La Mout’Hard Académie note Dijon-Rennes (1-5)

Rhinit, 2 en 1.

Salut c’est Rhinit. Et ouais, je n’en fous pas une pendant 6 mois et là coup sur coup je sors les notes de l’Ajax et Dijon, je suis comme ça, comme un symbole (de je ne sais quoi mais ça fait toujours plaisir).

Une première en ligue 1 pour les Bourguignons qui s’en souviendront longtemps, de ce Parc Gaston Gerard (dont je vous conseille la recette de poulet) rempli et sa belle pelouse, d’une équipe pleine d’envie, de cette première mi-temps spectaculaire, de cette charnière centrale expérimentale et fantaisiste Meité-Diallo, des penaltys manqués, du premier but de Jovial refusé pour un hors-jeu(.net) inexistant, et au final de cette branlée. Mais que d’émotions !

1-5, le score est trop sévère mais pas alarmant, Rennes a l’effectif pour jouer les premiers rôles, la défense dijonnaise va récupérer Varrault et Zarour, même si la défense va clairement rester la ligne la plus faible de l’équipe. Le salut par le jeu, telle est la ligne de conduite de Carteron qui incarne si bien cette équipe et son esprit : du plaisir, de l’humilité, du travail. Un cocktail qui, à défaut du maintien, va assurer un bon capital sympathie pour ce club qui grandit et se structure avec réussite depuis quelques années. Une preuve du changement, la musique d’entrée des joueurs. Fini le D..F..C..O sur les airs de YMCA, bonjour le changement d’univers avec Star Wars. Mieux, il n’y a même plus 50% d’alcooliques parmi les supporters(en National, la musique d’entrée était la Pitchouli, ça veut tout dire)  mais des familles, comme au PSG, le club a changé je vous dis.

 

Hormis la fin de match, ce fut une partie de plaisir pour les (télé)spectateurs et les commentateurs Del Bello et Carrière, le DFCO sort de cette rencontre les fesses rougies, fouettés par ce 5-1 mais les supporters peuvent être satisfaits par ce qui a été proposé (sauf en défense centrale).

A considérer comme un faux-départ comme l’a dit Carteron.

 

Les notes :

Padovani 3/5 : Une occasion rennaise sur deux a fini au fond. Mais la puissance de son regard a dévié le pénalty de Ferret donc 3. Il aurait pu éviter le dernier but de Tettey mais 4 ou 5 buts, après tout, si on cherche à se maintenir sans péril, on descendra sans gloire.

Paulle 3/5 : Le cannois a eu des difficultés avec le feu follet Pitroipa mais ça n’a pas altéré sa combativité, le Paulle s’est jeté corps et âme dans ce match et a tenu sa position jusqu’au bout comme ma tentative de faire des jeux mots haltérophiliques avec son nom.

Diallo 1/5 : Appelé de dernière minute suite à la suspension de Zarour, non notifiée par la Ligue encore en vacances (bravo Moustache), Carteron n’a pas voulu accabler le joueur coupable d’erreurs grossières comme sa perte de balle sur le 3e but breton. Sûrement un bon gars, mais pas un défenseur pour la ligue 1 et 2 et je ne l’accablerais pas non plus en citant toutes ses erreurs, ça serait indécent.

Meité 2/5 : Il y a eu du bon mais pour son retour l’éléphant a surtout passé son temps à reculer et se retrouver sur le cul. Oui Montano était bien trop rapide pour lui mais à jouer trop bas, malgré les consignes de Carteron depuis le banc « MOOOONTEEEER !!! », ce furent 10 mètres entre la défense et le milieu trop facilement exploitables par Ferret et Montano décroché. Faut lui laisser le temps de se remettre dans le bain au gros.

Souprayen 3/5 : A côté de Meité et Diallo, facile de briller.

Corgnet 3/5 : Révélation avec Ribas la saison passée, il va être la pièce maîtresse du jeu dijonnais cette saison. A lui de s’adapter rapidement à la ligue 1 et faire étalage de sa technique et sa vision du jeu.

Sankharé 2/5 : Une bonne première à la récupération puis s’est éteint.

Guerbert 3/5 : Meilleur joueur de National la saison passée avec Luzenac, ce jeune ailier peut être la bonne surprise cette saison. Il est devenu tout raplapla en 2e mi-temps comme les autres, mais a dynamité la première période et distribuer des centres de qualité. Pour le plaisir.

Bauthéac 3/5 : Petit format, il est tout remuant et est lui aussi prometteur.

Jovial 4/5 : Joueur percutant et explosif, il est un bon complément à Thil et va enquiquiner de nombreuses défenses avec son style. A jamais le premier buteur du club en ligue 1, forever la life for eternity. Dans 100 ans, au musée DFCO, à côté des 8 ligues des champions, Brice Jovial sera là, avec la petite anecdote de son premier but refusé alors qu’il n’était pas hors-jeu(.net).

Thil 3/5 : Renard des surfaces d’expérience, il est un bon complément de Jovial et va enquiquiner bon nombre de défenseurs cette saison. Dommage pour le poteau sur le penalty.

 

Si toi aussi la gamme de produits Amora n’a aucun secret pour toi et que tu aimes le DFCO, que la réussite de ta vie passe par une académie sur HJ, alors rejoins la Mout’hard académie, parce que Rhinit ne va pas pouvoir être au four et au moulin et qu’il privilégie le moulin.

Analement votre.

9 thoughts on “La Mout’Hard Académie note Dijon-Rennes (1-5)

  1. Au moins le service aura pas à chercher loin pour la branlée du week-end.
    J’avais complètement zappé le retour de Meïté, il faut que je regarde un match de Dijon un de ces jours, il m’a manqué l’gros.
    Jolie académie, bonne continuation !

  2. Merci Rhinit d’avoir créé cette académie, qu’il faudra j’en ai bien peur supprimer dans 37 matchs, mais l’intention est louable, et le résultat est beau.

  3. Hop ! Dans mes pronostics de début de saison, j’ai Dijon dernier (allez ! Un dernier Dijon avant d’prendre la route). Sacrebleu ! Si le championnat s’arrête là j’aurais tout juste !
    Attention aux dijonais, ça fait 3 ans que j’ai le dernier juste, hahaha.

  4. Boh, dans les intentions de jeux j’ai trouvé cette équipe agréable, après derrière c’est une catastrophe et je trouve que les notes de Diallo et Meité sont bien trop gentilles…

    Très surpris par Jovial, autant par son niveau, l’énergie déployée, ses bons placements surtout vu sa carrure, mais surtout par son IMMENSE TÊTE ! on dirait déjà une pastèque, alors avant qu’il prenne le melon vous êtes tranquilles… et dommage pour son but.

  5. Score difficile pour ce match de coupe de France où les petits escargots Bourguignons n’ont pourtant pas démérité. Quoi?!? Dijon est en ligue 1!?! au temps pour moi.
    En tant que Bourguignon d’origine et supporter Marseillais, je m’engage à rédiger un résumé lors des oppositions face à l’OM. Et plus si affinités.

  6. A propos de Paulle, quand il se sera fait déshabiller par un quelconque ailier, pourrat-on dire qu’il a fait du Paulle-dance ?

  7. PS : Bravo pour ta subtile propagande Rhinit. Horsjeu.net apparaît en deuxième si on cherche jovial hors jeu.

  8. J’ai été formé au web marketing par l’Editeur, ce bel homme capitaliste, alors forcément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.