La Porte de Saint Cloud Académie note Caen vs PSG (2 – 2)

Deux semaines sans académie, c’est comme deux heures de chimie dirigée par une tarée du bec Bunsen, ça fait du bien quand ça s’arrête! Après la comparaison foireuse, l’explication en 2 temps. D’abord, si vous êtes attentifs à ce que je vous raconte, je vous avais prévenus que pour cause d’urban-foot et de triple confrontation passée entre Paname et Dijon, ce quatrième épisode ne méritait pas un nouvel article. Au cas où vous insisteriez, je vous le fais en deu-spee: carton rouge abusé; but de Tiéné (!); égalisation sur coup de pied arrêté; Ménez qui lève le nez; Kévin en sauveur; Paris en leader. Ensuite, si je vous cause chimie, c’est parce que ça avance un chouïa côté bahut. On a envoyé mon dossier dans un lycée plus grand et plus prestigieux que celui où je suis depuis déjà quelques années. Y’a plus qu’à attendre la réponse. En tout cas, ça se confirme que je ferai ES. Y’a beau avoir plus de meufs en L, je me vois clairement pas me taper des heures de français, de philo et de dissert’. Quant au bac S, je suis vraiment trop une burne en bio-physique-chimie. Et pis ça m’intéresse pas.

Pour les commères et les adeptes de potins, je vous rajoute un court paragraphe ragots (et pis ça évitera à ma soeur de me demander « alors ? Alors ? »). Bah, quasi pas de rencards, ou de ‘dates’ comme disent les Cains-ri. Y’en a une qui m’a envoyé bouler par textal (‘date’-à-claques quoi !), et une autre qui arrête pas de repousser. Toujours une bonne excuse. Tant pis.

 

A part ça, on joue qui ce soir ? Ah, le SM Caen. Drôle de nom de club. Ils jouent avec un maillot en latex ? Ils s’entraînent dans un donjon avec des pointes à l’intérieur des protège-tibias? En tout cas, avec la titularisation probable de Frau, Dumas aime se faire mal. De notre côté, il manquera un paquet de joueurs : des mecs importants (Momo, Nêné, Maxwell, Chantôôôôme) et un autre (Bodmer). Il reste quand même du beau monde à aligner, mais la question se pose de savoir quel système de jeu choisira Carlo. Point d’hypothèse ici, on aura la réponse tout à l’heure. Statistiquement c’est galère d’engranger 6 points quand on reçoit deux fois d’affilée. De la même manière, quelle est la probabilité d’aligner 2 victoires de suite à l’extérieur ? Z’aurez qu’à demander à Philippe Doucet. En tout cas, Paris serait bien inspiré de repartir de D’Ornano la besace pleine (comme l’an dernier), primo pour tenter de prendre le large au cas où Montpellier se ferait accrocher à Nancy, et secundo parce que ne pas profiter de la faiblesse d’un tel adversaire ce serait vraiment du foutage de gueule. Disons qu’une défaite serait du plus mauvais effet, surtout juste avant de recevoir Lyon en coupe mercredi.

 

De retour du bar Au Métro (station Pernety)

Oh c’te honte ! Oh c’t’abus ! Oh ce scandale ! Oh ce vol ! C’est vraiment ultra abusé de jouer à ce niveau-là, et en plus de gratter un point immérité au possible. Tout ça sous les yeux de Raï. Si j’étais caennais, je serais geu-din à en foutre des coups de poings dans le mur. Je peux vous dire qu’on faisait pas les malins dans le bar. La première période était tellement indigeste, tellement médiocre, que la plupart des accoudés au zinc passait plus de temps à regarder les résultats des autres équipes sur leur iphone qu’à mater Foot+. La composition de Paris ne laissait pourtant pas présager une telle coulante. C’est seulement Caen en face, pas de quoi nous faire flipper. Sauf qu’Ancelotti a choisi d’innover. Point de sapin de Noël ou de tactique à la Kombouaré, ce soir c’est un bon vieux 442 des familles, le truc qu’on n’avait encore pas vu cette saison. De là à dire qu’il y a un lien de cause à effet, hum, pas sûr. Si on s’est fait défoncer de tous les côtés, c’est surtout parce que à part Sirigu, y’en avait pas un pour rattraper l’autre. On n’a rien fait devant, quasiment aucune combinaison, peu de tirs ; au milieu c’était pas tellement plus réjouissant, les fautes se sont multipliées pour pas être trop dépassé par les évènements ; quant à la défense, c’est interdit de proposer un tel niveau de jeu. Catastrophique au possible. De loin notre plus mauvais match de la saison. Des passes ratées, des pertes de balles immédiates, des contrôles foireux, des dribbles manqués, pas de liant entre les lignes, bref, du bon gros déchet. C’est même surprenant qu’on ait pas plus vu Carlo gueuler sur son banc.

La première mi-temps a été insipide, et on a souvent retenu notre souffle à cause de passes trop faiblement données, ou d’occasions dangereuses pour Caen. La seconde partie est plus vivante. Les Normands ouvrent logiquement le score ; ça récompense tous leurs efforts, et ce n’est que justice. On n’a que ce qu’on mérite. L’égalisation dans la foulée par Gravier est presque surprenante. Elle arrive de nulle part, et sur ce coup-là, Pastore a les fesses bordées de spaghettis. « La chance du champion », selon mes partenaires de comptoir. Pendant ce temps, les cartons jaunes s’empilent. On se prend encore un but sur corner, à croire qu’ils ne travaillent pas ça en semaine. Le pire c’est que là on est plus grand qu’eux et plus nombreux dans la surface. On arrache le nul dans les arrêts de jeu sur la seule action potable de Ménez qui arrive à trouver Jallet. Ça finit par une praline improbable. Et un point qui comptera peut-être pour beaucoup fin mai.

 

Je quitte ainsi le bar en poussant un ouf de soulagement, et avec le bonheur de savoir que Montpellier et Marseille ont perdu. On cherche les motifs de satisfaction là où ils se trouvent. Oui, le Parisien a des plaisirs simples.

Prochaine académie mercredi contre Lyon en coupe. Je materai ça à la télé. En revanche, dimanche prochain au Parc. Pour ceux qui veulent me rencontrer, tribune H bleu haut (je vous laisse chercher un peu…).

 

Sirigu (4/5) sans lui c’est sûr qu’on repartait avec une défaite. Chatteux sur la barre de Frau, magnifique sur quelques belles envolées salvatrices (dont une essentiellement pour la photo), attentif sur un coup franc vicieux, et abandonné sur les buts encaissés, alors qu’il était pas loin de l’exploit sur le premier. Par contre, faudra m’expliquer pourquoi on ne met jamais personne aux poteaux sur les corners.

 

Ceara (1/5) mauvais, tout simplement. Trop souvent pris à revers. Et averti très tôt, de surcroit. Peu de chances de le voir contre Lyon.

 

Alex (1/5) c’est p’t’être à cause du prix de l’essence, mais en tout cas le Tank n’avait pas grand-chose dans le réservoir. Une passe en retrait mollassonne qui aurait pu coûter cher, une lenteur coupable sur le but de Frau, et un marquage qui n’en était pas un sur le second. Lugano a du s’en délecter.

 

Sakho (1/5) ça commence à devenir franchement inquiétant. A croire que Kirikou s’est fait envoûté par Karaba. On tremble à chaque intervention, on le sent fébrile, et beaucoup moins sûr dans son jeu qu’auparavant. Son début de saison était moyen ; depuis l’arrivée de Carlo, ça se dégrade encore. Au lieu de dégager, il fait une passe pourrie à Blaise, perte de balle, corner, 2ème but caennais. Merci.

 

Tiéné (1/5) pareil que son collègue de l’autre aile. Un carton jaune précoce, aucun apport offensif, et trop de laisser-aller face à Hamouma. Il laissera sa place à Maxwell en milieu de semaine.

 

Matuidi (1/5) il s’est mis très vite au diapason de la défense ; obligé de compenser ses passes en bois par des fautes débiles, son avertissement est logique. A croire qu’il est plus à l’aise quand on joue à 3 au milieu.

 

Thiago Motta (2/5) on pensait qu’on pouvait au moins se reposer sur lui, mais il n’a pas échappé au marasme ambiant. Il a un peu surnagé, mais bon… Il peut pas être au top tout le temps non plus.

 

Pastore (2/5) j’espère qu’il a appelé sa copine dès sa rentrée au vestiaire; parce qu’avec un but comme ça, il a du se sentir pousser des cornes. En dehors de ça, c’était vraiment pas terrible du tout. Monsieur est retourné dans ses travers hivernaux.

 

Ménez (2/5) de l’art d’être pénible. Trop instable dans ce match où il a alterné des passes bidons, des balles trop portées, des fautes dignes de la cour d’école, mais aussi de la persévérance (par moment) comme lors de cette percée où il est à l’origine du but de Jaja.

 

Gameiro (2/5) un chouïa mieux que Guillaume, malgré une moitié de match dégeu’. Il se réveille ensuite, et passe tout près d’un magnifique but avec une tentative de lob à laquelle on ne s’attendait pas. De rares occasions par ailleurs, mais qui ont échoué. Hoarau tient quand même la corde pour mercredi.

 

Hoarau (1/5) pour une fois qu’il avait un partenaire d’attaque à ses côtés, il n’en a rien fait. Pas une déviation de la tête, pas une once de complicité avec Kévin, rien, le néant. Et contaminé lui aussi par le virus parisien « tricotage », quand il se présente face au gardien et choisit de faire le dribble de trop quand il était plus simple de tirer directement.

 

Les remplaçants :

 

Bisevac (3/5) il remplace Ceara et la différence s’est faite sentir immédiatement. Peut-être aussi à cause du changement de système de jeu.

 

Jallet (3/5) après les déclarations du coach, on s’attendait à le voir titulaire. Il confirme ses bonnes dispositions du moment en l’espace d’une demi-heure conclue par un enchaînement amorti-poitrine-reprise de volée magistrale sous la barre de toute beauté.

 

Armand (non noté)

 

Les adversaires : dommage pour eux. Ils ont bien joué, ils nous ont bien bousculés. Pas de bol. Le maintien semble quand même largement accessible.

 

L’arbitre, M.Castro : les fautes ne sont pas forcément contestables, mais de là à sortir le jaune systématiquement, faut pas abuser ! On finit avec 6 biscottes ! N’importe quoi…

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

16 commentaires

  1. Comme le dit Jackos, Mr Castro est fidèle à sa réputation =)

    Sinon quelle purge ce match… comme tu disais, je suivais le match de Montpellier sur mon pc et avait le match de Foot + en fond.

    Ceara: Il faudra qu’il pense un peu plus à son niveau de jeu avant de l’ouvrir et d’étaler ses états d’âmes… hier ct affolant il s’est fait manger tout le long du match….

    Par contre si KEKE nous rentre ce magnifique lob ben putain….
    Et non Pastore n’a pas était magnifique mais en 2e mi temps, je l’ai vu presser la défense et se battre un peu, son but en est la preuve, sur qu’il a une chance de cocu mais il est allé au bout de son action, il n’a pas lâché, et c’est assez rare de son côté… Comme dirait Grégory Sertic : « Nonchalant? C’est vrai que parfois je suis pas très chalant »

    Sinon c’est vraiment dommage de pas avoir profité du Faux pas du MHSC… je ne pense pas qu’il referont autant de match pourri non plus de leur côté.

    Merci de ton ACAD’ PLF,

    TSCHUSS

  2. Ouais je confirme que le petit était grave remonté et vénère au téléphone … Messieurs les joueurs de Paris essayez de mieux jouer ! J’ai qu’un fils et il faudrait pas lui abîmer le moral !!!

  3. « pourquoi on ne met jamais personne aux poteaux sur les corners. »

    Pourquoi ?

    Sachant que Sirigu pourrait demander à un de ses défenseurs de se placer au 2e poteau (logique sur un ballon de coin, nân ?), cette question lui fut posée durant son passage chez les Canal Clowns dimanche (la seule traitant de foot de toute l’émission, une fois l’an ça arrive et c’était ce jour-là…)

    Bah, tu sais quoi ? En fait, Sirigu, il en sait rien.

  4. @eva: oui, j’ai entendu, mais l’acad’ était déjà pondue.

  5. Pour commencer une petite anecdote : je vis en Australie et pour la 2e fois de la saison j’ai eu le droit à un résumé du match de Paris dans l’équivalent local de l’Equipe du Dimanche ; la 1ere fois qu’ils en avaient parlé c’était à l’arrivée de Don Carlo parce la Ligue 1 ici, ils s’en cognent pas mal (même le foot ils s’en cognent ces cons, ils préfèrent jouer à leur footy tout pourri).

    Bref tout ça pour dire l’important c’était de pas lâcher. J’espère que l’équipe va pas craquer d’ici la fin de la saison, on aura l’air un peu con quand même après avoir claqué autant en transfert si c’est pour fini derrière Montpellier… Ça fait quand même pratiquement 4 matchs de suite où on égalise à la dernière minute (et souvent par des remplaçants). Donc qu’on y voit juste une stat à la con ou la « chance du champion », ça montre quand même un super état d’esprit surtout quand on pense aux problèmes de mental récurrents à Paris, et à toutes les fois où cette équipe s’est chiée dessus dans les moments clés. A défaut de beau jeu (pour le moment), Ancelotti a au moins apporté ça, parce que je suis pas sur qu’avec AK ces matchs là on les aurait gagnés.

  6. PLF 1/5: une académie au niveau de son équipe, insipide, sans aucune créativité, et des analyses footballistiques du niveau de Menes et Praud réunis sous un seul crâne, pourrait animer une émission radio bière foot avec les types de la gunners académie, c’est dire…

  7. Spado si t’aimes pas l’academie et si t’as un problème avec Paris, tu la lis pas et puis c’est tout. Pas la peine de venir casser les couilles toutes les semaines à jouer le critique littéraire sur un site de foot, personne te prend au sérieux

  8. merci Kamikaz. Effectivement Spado, si t’es pas jouasse, tu peux retourner lire La Provence ou le journal de Mickey.
    En plus, j’aime bien Radio Bière-Foot, « la radio de la bière et du foot à la télé »…

  9. @Spado, comme l’a dit Pierre Karch dans son roman Noëlle à Cuba,
    « Un fonctionnaire qui reconnaît son inutilité est un fonctionnaire qui mérite notre respect. »

    Dommage que tu ne sois pas fonctionnaire.

  10. Bon ben je dirais rien sur l’acad’ de PLF parce que ça sent la mauvaise foi et l’attente forcément démesurée (pas un qui 1 qui a plus de 2 pour une équipe qui a mis 2 buts) (ah ben merde si en fait j’ai dis)

    Je voulais juste dire que l’arbitrage m’a pas choqué. Nos 6 cartons sont méritées

  11. Quel honneur de s’abreuver au même comptoir qui PLF !! T’as raison il gère ce bar. Beaucoup plus que Ceara en tout cas.

  12. Le mercato est peut être fermé, mais PLF à nous dire où il s’envoie des canons et à nous préciser sa tribune est en plein recrutement d’amis facebook.

    Te fais pas d’illusion gamin, peu de chance que tu lèves de la gonzesse sur Horsjeu, à moins que tu les aimes avec de la moustache et une paire de couille.

  13. @Gégé: nan, y’a qnd même des meufs ds ma tribune; bon, ok, elles sont souvent accompagnées, mais on sait jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.