La Porte de Saint Cloud Académie prépare la saison prochaine

Le gamin l’a eu les doigts dans le nez.

En attendant le papier de Petit-Louis, le comité s’est dit qu’il fallait bien que des repreneurs se pointent dans le club du gamin pour qu’il daigne nous offrir quelque chose. En fait non, il est totalement marqué par les examens de fin d’année, comme un symbole de skyblogueur. L’ennui, c’est qu’il en a dans la tronche quand même, ce merdeux. Les démonstrations mathématiques sont très convaincantes.

Aparté :

Vu que c’est mon académie, et qu’j’suis qu’un p’tit branleur (« wanker », comme diraient Kate et Pippa), je me permets de faire une cace-dédi (wesh, t’as vu !). Donc, cet article, c’est spécialement pour FK (elle se reconnaîtra).

Fin de l’aparté.

Ça y est ! Collège achevé, brevet passé les doigts dans le nez (ou pas… Mes parents sont aussi confiants dans l’obtention du diplôme, que le Parc à la vue d’une titularisation de l’ami Sammy !), et dossier pour le lycée validé ! Il ne reste plus qu’à reprendre mon abonnement à Auteuil pour la saison à venir, et ensuite, à moi les vacances ! Mais avant, comme promis aux Gros Membres et à l’éditeur-ce-bô-gosse, revenons un peu sur l’exercice passé, et sur celui à venir. Contrairement aux autres académiciens, je ne ferai pas trop long (ou pas), primo parce que c’est bientôt l’heure du goûter (en tout cas, à l’heure où j’écris), secundo parce que les devoirs de vacances, c’est naze !

Bref, pas d’équipe-type, ni de note moyenne par joueur, ni de statistiques sur le schéma de jeu ; pas de classement des plus beaux buts, pas de rétrospective mois par mois ; vous ne saurez pas si Armand roule en Audi ou en Twingo, vous ne connaîtrez pas non plus les noms des joueurs que Nêné et Ceara ont évangélisés, ni combien d’oranges Traoré a coupé sur le banc ; vous resterez perplexes sur l’association Hoarau-Erding, et d’autres questions resteront sans doute sans réponse, telles : Claude MC a-t-il vraiment la plus grande du vestiaire ? Sessegnon était-il effectivement un « joueur de merde » et un « enculé » ? Quel est l’exact vrai nom véritablement correct d’Edel ? Giuly et Paga’ entretiennent-ils une relation extra-footballistique ? Depuis son arrivée chez les Bleus, Sakho croit-il lui aussi que bon, à partir de là ? Enfin, Alain Roche restera-t-il en charge du recrut… euh, non, rien laissez tomber.

Quelques éléments de réponses ci-dessous.

Enoncé de l’épreuve de mathématiques du brevet des collèges session 2011 :

Soit un groupe de 24 joueurs (on acceptera une marge d’erreur de + ou – 3 unités), composant une entité appelée PSG, entraînée par un kanak à l’insulte facile, dirigée par un anti-hooligan (cf vidéo 1 « Charge de CRS contre supporters sans défense ») qui veut transformer un stade de 45000 places en centre aéré géant (réf croquis A), et dont l’actionnaire majoritaire (Colony Capital) souhaite se débarrasser en réalisant une plus-value (avec valeur d’acquisition VA>40M€).

Sachant que ce-dit actionnaire a investi environ 100M€ lors des 5 dernières années, que dans ce même laps de temps l’entité PSG n’a jamais fait mieux que la 6° place, que près d’un tiers de l’équipe-type a plus de 33 ans, que le plan sécurité mis en place creuse un trou dans les recettes du club, que son budget annuel est inférieur à celui de ses principaux concurrents (entités OL et OM), que la masse salariale plombe les finances du club, lequel étant toujours actuellement très endetté et que la pression médiatique est plus importante qu’ailleurs ; mais sachant également que l’entité a su faire preuve de stabilité pendant le mercato, que l’entité a un très fort historique dans ses parcours en coupes (nationales essentiellement), que l’argent prévu pour l’activité Transferts est restreint (l’entité doit céder des actifs avant d’en acquérir d’autres), que le club a réalisé un gros coup pendant l’été 2010 (cf fiche joueur Nêné), et que les objectifs annoncés sont de conserver le trophée remporté en N-1, et être dans les 5 premiers du championnat.

En vous basant sur ces faits, et sur vos connaissances personnelles, répondez aux questions suivantes :

  1. en finissant à la 4° place du championnat, l’entité PSG a-t-elle rempli sa mission ? aurait-elle pu mieux faire ?
  2. quels sont les points positifs / négatifs de la saison écoulée ?

 

Après cette saison satisfaisante, l’actionnaire majoritaire trouve un acheteur, dont les liquidités semblent inépuisables. Sachant que ce nouveau mécène prévoit d’investir près de 150M€ lors des 3 prochaines saisons :

  1. racontez-nous la saison 2011-2012 (activité Transfert, investissements immobiliers, budget et recettes en hausse, diminution de la dette, etc.)

 

Vous avez 4 heures.

La réponse de Petit-Louis Fernandel

1) Si on se base sur les objectifs initiaux du début de saison, on peut affirmer que ce fut une bonne année. L’entité PSG a réussi à terminer dans les places dites « européennes » par le biais du championnat, et a échoué d’un rien dans sa volonté de remporter un trophée 2 années de suite. On ne peut quand même pas blâmer l’effectif. Toutes les compétitions ont été prises au sérieux, et les joueurs n’ont pas été avares dans leurs efforts. Depuis le trophée des champions contre l’OM, jusqu’au dernier match à Geoffroy-Guichard, le club aura disputé plus de 60 matches officiels. L’effectif étant relativement réduit, et bien qu’on ait été relativement épargné par des blessures longues durées (à part Peguy en fin d’année), je pense qu’on n’aurait pas pu faire beaucoup mieux. On est forcément déçu de ne rien avoir gagné, mais le fait d’aller loin sur tous les tableaux nous aura fait beaucoup espérer, de même que ce mano-a-mano dans la course à la champion’s league.

A propos du championnat uniquement, notre 4° place est juste. On ne mérite pas mieux, mais finir en-deçà aurait été décevant. On a connu des périodes fastes avec des mois sans défaite, et d’autres qui gâchaient ces efforts avec des mois où on faisait du surplace.

Quant à la force morale du groupe, difficile de se prononcer. En match, il est souvent arrivé aux joueurs de revenir au score, voire de gagner, après avoir été menés. D’un autre côté, on a parfois été incapable de remporter LE match, qui nous aurait permis de passer devant un concurrent direct, ou de distancer définitivement nos poursuivants. Ainsi en fin de saison, on n’a jamais su profiter des nombreux faux pas de Lyon, et on a senti jusqu’au bout le souffle des Rennais sur notre cou.

Donc :

[n(joueurs) – tan(blessés) + exp(Coupes nat/europ) + lim(moral)²]* « le groupe vit bien » = 4°place

 

2) D’un point de vue financier : la masse salariale s’est (nettement) allégée. On avait peur de traîner des boulets toute l’année, dont on a finalement réussi à se débarrasser (Kezman, Rothen, puis Sessegnon lors du mercato d’hiver). A noter qu’une indemnité d’environ 1 million a été versée au joueur Rothen. D’autres gros salaires arrivent au terme de leur contrat (Coupet, Makélélé, Giuly, Traoré, Edel) ; certains actifs ne seront pas prolongés, sauf contre une baisse probable de leurs émoluments (Armand, Camara, voire Ceara) ; ces économies sont toutefois à nuancer puisque cette année aura permis à plusieurs jeunes issus du centre de formation de passer « pro », avec donc une hausse substantielle de leur revenu (Kebano, Bahebeck, et Landre tout récemment). Quant aux joueurs prêtés, il est quasi certain qu’une partie du salaire est pris en charge par le club qui les accueille (Ngoyi, Arnaud, Sankharé).

Le plan sécurité a fait fuir certains abonnés du Parc (notamment à Auteuil et Boulogne), d’où une baisse de l’affluence moyenne. Ces supporters ont difficilement été remplacés. Une politique de tarif abordable a été mise en place (notamment pour les femmes, les familles, et les jeunes), mais les gradins sont souvent restés parsemés, exceptés pour les grosses affiches habituelles. Le Parc a donc rarement fait le plein. La diminution des recettes a donc été significative, et peut se traduire par l’équation suivante :

 

n(spectateurs) ? + tarifs en virage ? + sécurité (intra-Parc + CRS) ? = recettes*n(matchs) ??


Enfin, la 4° place nous permettra de toucher davantage de droits télé (merci la Ligue, merci Canal). Concernant les autres compétitions, la coupe Moustache (élimination en demie) a dû nous rapporter plus que la finale de la coupe de France (sic) ! Tandis qu’il est de notoriété publique que l’Europa League est plus souvent onéreuse qu’elle n’est rentable (moins de couverture médiatique, diffusion sur W9, déplacements onéreux à l’autre bout de l’Europe), sauf à atteindre les derniers tours. Autant dire qu’échouer en 1/8ème est peut-être un mal pour un bien (dépenses > recettes pour la majorité des matchs).

On peut aussi saluer l’arrivée d’un nouveau sponsor, Winamax. Merci Patrick de mettre un peu de beurre dans les épinards du self du Camp des Loges.

 

D’un point de vue sportif : avec un recrutement plutôt minimaliste (quantitativement parlant), Kombouaré a pu s’appuyer sur des joueurs qui connaissent sa façon de travailler, qui adhèrent à son projet de jeu (tactique, turnover, mise en concurrence à chaque poste, etc.), et qui commencent à avoir des automatismes entre eux. Les matches de Paris ont souvent été plaisants à regarder, le jeu était fluide, les actions construites, et on a quand même vu pas mal de buts (marqués ou encaissés).

Concernant les joueurs, évoquons vite fait les principaux acteurs de l’année écoulée : petite déception à propos de la paire Hoarau-Erding, qui a été moins performante qu’auparavant. Trop d’occasions gâchées, noyées, vendangées… et ils n’étaient jamais en forme au même moment. Luyindula a fait quelques apparitions intéressantes, notamment en UEFA. Enfin, Maurice ne fait vraiment pas rêver, trop impatient, trop de chichis, trop un prénom abusé surtout !

Coupet et Edel nous ont coûté des points dans la course au titre / à la CL. Pour le premier on retiendra son non-match à Bonal, ainsi que son mauvais calcul en finale de la CdF. Quant à Ambroise, la liste est trop longue ; citons tout de même la relance dans les pieds de Gomis à Gerland, et dans le même genre, le but offert au Parc contre les portugais au 1/8ème retour.

Derrière, Sakho a tout cassé. Il a tenu la baraque à lui tout seul. Son appel en sélection nationale n’est pas usurpé. C’est solide, c’est costaud, ça relance sereinement, et ça cisaille à bon escient. Son association avec Sylvain est une bonne trouvaille du coach. Traoré a trop peu joué pour être évalué, et Camara a joué les bouche-trous avec des fortunes diverses. Sur les côtés, on a rencontré plus de difficultés. Tiêné est trop irrégulier, Ceara a souvent été blessé, Jallet a connu des hauts et des bas (mais son bilan est plutôt positif), Makonda est encore trop tendre pour espérer être titulaire régulièrement.

Dans l’Empire du Milieu, commençons par le fiasco de l’année, aka Sessegnon, cette « espèce d’enculé de joueur de merde » (dixit Antoine). Quelle arnaque, quel fake ! Il a perdu tout son talent en un été. Ceci dit, bien joué Robin d’avoir réussi à le vendre aussi cher aux Anglais ! Lol… Les énormes satisfactions viennent évidemment du Big Mak. Pour sa dernière année, il aura été précieux pour le club ! « Ô capitaine, mon capitaine », un grand big up à toi ! Et de Clément Chantôme, mon chouchou, mon favori, mon préféré, le futur plus que très grand, malgré une fin de saison un peu plus délicate (souvent averti, et probablement émoussé par le nombre de matchs). On espère qu’il continuera sur le même rythme cette année, et les suivantes. Giuly, jamais avare dans l’effort, a montré quelques signes de fatigue. Normal, vu son âge et son poste. Il a été important, et parfois même décisif ; son expérience et sa bonne humeur ont été un plus dans le vestiaire. La saison de Jérémy Clément a été quelconque. Rarement le premier choix au moment de faire la feuille de match, ça s’est ressenti dans ses prestations, malgré l’application qu’il semblait y mettre. Quant à Bodmer, j’ai vraiment du mal avec ce joueur. Le poste de n°10 ne lui convient pas, trop gros pour ça, pas assez rapide, ni assez technique. Quelques beaux buts à son actif, en revanche.

Enfin, Nêné. Je le mets à part parce qu’il le mérite. C’est LA recrue du mercato, la bonne affaire de l’année. On lui doit (presque) tout. Des buts à la pelle (surtout pour les matchs aller), des caviars à la louche pour les potes, des dribbles pour nos yeux éblouis, du spectacle à chaque fois qu’il touche la balle, et un retour de samba au Parc ! Well done !

 

Divers : le plan sécurité, pourquoi pas. Mais ça a singulièrement manqué d’ambiance au Parc, du coup. Remplacer les Supras et les B-Boys par des femmes et des enfants, mouais. Créer une peluche aux couleurs du club (Germain le lynx), non ! Et organiser un karaoké géant, avec des paroles bidons, rythmées par l’hymne du club, non, non, et non ! On n’est pas à Eurodisney, putain ! Et encore moins dans un centre aéré.

Bon, en même temps, c’est pas si mal que ça d’avoir des filles en tribune. Mention spéciale à Robin pour je ne sais plus quel match (contre Lens, ou Valenciennes peut-être ?), pour lequel une tribune avait été réservée à quelques centaines de femmes qui « like » le PSG sur facebook. Très bon esprit, d’autant qu’elles connaissaient les chants habituels des virages ! Avec des fumigènes, ça aurait été encore mieux !!

On pourrait résumer ainsi :

 

lim (plan sécu) x?0H = EV(-)

Avec x = nbr de supporters, H = nbr de hooligans, EV = expected value

 

Qu’on traduirait donc ainsi : avec un plan de sécurité poussé à l’extrême, càd dégager les soi-disant bad boys des virages, on finira par se faire chier royalement au Parc ! CQFD.

 

  1. Selon Le Parisien daté du 30/06/2011, Qatar Sports Investments (QSI) sera actionnaire à hauteur de 70%. « Le budget initial de 80 M€ a été très sensiblement réévalué et dépasse maintenant les 100 M€. » Quant à l’enveloppe de recrutement, elle serait passée d’un montant initial de 50M€ à 80M€ ! Bref, de quoi faire rêver tous les amoureux du club. Ainsi que les journalistes, qui font venir à Paris tous les grands joueurs de la planète foot (Eto’o, Berbatov, Forlan, Neymar, etc.). Sans oublier Leonardo, sorte de running-gag qui dure depuis déjà pas mal d’années. Et cette année encore ne fera pas défaut, avec un teasing qui a (re)commencé il y a quelques semaines, en même temps que la rumeur orientale.

En tant que supporter fidèle et assidu (plus de 200 matchs au Parc), comment vois-je la saison ? Clairement je ne nous vois pas champion, pas tout de suite. Il est même fort à parier que l’année sera délicate, voire décevante. En regardant dans le rétro, on s’aperçoit que le changement (peut importe sa nature) a souvent été fatal au club, excepté lors de la prise de pouvoir de Canal au début des années 90. « A partir de là », les galères ont été récurrentes. Valse des présidents, valse des entraîneurs, gestion désastreuse, moins-value quasi-systématique sur la cession des actifs, dépenses inutiles (cf article sur le Onze anal historique), instabilité chronique. Avec la venue de Colony Capital, il semble que tout ceci s’était calmé. Les deux dernières saisons sont significatives : un mercato calme, un entraîneur qui reste en place, des transferts raisonnables avec quelques gros coups malgré tout (Nêné, Claude, Coupet, Ludo), et des résultats corrects (une coupe de France, une autre finale, et un parcours en championnat pas dégueu).

On espère que les Qatariens ne vont pas gérer le PSG comme un gamin avec un nouveau jouet, puis s’en lasser plus vite que prévu. Faire venir des grands joueurs avec des noms ronflants, c’est bien. Mais à Paris plus qu’ailleurs, tout est toujours compliqué. D’autant que le public est impatient. Et si on n’est pas premier au bout de 10 journées avec 9 points d’avance, les journalistes seraient capables de parler de crise ! Pour l’instant, le marché des transferts parisiens est relativement calme, heureusement. On a réalisé une belle opération avec la venue de Gameiro. Quant à Douchez, il ne sera pas pire qu’Edel. La venue (hypothétique ou non) de Leonardo permettra probablement de faciliter la venue de vedettes, mais je ne suis pas convaincu qu’il faille ce genre de joueurs dès cette année. Il faut y aller progressivement, investir d’abord dans de bons joueurs, français ou non, mais qui connaissent la Ligue 1, et savent gérer la pression. Mais surtout il faut privilégier la quantité à la qualité. On n’a nul besoin de bouleverser complètement le 11 de départ. Kombouaré devrait s’appuyer sur quelques éléments clés, comme Sakho, Armand, Nêné, Chantôme, Hoarau, voire Giuly (s’il reste).

Au final, même si la nouvelle donne financière nous enlève une épine du pied, Paris devra rester vigilant sur sa gestion sportive (gérer les joueurs et leurs égos, mais avoir également un organigramme cohérent, allant de Robin à Antoine, en passant probablement par Léo).

15 thoughts on “La Porte de Saint Cloud Académie prépare la saison prochaine

  1. Note aux lecteurs: ds les formules, les ? sont normalement des flèches montantes ou descendantes… La police de caractère de HJ est donc passée par là…

  2. On va pouvoir prouver à Papy Diouf qu’avoir des nababs et des vizirs (émir? Bof, émir, vizir, fakir, prince charmant appelez le comme vous voulez) c’est pas incompatible avec le foot.

  3. Petit prodige, qui connait déjà les notions de limite et de fonction exponentielle en troisième !..

  4. Sympa ta vidéo sur la charge de supporter, surtout les commentaires. On voit là la profondeur du débat métaphysique qui oppose Boulogne et Auteuil.
    Pour le reste, un 15,5/20 pour P’tit Louis. En espérant tout déboiter l’année prochaine, parce qu’on est putain de magiquement pété de thune mec ! (avec le n’challah de rigueur bien sûr)

  5. Très bon article, je te rejoins complètement sur la première année avec les Qataris au pouvoir : à vouloir tout chambouler tout de suite et recruter des « grands » noms, on se retrouverait avec une équipe de mercenaires sans grande motivation juste venus pour l’oseille et qu’on pourrait probablement pas revendre à bon prix après ça… (cf Robinho et les 1ers transferts de City)

    Comme tu dis, avec un effectif limité on a raté le podium de peu. Mine de rien, les 2 premiers transferts réalisés concernent les 2 gros points faibles de l’année dernière : le problème de goal et l’efficacité du duo d’attaque. Perso je garderai Erding encore une saison pour faire tourner avec Hoarau et Gameiro, et pour lui donner une autre chance, il avait pas été mauvais lors de sa première saison. Maintenant il faut se renforcer à droite (apparemment c’est compromis pour Giuly mais je le vois pas être plus qu’un joker de luxe de toute façon), et en milieu def pour remplacer Maké et Clément (et en défense ca ferait pas de mal non plus d’avoir des défenseurs un minimum fiables).

    Les cibles évoquées et réalistes comme Payet ou Varane (voire Lucas) me rassurent, c’était bien vu et relativement faisable mais ça montre que même avec les nouveaux moyens, tout le monde va pas vouloir venir tout de suite non plus…

    Globalement quand tu vois ce qu’un club comme Porto réalise, c’est de ce modèle la qu’on devrait s’inspirer pour les prochaines saisons. Et j’espère qu’en arrivant Leonardo va pas essayer de ramener la moitié du Calçio juste parce qu’il peut se le permettre.

    Enfin bref, faut tout donner pour une qualification en Champions League et un bon parcours en Europa League la saison prochaine et la on pourra se permettre de commencer à rêver à faire venir des superstars a Paris !

  6. Plutôt d’accord sur l’ensemble Petit-Louis mais putain, ce rôle de 10 est fait pour Bodmer ! Certes il est lent mais il fait ce qu’il veut avec le ballon, exter, louche par dessus la défense et frappe de loin, il a la panoplie PARFAITE du 10 à l’ancienne, d’autant qu’il est très efficace (buts et passes réunies si l’on ne se fie pas qu’au championnat)

  7. @tous: merci pr vos remarques, et vos bons points décernés!
    @mme la banquière: je viens de vérifier, sammy touchait 70K€ (vu le rendement, c’est largement trop).

  8. Je crois que bon, je ne suis pas fan du P.S.G. mais a partir de la, je dis quand même bravo pour la prose et l’amour du maillot.

  9. PLF Toujours à l’heure !

    Bon je suis le 1er défenseur de Bodmer mais il a été scandaleux. Je m’attendais même à une note pire (même si je cautionne pas les sifflets, comme toujours). Il me facilite pas la tâche pour le défendre lors de prochaines acad’ ou tu le saqueras.

    Pour Verratti il a l’air génial ce petit mais pas fait pour évoluer seul devant la défense (et à Paris on dit pas minot)

    Je ne sais pas si c’est une mauvaise compo ou un bon coaching de Carlo concernant Nene et Matuidi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.