La Paillade Académie fait le point sur les transferts

Ciel, de graves nouvelles de Marcelin.

Avant toute chose, permettez-moi de vous faire part de ce communiqué que me transmet à l’instant Bachir Bazouk, marchand de kebabs et attaché-presse de Marcelin Albert à ses heures perdues :

« Mes aïeux, Marcelin n’est pas bien. Pas bien du tout. Il a bu un rouge venu de la lointaine contrée de XiangChang et son foie a rendu l’âme. Oui, les Chinois ont eu raison de votre serviteur. En plus de ça, son ami Lee Gi-Gogn lui a fait bouffer du chien, un pékinois périmé depuis 6 mois…Marcelin en a rendu son âme au fond des chiots. Du coup, il peut rien taper, à cause des tremblements que lui occasionne SAS le trou du fion, torsionné par la douleur. Mais Marcelin vous laisse entre de bonnes mains, celles de Loulou, pour vous éclairer dans l’obscurité. En attendant, souhaitez un prompt rétablissement à Marcelin, qui du coup, selon le médecin, doit se sevrer d’alcool. Autant demander à un communiste de jouer en bourse.

Le bisou vigneron,

Marcelin »

Le Montpellier Hérault a affolé le marché des transferts et vous vous sentez perdus devant tant de départs et d’arrivées ; pas de problème, voici de quoi mettre de l’ordre dans vos idées :

Les arrivées :

Henri Bedimo : Latéral camerounais en provenance du RC Lens, Bedimo s’est engagé pour 4 ans à Montpellier moyennant une indemnité de 2 millions d’euros (grosso modo, l’indemnité exacte n’a pas été communiquée). L’arrière latéral gauche âgé de 27 ans n’a pas attendu bien longtemps pour s’intégrer au collectif montpelliérain et s’affirmer comme le digne successeur de Cyril Jeunechamp, moins les excès. D’après moi, et je pense que Marcelin sera d’accord, c’est une bonne recrue, et je crois l’avoir déjà dit. En effet, à 35 ans, il était devenu difficile pour Cyril de tenir son poste pour toute une saison comme il l’a fait au cours du précédent exercice. Et puis Cyril moins souvent titulaire, c’est aussi une équipe à l’abri d’un écart de discipline préjudiciable…Ensuite pour en revenir aux qualités propres à Bedimo, c’est un joueur qui a une excellente condition physique, comme on a pu le constater notamment lors du match Montpellier-Rennes. Et quand on parle d’un arrière latéral, c’est plutôt une bonne nouvelle. Ainsi, il est capable d’apporter le danger sur les cages adverses sans pour autant négliger les efforts de repli défensif. Alors, certes, la qualité de ses centres laisse parfois à désirer, pour ne pas parler de ses difficultés (assez nettes) à défendre sur les ailiers les plus habiles du championnat, mais Bedimo a les moyens de mouiller le maillot pendant 90 minutes, et jusqu’à présent il l’a fait.

Vitorino Hilton : Il faut bien le dire : pour nous, Hilton, c’était surtout un phénomène de foire qui palpait un salaire de star sans trop fouler la pelouse, et c’était marre ! Forcément, quand on a appris qu’il s’engageait pour un an à Montpellier avec une saison supplémentaire en option, on a fait la gueule…Alors bien sûr, on relativisait en se disant qu’après tout, il n’avait fallu lever aucune indemnité de transfert pour recruter la sheimale le Brésilien ; que, au moins, ça faisait pas trop cher la blague. Mais à la surprise générale, ses premiers matchs furent de bonne facture !…à l’image de ce Lille-Montpellier qu’il me fut donné de voir (victoire du Montpellier Hérault 0-1). Toutefois, Hilton a mieux commencé le mois d’août qu’il ne l’a achevé, c’est pourquoi il demeure à nos yeux une énigme. Affaire à suivre…

Jonathan Tinhan : « J’en vois un qui rigole ! », dirait notre ami Alain-la-bâche. Rassurez-vous, il s’agit encore d’un joueur libre, c’est-à-dire gratuit (par contre il est pas bénévole non plus, faut pas déconner). Jeune attaquant de 22 ans, Jonathan Tinhan était Grenoblois la saison passée. Il a profité de la liquidation du club, du séisme, de Fukushima etc. pour filer à l’anglaise et s’engager chez nous pour 4 ans. Ce que j’en pense, rien du tout : j’avais oublié son prénom avant de commencer mon papier. Puis bon, je suis pas près d’en penser quoi que soit, étant donné qu’il s’est claqué pour sa première apparition face à Amiens…

Rémy Cabella : En prêt du côté d’Arlavignon la saison passée, Cabella revient. A noter que ce jeune milieu de terrain prometteur fut l’un des rares à ne pas avoir de responsabilité dans la dépression nerveuse du Choa. En plus Paganelli dit qu’il a du talent, alors franchement c’est que ça doit être vrai.

Les départs :

Emir Spahic, vers le FC Séville, pour 2 millions d’euros. On perd un bon joueur, mais aussi un drôle de fouteur de merde, passez-moi l’expression. Comme je le disais il y a peu (le recyclage c’est bieng, c’est écolo-citoyeng) : « Sachez simplement que Marcelin connait du beau monde dans le milieu et qu’il sait de source sûre que Spahic, non content d’handicaper l’équipe du fait de ses écarts à répétition sur le terrain, plombait également l’ambiance dans les vestiaires, à la manière d’un authentique tyranneau de cour de récré. ». Si vous n’êtes toujours pas persuadé qu’Emir Spahic est un « malade mental » (pour paraphraser Loulou Nicollin), sachez encore que le bougre, à l’occasion de ce qui devait être sa première apparition sous les couleurs du FC Séville, s’est distingué en écopant d’un carton rouge dès la 36ème minute de jeu, pour une altercation avec Son Excellence Christian Maggio (victoire du FC Séville 1-2 au San Paolo).

Adrien Coulomb, en prêt à Vannes. Un jeune milieu sans espoir de jouer en équipe première, qui est donc venu chercher du temps de jeu du côté de Vannes, club qui, rappelons-le, évolue en National (spéciale dédicace à la Tanière des Nîmois à la Purgatoire Académie).

Jonas Martin, en prêt à Amiens. Lui par contre a déjà été titularisé la saison dernière, et cette saison face à…Amiens. Du coup il jouera dans l’échelon supérieur, et participera à la relégation du club picard.

Les faux départs, les fausses arrivées :

Younes Belhanda n’a pas vraiment signé à Marseille, ni même à Lyon.

Mapou Yanga-Mbiwa n’a pas vraiment signé au Bayern Munich, ni même à Lille.

Romain Pitau n’a pas vraiment signé à Lens, ni même à Sochaux.

Olivier Giroud n’a pas vraiment signé à QPR, ni même à Newcastle.

Cereceda, le Chilien caractériel et cocaïnomane, n’a malheureusement pas vraiment signé à Montpellier. Pierre Ménès en bavait déjà dans son goitre…

Zoumana Camara n’a pas vraiment signé à Montpellier. Il y a un seul Camara à Montpellier, et ça suffit comme ça.

La bise méridionale, en espérant ne rien oublier,

Loulou.

7 thoughts on “La Paillade Académie fait le point sur les transferts

  1. Hey Loulou,

    Je me souviens d’un petit jeune Aït Fana vraiment pas dégueu, As tu des infos sur le fait qu’il joue plus?

  2. Selon L’Equipe, Karim Ait-Fana, qui venait tout juste de reprendre la compétition avec l’équipe réserve, est de nouveau indisponible pendant 3 semaines. Comme il y a un an, il souffre d’un décollement de l’aponévrose.

    Aponévrose, anosognosie et autres. Apprends des nouveaux mots avec docteur maboul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.