur stade flambant neuf alias la vengeance de Nungesser. Le match aller en championnat a été un des plus dégueulasses que le Sergent ait regardé cette saison ; il y avait bien eu des occasions (notamment pour VA qui avait vu les montants de Landreau trembler à plusieurs reprises) mais globalement un fond de jeu digne de retraités hémiplégiques de la part des deux équipes. La copulation entre les cousins n’avait donc pour une fois pas enfanté un trisomique mais accouché d’un sale 0-0.

Les consanguins :

C’est une équipe qui navigue entre le bon (à domicile) et le moins bon (à l’extérieur) qui nous accueille. Sans transition les protagonistes : dans les buts on a Penneteau qui à l’image de son équipe est capable du meilleur comme du pire. Rafael, vieux croulant mais ancien Lillois et Isimat-Mirin, international espoir français, forment la paire de défenseurs centraux. Les latéraux sont à gauche Bong et à droite Mater (contrefaçon dégueulasse de Debuchy si vous voulez). VA aligne un milieu à trois avec Camara (recruté en Belgique), Gomis revenu de la CAN et Saez lui aussi ancien lillois (et partisan du front de la liberté capillaire – il a raison, c’est bien plus classe que la moumoute de Ménez ou que la crête de Debuchy). En pointe, le Camerounais Aboubakar (forcément le futur Saméto donc – reste qu’il a du talent le bougre) devra être servi par les ailiers Dossevi et Djuric. Trois des meilleurs joueurs de VA, ce qui bien sûr est à la libre appréciation du Sergent, sont donc laissés sur le banc après la victoire à Dijon samedi : Danic, Kadir et Cohade.

 –

La compo :

Du grand classique, étant donné que le LOSC n’a pas joué dimanche il n’y a nul besoin de mettre en place un turnover. Enyeama n’est bien sûr pas titulaire en coupe (il n’est jamais titulaire en fait). Rozehnal est suspendu (excès de tendresse) ce qui offre à Cetto sa première cape sous le maillot lillois. Seule « surprise », Gueye est préféré à Pedretti (tu parles d’un choix) et Ronny Rodelin n’est pas dans le groupe. Quel scandale. Le Sergent, cet artiste inspiré, en a pondu ça :

Ont le cul sur le banc : Enyeama – Bonnart, Digne – Pedretti, Payet – Bruno, Jelen.

Le match en coup de vent :

1′ : déjà deux fautes valenciennoises en une minute.

3′ : horreur, Rémi Gomis a le numéro 10 pour ce match !

5′ : Rafael se prend pour Judas et contre une frappe de Balmont.

7′ : Roux parti en retard sur une ouverture du bel homme chauve, encore lui, arrive à griller facilement les deux défenseurs centraux de VA, mais ça ne donne rien (cette phrase, « ça ne donne rien », je l’écris ici mais je peux l’écrire tout au long du match en fait).

11′ : après deux occasions coup sur coup de Roux, le constat est clair : Valenciennes est méchamment BAS. Et multiplie les coups bas, aussi.

12′ : Landreau s’échauffe.

13′ : JC (Cole) envoie un ballon dans les nuages en pleine surface, sur un centre de Béria. Le Sergent lui gueule dessus, mais cela reste courtois.

14′ : tiens, un hors-jeu lillois. De… Mathieu Debuchy. Si on joue haut ? Si on domine ?

16′ : enfin le premier carton jaune pour VA, il est pour Mater.

17′ : JC arrive à feinter un défenseur et à frappe du gauche, mais Penneteau se détend parfaitement pour sortir sa frappe. Ah, c’est pas banal, ça. Du coup le Sergent met ça au crédit du gardien.

19′ : Djuric en est déjà à sa 3ème faute, pas de carton.

21′ : première offensive (action ?) pour VA qui, en contre-attaque, parvient à lober la défense lilloise. Aboubakar se retrouve tout seul et réussit l’exploit de ne pas cadrer sa frappe malgré tout le temps dont il disposait.

26′ : JC fraaaaappe ! Mais c’est contré. Le Sergent nettoie la bave que ses insultes à l’égard de l’Anglais ont étalée.

28′ : triple choc entre un Valenciennois, Debuchy et Landreau. Micka, qui s’était assoupi, se réveille.

33′ : Top. Je suis un international anglais qui appartient à Liverpool. J’ai été prêté dans les dernières heures du mercato d’été au LOSC, je viens de vendanger une énorme occasion sur un nouveau superbe travail de Béria, je suis… ? je suis… ?

39′ : Derby tripartite avec Roux qui tire à dessein dans le public. C’est ça Nolan !

42′ : JC, pied gauche au lieu du pied droit, foiré, à côté, pourri, insulte, alcool.

Mi-temps : le Sergent trouve que ça sent le moisi. Après avoir vérifié ses sous-vêtements et son placard à balai, il en est sûr : c’est le match. Sur la première période, Lille doit avoir grosso-modo 70% de possession de balle…

«  Et maintenant, une occasion de but avec Joe Cole.

– Oh non, pas lui ! »

51′ : Balmont nous régale encore d’une transversale que Pirlo n’aurait pas reniée. Il lui a tout appris. Et Flo est bien plus beau gosse. Pirlo… c’te tignasse !

52′ et 58′ : deux tentatives de la Bûche et de Nolan qui sont sorties et captées par Penneteau.

60′ : JC sort pour Payet. Quelle surprise ! J’ai même eu peur qu’il vendange sa sortie.

61′ : Cetto se rappelle de ce qu’il a appris à l’entraînement aux côtés de Rozehnal et prend un carton jaune.

70′ : après 3 occasions plus ou moins franches pour le LOSC, VA obtient un coup franc excentré à gauche. Djuric, qui n’a toujours pas pris de carton, a bien compris la fébrilité lilloise sur ce genre d’action et trouve Dossevi qui trompe facilement Landreau. 1-0

71′ : les souvenirs remontent… le Sergent a l’impression d’avoir déjà vécu ça… il a déjà vécu ce but…

Coup-franc sur lequel on encaisse un but face à Lorient.

Coup franc sur lequel on encaisse un but face à VA.

74′ : le welsch remonte… Pedretti remplace Gueye.

76′ : Penneteau se prend pour Carrasso et sauve un pointu de Beubeu à bout portant après un débordement de Hazard. Corner…

78′ : Sur la contre-attaque fait suite au corner, la défense est bien entendu mal placée et met du temps à revenir. Aboubakar ne se fait pas prier pour marquer, il adresse une jolie frappe du pointu qui frappe la barre avant de rebondir derrière la ligne. 2-0

81′ : ultime affront, Balmont doit sortir pour faire entrer une cartouche offensive. Comme on a Jelen sur le banc, Bruno rentre sur la pelouse.

88′ : Combinaison belge avec Hazard qui adresse une superbe passe dans la course de Bruno, qui parvient à centrer avant que la balle ne sorte. Un défenseur de VA la contre, et Roux se jette en puissance pour marquer dans le but déserté par Penneteau. 2-1

90’+3 : Béria, toujours aux avants-postes, est lancé parfaitement dans le dos de la défense et dans la surface. Il parvient à frapper un ballon lobé au-dessus de Penneteau, qui est battu, mais un joueur de VA en catastrophe semble sortir le ballon avant qu’il n’entre dans le but. En tout cas aucun ralenti n’est parlant.

90’+4 : Rideau. Plus rien à jouer si ce n’est la Ligue 1, tu parles d’une saison. On a perdu en huitièmes. Dans un derby. J’ai mal à ma matraque.

Les Ch’tis (les nôtres) :

Landreau (3/5) : n’a vraiment rien eu à faire tout au long du match. On ne peut pas vraiment l’incriminer sur le premier but sur coup de pied arrêté, et surtout pas sur le second où la situation de contre-attaque le laisse sans défense face à Aboubakar qui réalise le geste parfait.

Chedjou (2/5) : il n’a pas vraiment fait honneur à son nouveau statut de Power-Man. Il n’a pas été dégueu, loin s’en faut, mais on a pu assister à la résurgence de sautes de concentration qu’on pensait oubliées depuis quelques matches. Il a quand même fait parler son physique face aux cousins. -1 pour son carton, autre mauvaise habitude que, j’espère, il ne va pas reprendre.

Cetto (2/5) : pas vraiment envie d’être sévère à son encontre, il s’est montré serein pour le peu qu’il a eu à faire. Son placement sur le second but est douteux, mais là encore c’est sur une contre-attaque. Le Sergent lui inflige la même sanction qu’à Chedjou, c’est-à-dire un malus d’un point et pas seulement pour son carton. Il a passé toute la fin de match très irrité. Et puis bon, la coupe de cheveux d’Ibrahimovic en roux…

Béria (3/5) : sans avoir été véritablement transcendant, Franckie s’est montré à son aise notamment en première mi-temps où le LOSC a dominé comme jamais. Très propre en défense (quel talent dans le tacle !) et toujours dans les bons coups offensifs, il a combiné régulièrement sur son côté gauche et envoyé quelques centres qui auraient dû être décisifs.

Debuchy (4/5) : la copie conforme de Béria à droite, en mieux. Un abattage monstrueux et une présence offensive de tous les instants, il a passé une période entière au poste d’ailier droit sans avoir été pris en défaut par le côté gauche valenciennois quand il devait défendre. Pour moi le meilleur lillois sur ce match (avec Balmont, naturellement).

Mavuba (3/5) : difficile de noter Rio sur ce match, étant donné qu’il s’est plutôt bien comporté devant le peu de travail qu’il a eu à faire. Donc il a une note moyenne. Genre bien mais pas top.

Balmont (sacrifié/5) : il a certainement moins touché de ballons que d’habitude, mais sa qualité de passes m’impressionnera toujours. Pas une fausse note et des transversales pures et toujours dans le tempo. Quelques occasions à rajouter à sa besace habituelle. Son remplacement est un peu une interrogation, sachant qu’il restait dix minutes de jeu et qu’on était mené 2-0. Pourquoi ne pas faire sortir Mavuba ou un défenseur, quitte à paumer ? Pourquoi sortir Balmont ? Por qué ? (remplacé par Bruno)

Gueye (Pedretti/5) : Hahahahahahahaha. (remplacé par Pedretti)

Hazard (3/5) : le plus grand nombre de ballons touchés, le plus grand nombre de passes qui auraient pu être décisives, une facilité déconcertante dans le dribble et surtout un équilibre sur ses appuis comme on en a peu vu. Aurait eu une meilleure note si ses coéquipiers avaient été au diapason. Putain de sport collectif.

Cole (1/5) : (remplacé par Payet)

Roux (3/5) : il a eu du déchet dans les remises, mais il a vraiment fait preuve d’une grosse générosité, revenant souvent un peu plus bas que sa zone pour défendre et aider au pressing. Du coup son aide a été précieuse à la récupération, et il s’est signalé d’autre part via un nombre important de frappes. Il a pu pêcher par excès de spontanéité (eh oui !) en tentant plusieurs fois de frapper ou de centrer en première intention alors qu’il y avait peut-être mieux à faire. N’empêche que son but est une juste récompense.

 –

Les intérimaires :

Payet (3/5) : je me répète, mais Dimitri excelle en tant que joker. Une entrée qui a apporté de la fluidité au jeu lillois et quelques opportunités supplémentaires qui auraient pu nous faire marquer plus tôt. Sera, je pense, titulaire face aux Gigis dimanche.

Pedretti (Gueye/5) : Pas d’acharnement, pas d’acharnement. Il n’a pas été pire que Gueye. Voilà. Vous êtes contents ?

Bruno (NN/5) : son entrée pour une dizaine de minutes a été salvatrice, et a apporté l’unique but lillois. Ses prestations insouciantes et pleines d’envie le placent pour moi devant Jelen dans la hiérarchie des attaquants. La place de Rodelin ? Pardon ?

Les Ch’tis (les autres) :

Penneteau a montré sa bonne facette, malheureusement pour nous. Isimat est robuste et m’a fait penser à un Chedjou en forme, même si la vitesse c’est pas encore ça. Le milieu a été souvent dépassé, je suis toutefois conscient que les titulaires n’étaient pas alignés (pas de Sanchez, pas de Cohade, etc.). Dossevi a soufflé le chaud et le froid, et Djuric n’est pas encore intégré, c’est vraiment pas encore ça. Et qu’est-ce qu’il fait comme fautes. Aboubakar, je l’aime bien. D’ailleurs cette équipe de VA, le derby outrepassé et malgré l’amertume de la défaite, m’est bien sympathique. Bonne chance pour le reste de la saison les cousins, et bien du coup le Sergent vous supportera en coupe.

Le bonus du Sergent

Bonus vengeance

« Président Seydoux, votre sentiment sur les six premiers mois de Park à Arsenal ? »

Comme il est serviable en plus d’être un discret receleur de sucettes, le Sergent vous transmet les images du match ainsi que la bise, qui cette semaine, est plus anale que la fois dernière.

Sergent Garcia.

10 thoughts on “La LOSC Académie note Valenciennes-Lille (2-1)

  1. Sur ce match vous payez cash votre manque d’efficacité. On a pas produit notre plus beau match mais on a su rester solide derrière (pour une fois), mais on passe, et c’est le principal en coupe.
    Penneteau était en feu, Bong si il installait un péage sur son couloir, il sera millionnaires,Djuric on peut pas trop le juger il a passé son match à défendre mais bon enfin quelqu’un qui sait tirer les coup francs à VA. Et pour finir c’est Rafael Schmitz qui, en plus d’avoir la classe, sort le ballon de Béria sur la ligne merci à lui.

    Par contre traiter le joueur emblématique de VA Rudy Mater de contrefaçon de Debuchy, c’est un peu osé, surtout qu’il a 5 ans de plus que lui.
    Et pour revenir à Mathieu Debuchy qui doit avoir des origines samoanes ou neo-zelandaises vu ses beaux tatouages maori, j’ai trouvé très classe ses doigts d’honneurs au public valenciennois, dans la droite lignée d’Adil Rami, alias Zezette, parce qu’il zozotte un peu. (on fait ce qu’on peut)

    En tout cas on essaiera de faire en sorte que la Coupe reste dans notre douce région, et comme on vous aime bien quand même, bon vent pour le championnat !

  2. « Ses prestations insouciantes et pleines d’envie le placent pour moi devant Jelen dans la hiérarchie des attaquants »

    Sans blague. Mais qui est franchement pire que Jelen au poste d’avant centre le ligue 1 sérieusement. Ah si Guié Guié peut etre. Et encore

  3. Je voulais oublier ce match et vla qu’une académie apparait, bon je ne renie pas mon plaisir, en plus ça nous donne des chances, un jour peut-être, que le Balmont d’Or remplace le Capitaine Zanetti comme joueur emblématique du onze mondial.
    Y’ un truc que je comprends pas, Roux ne devait-il pas nous rendre notre efficacité perdue depuis le titre ? Ne faudrait il pas justement que cela soit J.Cole le joker et Payet le titulaire ?
    Parce que là j’en ai marre d’avoir tout perdu cette saison parce qu’on sait pas la mettre au fond, on a dominé pratiquement toutes les équipes, en ayant notre équipe type j’entends, à part l’inter milan et le PSG chez eux, parce que quand même la coupe de France ça nous tenait à cœur alors se faire éliminer comme ça… Par des bucherons en plus !
    Nan mais j’déconne vous emballez pas les valenciennoises, vous avez joué comme toute équipe sachant ne pas avoir le ballon, comme l’arbitre était aveugle ça a facilitait le démolissage des lillois, mais ce n’est pas une excuse, on peut se faire démolir mais au moins cadré ou tromper le gardien !
    « Diantre et sacrebleu de lille, putain de tchernobyl, j’en ai marre de cette ville »
    L’Évangile selon Jelen
    Mais solidarité chti je vais quand même supporter le VAFC pour le reste de la coupe.

  4. « Sans blague. Mais qui est franchement pire que Jelen au poste d’avant centre le ligue 1 sérieusement. »
    @Laurent : André Pierre Grossac

  5. @jacques : mais je suis totalement d’accord avec toi, en fait. A la fois sur le manque d’efficacité (« manque » n’est même plus un terme assez fort) et sur ton jugement des Valenciennois. Rafael est effectivement un homme classe… quand il n’est pas blessé.

    En ce qui concerne les doigts baladeurs, j’étais tout simplement pas au courant. Et à vrai dire ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

    Sur Mater par contre, tu tombes dans le troll, c’est bieng, c’était le but.

  6. @Laurent : Rodelin ? Va peut-être falloir penser à le prolonger aussi le petit Gianni d’ailleurs.

    @mohigrib : Roux n’est pas le messie, et lui n’est pas fondamentalement inefficace pour le moment, loin de là. Ce qui manque depuis le titre, c’est un joueur de l’acabit de Gervinho… Et à ce poste, le gros problème avec Payet et Cole, c’est qu’aucun des deux n’a fait un match génial(complet) en tant que titulaire.

  7. @mohigirb: LOL!!!
    Pour parler serieusement, Gignac doit valoir 10 fois Jelen et franchement j’exagere pas.

    @sergentgarcia: tres bonne acad’ donc je cherchais pas a contredire. Et je ne dis pas ça sur Jelen apres parce que c’est facile de le dire apres. J’étais au mieux dubitatif au pire pessimiste à son arrivée. Jelen, au LOSC? Qu’est qu’ils ont fouttu serieux. On est à mi-chemin entre la recrue « second coutteaux » et la grosse blague de l’année. Sur ce coup gros gros amateurisme. En tout cas si le titre échappe au LOSC on saura pourquoi

  8. Moi je trouve que ce qui nous manque vraiment, c’est un mec pour compléter le trident du milieu : Gueye/Pedretti c’est juste pas possible…

    Et pourtant Cabaye n’avait pas été si flamboyant qu’on a pu le dire la saison dernière, mais c’était autre chose en apport offensif, en solution pour créer du jeu et passer les lignes. Yo’ <3

    Et ça vendange, et ça vendange… D'accord avec toi Sergent, Payet titulaire car la maladresse de Cole devient très irritante !

    C'est d'autant plus rageant que je trouve sincèrement qu'on a le meilleur effectif de France ( hors QPSG rôdé ). Nos latéraux sont béton, Balmont/Mavuba sont naindesctructibles et Hazard-Payet-Roux ça peut perforer n'importe quelle défense.

    ça devient inquiétant et Rudi devrait vraiment changer de discours, il impute rien aux joueurs, faut les bouger à mon avis, à quand une gueulant comme il l'avait fait avec Rami ?

    PS : Excellente académie by the way, ça fait plaisir de retrouver une académie LOSC depuis que Michel saint-doux est parti mener une vie d'ascète au Monastère de Luchin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.