La Merlus académie note Lorient-Auxerre (1-2)

Tristan Bourrepif se cale dans le gras du mou du ventre.

Ca y est. C’en est fini de cette saison 2010-2011 de « Sur le palier Liguain ». Le dernier épisode était annoncé comme plein de rebondissements et de suspens. Finalement la montagne a accouché d’une souris. Rien n’a changé quant aux intrigues les plus importantes. Lionlion a gardé sa place sur le canap’ de la champions et Momo est bel et bien le troisième larron à avoir pris l’ascenseur pour descendre les poubelles. 37 saisons qu’il évitait ça le cochon.

Surprise au retour de la cabine avec l’apparition de deux nouveaux personnages dont l’un a un nom qui embrouille la tête (on l’appellera par ses initiales ETG, sera-t-il aussi drôle qu’AaAa ou sera-t-il un nouveau perso barbant ?) et l’autre se nomme Didi. Le troisième remplace Momo dans le rôle du personnage un peu étranger, mais signe aussi son retour, il s’agit de Ciocio. Manman que l’on pensait revoir dès la prochaine saison s’est endormi dans son nouveau carton, alors que Nannan et autres historiques sont toujours persona-non grata étant donné leur jeu d’acteur médiocre ces derniers temps.

Soso et Neuneu montent eux de leur côté faire la fête au Club’rope (bien qu’ils se rendront compte bien vite qu’ils n’auront accès qu’au banquet de la Ligueuropa). Et c’est ainsi qu’on en arrive au cas de Lolo. Perdu aux milieux des intrigues mineures que l’on a vues de plus en plus ennuyeuses au fur et à mesure que la soirée avançait, la saison du pauvre Lolo s’est finie en eau de boudin.

Complètement démotivé par sa distanciation à l’accession du Club’rope, Lolo s’est vu dépassé par une bonne tripotée de personnages qui le relèguent ainsi aux seconds rôles dans le générique. Lolo pourrait râler contre les scénaristes, mais il n’a pas assez réussi à étoffer son personnage pour obtenir mieux. Il doit méditer là-dessus pour la saison prochaine.

Retour à la réalité. Pour ce match contre Auxerre, que je n’ai vu que partiellement, des maillots collectors avaient été sortis, alors que la composition ne comportait aucune surprise, restant dans la tendance des derniers matchs (même si cette tendance n’est pas la plus belle). Baca était de retour à droite, Koné avait à nouveau sa chance dans l’axe, tout comme Coquelin qui profitait de la suspension de Romao. Objectifs du match : conserver la place honorifique de 7eme et tenter de faire de Gameiro le meilleur buteur de ligue 1 pour son dernier match. La réalité en a voulu autrement et la soirée s’est révélée bien décevante, si ce n’est triste. La série d’invincibilité à domicile s’est terminée en cette dernière journée.

Un match comme l’avait été celui contre Caen pour l’une des deux autres défaites de la saison : une domination stérile et un but évitable encaissé, pour une défaite finalement incontestable. Une domination stérile qui est hélas le crédo des Lorientais au Moustoir depuis la démonstration face à Bordeaux, comme en témoigne les six nuls entre le 5-1 infligés aux Girondins et la défaite contre les Icaunais. Je m’étendrais plus là-dessus lors d’un bilan qui permettra peut-être à l’éditeur d’avoir quelques clics en plus. Les Merlus n’ont donc rempli aucun des deux objectifs. Sow était de toute façon trop revanchard pour Gameiro, mais que la onzième place finale des Lorientais fait peine à voir aux supporters. Finir en deuxième partie de tableau est peut-être mérité, mais cela est bien cruel.

Les notes :

Cappone (1/5) : Depuis qu’il est entré dans les buts, il y a eu trois défaites et un nul en partie pour sa pomme face à Marseille.

Baca (2/5) : De retour de blessure, il s’est fait prendre sur son côté avec le retour du Auxerre « Défense compacte et contres efficaces ».

Koné (2/5) : Il y a encore des choses à peaufiner apparemment. Si une concurrence s’installe entre lui et Bourillon, cela peut s’avérer positif pour les deux joueurs.

Ecuele-Manga (1/5) : Cela prouve que lorsqu’il est à la ramasse, Lorient a beaucoup moins de chances de gagner. Au moins, cela met encore plus en valeur le reste de sa saison, et va nous permettre de le garder un an de plus pour qu’il puisse encore progresser.

Morel (2/5) : Sa prestation aurait pu valoir un 3 mais la défaite lui coûte la moyenne.

M’vuemba-Coquelin (2 ou 3/5) : Ils se seraient bien entendus apparemment. Je n’en doute pas et ce que j’ai vu du match le justifie mais défaite quand même au bout quoi…

Jouffre-Monnet-Paquet (2/5) : Ils n’ont pas su créer les déséquilibres nécessaires.

Gamalfitaneiro (5/5) : Cette fin de saison où le milieu a multiplié les passes pour son attaquant a permis à Lorient de vendre du rêve a toute la France, dont tous les clubs se verraient bien recruter la paire « magique ». Bon ben en même temps, ce qu’ils font c’est du football professionnel les gars, j’y peux rien si y a autant de chèvres dans vos équipes.

Si on les dissocie, ça donne 3 pour les 2 qui n’ont pas su bonifier la domination lorientaise.

Les remplaçants :

Baca par Kitambala (62e et NN) : Un changement offensif qui n’a pas eu le succès escompté.

Cappone par Lecomte (67e et NN) : Le jeune espoir, la relève.

MonnetPaquet par Autret (74e et NN) : Histoire de lui donner du temps de jeu.

3 thoughts on “La Merlus académie note Lorient-Auxerre (1-2)

  1. Pour avoir été au match, je te trouve bien généreux avec KMP et sévère avec Jouffre…
    Même si c’est vrai que Monnet Paquet a réussi à dribbler 3 joueurs, il s’est emmêlé les pieds juste après !
    A noter l’excellent match de Sammaritano côté bourguignon qui prouve que dès qu’il joue chez lui, il est bon ^^

  2. Par contre Lolo, Momo, Aa et compagnie faut arrêter c’est juste illisible. Sans remettre en cause la qualité de l’Acad.

  3. @ l’eau riant: comme je n’ai pas vu le match dans son intégralité, j’ai eu tendance à synthétiser le tout c’est vrai, et donc mes notes marquent plus une certaine frustration que la performance elle-même.

    @ gignac: c’est ce que je me demandais, donc merci de le préciser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.