La Louve Académie note Fiorentina-Roma (3-0)

L’Académie de la Louve trafique dans le plâtre.

Elle cherche ses petits, elle cherche dans ses lointains et riches souvenirs le goût du sang, celui qui est censé l’irriguer, elle et sa meute, celui qui doit révèler sa nature sauvage. Mais en vain. Cela fait maintenant de longs mois qu’elle se languit à l’annonce hurlante des week-ends de l’automne. Malgré les chasses inutiles et arides, elle est toujours au rendez-vous. Amaigrie, elle continue de scruter entre les lignes blanches les indices, les stigmates annonciateurs d’un retour à la normale,  un retour à l’état de nature profond vers lequel elle tend à la vue de chaque étendard brandi sur les collines par le peuple romain.

Ce dimanche en Toscane ne déroge pas à la règle, et la voilà, elle, belle et rebelle, sous les traits de ce grand escogriffe de Fabio Labello, qui sent en elle monter le frisson. Ses poils se dressent, et agressent le vent qui la chatoie,. Elle défie, les crocs brillants, le deluge de lui faire entendre raison.

Et pourtant….

Et pourtant, quand les trois coups de la mascarade se font entendre dans un ciel abandonné des dieux romains, le tocsin et la bête blessée, en Fabio labello, ne font plus qu’un.

Et l’honneur ? Et la horde ? Et le sang ?

Nulle goutte sur le champ de bataille. Mais quelle bataille sans soldats? Sans meute!

Fabio Labello a vu une débandade.

3 buts encaissés. 3 exclusions. 3 jésuites en BMX. 3 lingettes saveur pinèdes. Et 1 honte: être Romain. Ne serait-ce que pour un soir!

Comment qualifier cette représentation périmée et fade d’un ensemble sans écorce? Par des notes sans clés!

 

Stek (1):  Surface convexe sans sexe

Cicihno (°):  Les singes ne devraient pas avoir droit au paradis s’ils mentent sur leur CSP.

Juan-la-pine (°°°): Picard

Heinze (“”””): Air Gabegie

Taddei (1): Mimi mathie élue miss monde.

Pér…..ta (@@@@) : Titulaire. Et né. Sans cancer aux dernières nouvelles. Pendant ce temps-là, les contes de Charles…

Gago (00): Deux cartons jaunes sans aucune crise de foie.

De Rossi (5): Juste par amour.

Pjanic (0,0): Michel Delpech approuve. Et Franck Michael aussi malgré le remous de la perruque.

Lamela (0&0=0):  Gentil, le chien, gentil. Madame, vous avez oublié la laisse!

Bojan (   ) :  Tournicoti, tournicota, je suis ? je suis ? Derrière toi, espèce de chèvre, dit la louve!

 

La panchina:

A 15 ou à 100, ils n’auraient rien changé, les uns comme les autres, ils seront flics ou fonctionnaires, de quoi attendre sans s’en faire, que l’heure de la retraite sonne…

Louise-Henri:

Faut circuler mon bon monsieur, il est tard, monsieur. Elle est trop bien pour vous.

 

Respirer, inspirer

Il baccio di troppo

Fabio Labello.

Fabio est cinglé mais il n’oublie pas de vous filer les images.

Le comité

12 commentaires

  1. Système de notation tout à fait adapté à la performance. Je me demande encore pourquoi Pjanic a été se fourrer là-dedans.

  2. Bojan fait quand même un bel arrêt, Luis Suarez likes this

  3. L’arrêt de Suarez a permis à son équipe d’accéder aux 1/2 finales d’une coupe du Monde.

    L’arrêt de Bojan, c’est :
    – Un ballon pas cadré
    – A 2-0, 11 VS 9, aucun espoir de revenir de toute façon
    – Un penalty évidemment, donc quasi-but comme
    sanction
    – Laisser son équipe à 8, et être suspendu ensuite.

    Je ne comparerais donc pas les 2 ;)

  4. attention, il fait un bel arrêt. Et en plus, il jette son maillot par terre. Bon, par contre, il le ramasse, le serre contre lui et suce son pouce sur une balançoire qui passait par là.

  5. Donc en gros, il nous fait une Suarez, une Cantona, une Torres, et il termine par une Gignac.

    Dommage, il commençait bien…et il a fini par retrouver son niveau.

  6. J’aime beaucoup tes académies Fabio. Tu arrives à faire du second degré sans verser systématiquement dans la comparaison et c’est très appréciable.

  7. ahhh donc la rumeur est vrai: APG a trouvé le chemin de sa bouche avec autre chose qu’une fourchette! beau gosse
    par contre les autres je les prends volontiers pour jouer contre la juve car il reste plus grand monde avec les blessés.

  8. merci radek, mes lèvres s’en trouvent plus hydratées.
    les tchèques ont le chic pour reconnaître le talent d’où qu’il vienne.

  9. boy âne … un enfant terriblement attardé … du gâchis de pognon …

  10. Courage Labello. Ca sent pas bon pour Lundi, seulement Cassetti, José Angel et Heinze en défense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.