La porte de Saint-Cloud académie note PSG-BATE Borisov (0-0)

Un Petit-Louis tranquille comme Emile…

Une semaine après un déplacement difficile, dans des conditions climatiques frigorifiques, nous voilà au Parc pour le match retour contre le Bate Borisov. Suite au bon résultat obtenu à Minsk, on est censé passer sans trop d’encombres pour le tour suivant. Mais bon, Paris a beau être magique, c’est typiquement le genre de situation où on est capable de passer à la trappe, suite à un but pourrave, du style sur un contre en fin de match ou sur un péno litigieux.

Kombouaré nous a concocté une équipe un peu bancale, sans véritable ailier pur, avec Bodmer et Jean-Eudes à la place de Nêné et Ludo ; Edel est dans les cages ; Hoarau a laissé sa place à Peguy the slut ; l’ami Sammy est toujours fidèle au banc ; les gradins sont déserts ; la pelouse est neuve.

A part ça, on a du se taper W9 pour mater cette rencontre soporifique. Et pour une fois, je dois reconnaître que j’étais d’accord avec les commentaires de Thierry Rolland sur la performance parisienne, et sur la qualité du match dans son ensemble. Quelle pauvreté dans le jeu, quel ennui mortel, quelle faiblesse technique, quelle drôle d’équipe alignée, quel schéma tactique improbable, et quel temps passé à zapper pour voir ce qu’il se passait sur Canal qui diffusait Man City ! Il est vrai que vue l’opposition du soir, on ne s’attendait pas à une partie de haut niveau, mais à ce point-là ? Ca aurait pu rivaliser avec un Lens – Arlavignon. Pas facile de noter les joueurs correctement quand on a les paupières qui se ferment… Heureusement, les Biélorusses nous ont offert quelques montées d’adrénaline, comme sur cette tête violente en fin de première période, ou sur cette occasion dans les 6 mètres qu’Ambroise a la chance de contrer après un gros trouage de Zoumana.

Au coup de sifflet final, pas de quoi pavoiser. Voir Antoine serrer les poings, aussi fort, me laisse pantois. Il faudra montrer autre chose face au Benfica. Quant au documentaire sur le PSG diffusé juste après, non merci. Déjà vu, déjà déçu. Visiblement, ceux qui ont monté ce film n’ont rien compris au club, dommage.

NB pour les lecteurs habituels de cette académie : pas de compte-rendu dimanche contre Toulouse, je me suis piné sur le planning, et ne pourrai pas aller au Parc.

Edel (3/5) : une moitié de match où il s’est ennuyé ferme, une seconde plus active, avec notamment cette sortie face à l’attaquant adverse, où il nous sauve d’une énorme désillusion.

Ceara (2/5) : pas très fulgurant ce soir. Peut-être un peu timoré à cause de ses responsabilités du soir (il était promu capitaine) ? 90 minutes qui lui ont au moins permis de travailler les touches longues.

Armand (3/5) : good game !

Camara (1/5) : une boulette monumentale qui aurait pu nous coûter la qualification. Pas fabuleux le reste du temps, malgré la faiblesse de l’adversaire.

Tiéné (3/5) : l’Ivoirien a évolué plutôt haut, vu les espaces laissés sur son côté. Lui aussi aurait pu être responsable d’un but, oubliant le marquage sur la tête de Volodko, mais il n’en fut rien, et sa prestation est globalement assez satisfaisante.

Chantôme (2/5) : autant il a démarré en trombe, autant il a fini dans un quasi anonymat, disparaissant progressivement de la circulation.

Clément (3/5) : un match standard, où il était souvent en soutien de nos défenseurs, auxquels il n’était censé que les miettes.

Bodmer (1/5) : un peu à droite, un peu à gauche, en peu en n°10, complètement perdu en fait !

Maurice (1/5) : il a touché un bon nombre de ballons, mais il n’a jamais été capable d’être décisif avec ! J’avais beau gueuler « applique-toi » dès qu’il faisait un centre ou un dribble, il m’a jamais entendu. Pourtant on sent qu’il a du potentiel.

Luyindula (3/5) : 2 occasions nettes en première période, quelques percées en seconde, et un repli défensif suite à ses pertes de balle. Un bon match donc, mais sans excès.

Erding (2/5) : une heure de jeu pas tip-top. Très mobile et vif sur le front de l’attaque, mais jamais en position d’exploiter le cuir de façon efficace quand il l’avait dans les pattes.

Remplaçants :

Hoarau : non noté. Une bonne rentrée de notre grantattaquant ; il a réussi à dynamiser un peu nos offensives.

Kebano : non noté. Avec lui, j’ai un mauvais pressentiment : on va l’envoyer faire ses classes ailleurs, et puis il se fera acheter par un gros d’Europe pour une bouchée de pain, et on n’aura plus que nos yeux pour pleurer en regrettant d’être passé à côté d’un futur grand. L’avenir le dira…

Makonda : non noté. Il a un petit côté Carlton Banks. On attendait donc une petite danse à la fin du match (ici, en bonus).

Les adversaires : très surprenant ces joueurs… On se serait attendu à ce qu’ils partent un peu à l’abordage, vu leur obligation de marquer au moins une fois pour espérer quelque chose, et au final, très peu d’occasions vraiment franches (une tête dangereuse avant la pause, et quelques incursions dans notre surface ensuite). Bizarre…

L’arbitre, M.Blom : la gâchette facile avec ses cartons, un bon coup de sifflet, mais toujours justifié.

 

9 thoughts on “La porte de Saint-Cloud académie note PSG-BATE Borisov (0-0)

  1. 1 pour Bodmer c’est du foutage de gueule, c’est le seul qu’a essayé de faire des trucs un peu plus évolué que je passe la balle au premier mec libre que je vois.
    Bon il a pas réussi grand chose ok, mais vaut mieux essayer des trucs utiles quitte à en rater plein plutôt que de réussir que des trucs inutiles.

  2. Personnelement je suis d’accord pour la note de Bodmer.
    Allez savoir quel poste il jouait hier soir…

  3. Pas d’accord pour Chantôme, c’est lui qui remet tout le monde dans le sens de la marche… A chaque fois… Tout seul.

    Pas d’accord pour Jean-Eudes « on sent qu’il a du potentiel »… Il aurait 19 ans, pourquoi pas, mais à son âge.
    Il finira à Nancy le garçon, au mieux à Levante.

    pas d’accord pour Mevlüt… Ni mobile ni vif. Aucune envie d’aller de l’avant. Et un attaquant qui ne fait pas d’appel et ne sait pas sentir les bon coups, ça sert à rien.

    Pour le reste, j’abonde.

  4. Ambroise a le cul bordé de nouilles , le bielarusse se plante sur la reprise et la jambe arménienne est par hasard sur la trajectoire…va bruler un cierge à la vierge d’Erevan !!!

  5. Je ne suis pas d’accord avec toi sur deux points.
    Le premier concerne Chantome, je trouve que tu es assez difficile sur sa prestation. C’est le seul au milieu qui allait de l’avant et qui cherchait à accélerer le jeu de facon intelligente. Second point, la note attribuée à Peguy Luyindula, qui selon moi, a fait un non-match. Il rate, tout de même, deux grosses opportunités d’ouvrir le score en début de période et il nous l’a fait ressentir tout le long du match par des pertes de ballons.
    Même si c’est vrai qu’ailier gauche n’est pas un poste qui lui correspond.

  6. ah, mes chers lecteurs! je me demande à chaque fois à propos de quel joueur vous allez m’engueuler!
    bon, pour chantôme, même si c’est mon joueur favori, sa seconde mi-temps était pas terrible du tout;
    Jean-Eudes n’a que 24 ans, et vu son nombre d’apparitions en matchs officiels, il a encore pas mal d’années devant lui, donc parler de potentiel n’a rien de choquant.
    Quant aux attaquants, c’est vrai que Peguy rate 2 belles occaz, mais le reste est pas mauvais; et Mev’ n’est pas forcément un mec qu’on lance en profondeur; au moins il a moins joué dos au but que d’habitude.

  7. 3 pour Edel !? Mais où va le monde ?

    Le premier qui me répond DTC j’le castre avec un coupe ongle.

  8. Dans ton cul alors monquisleut!

    Fernandos Jr., t’es pas tres serieux comme academicien

    Moi aussi j’ai toujours de l espoir pour Jean Eudes , mais je n’en trouve pas la raison

    Le docu etait tres bon, au moins pour revoir ces belles images, ces frissons, je suis tombe dessus par hasard et c etait pas pour me deplaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.