Avant Match :

BOXIIIIIIIIIIIING DAY! Chaque année, c’est la même chose, les pros anglais sont privés de vin et de dinde parce que pas de trêve. Parce que juste derrière Noël, il faut rechausser les crampons, parfois pour des matches qui ne sont pas des plus excitants. Preuve en est, Giggs et ses copains recevaient aujourd’hui Wigan, englué dans la zone de relégation. Wigan qui en 13 rencontres a perdu 13 fois face à Man U. Ouais aujourd’hui tout semblait écrit d’avance, on allait taper Wigan quoi. Au moins (et c’est l’avantage de passer les fêtes chez des adultes au pouvoir d’achat décent) on verra tout ça sur Canal +. Même si la chaîne cryptée à opté pour un multiplex, on préfèrera cette solution, pour reposer nos petits yeux maltraités par les streamings…

Histoire de passer un bon moment, votre académicien a le plaisir de regarder le match en compagnie d’un de ses confrères, l’Homme Mystérieux du Real Madrid qui pour ne rien révéler de son identité ne quittera pas sa cagoule ni ses lunettes de soleil de la journée. Officiellement, l’étrange individu est venu assister à cette grande tradition du football anglais, uniquement pour comprendre la passion du Special One pour la perfide Albion comme il l’a récemment déclaré à la BBC :  « Je suis très heureux d’être au Real Madrid, c’est une grande expérience pour moi. Je crois que c’est le plus grand club de l’histoire et je ne pouvais pas louper la possibilité de travailler ici. Mais ma passion, c’est l’Angleterre, et ma prochaine étape sera de retourner là-bas, si possible pour longtemps!». On se doute aussi qu’il veut voir qui le Real pourrait venir piquer un de ces 4 à Man U (après Van Nisteelroy, Beckham ou encore CR7). Je commence à lui parler de Federico Marcheda. On vous confiera aussi que l’Homme Mystérieux est plutôt amateur d’Arsenal, c’est pour bien se faire voir par l’Editeur ce bel homme…

 

L’équipe:

C’est l’hécatombe. Young et Jones sont venus s’ajouter à la longue liste des blessés de Man U lors du match face à Fulham, même si le second devrait être de retour très rapidement (on parle du prochain match). Et comme si cela ne suffisait pas Smalling s’est blessé lui aussi, mais à l’entraînement si j’ai bien compris. Il nous reste donc, avant le coup d’envoi, un seul défenseur central en état de marche : Jonny Evans. Résultat, Carrick vient lui tenir compagnie, Gibson est sorti de son emballage, dépoussiéré et aligné pour un match de Premier League.  Lindegaard gaardera encore les buts aujourd’hui. Sur les ailes il peut compter sur l’inamovible Evra et sur Valencia, en l’absence de joueurs capables de jouer défenseur droit. Gibson est accompagné de Giggs à la récupération. Park Ji-Sung et Nani, l’homme en forme sont dans les couloirs pour mettre le feu. Enfin devant, les maîtres artificiers seront Hernandez et Berbatov, qui reviennent tout deux de blessure plus vite que prévu. Le Bulgare s’est d’ailleurs signalé par un beau but la semaine dernière.


 

Le banc : De Gea / Rafael / Fryers / Diouf / Rooney / Welbeck / Macheda

 

Le Match :

8eme minute : Servi par Giggs, Evra s’amuse avec la défense de Wigan, dribble deux joueurs de fort belle manière, s’incruste dans la surface et centre en retrait pour Park Ji-Sung qui n’attendait que ça au point de penalty. But, 1-0. Celle-là CR7 l’a loupée sur le Clasico, mais je ne dis rien, je ne veux pas froisser mon invité. « Ca vaut pas un bon Marcelo, lance-t-il sûr de lui ».

18eme : « toujours aucun hors-jeu pour Hernandez », s’étonne l’Homme Mystérieux, intéressé.

27eme : Berbatov obtient un bon coup franc à l’entrée de la surface. C’est pour Nani, qui frappe juste à côté. Le gardien, Al Habsi, n’avait pas bougé. Sûrement parce qu’il est international à Oman et sélectionné par Paul Le Guen, ce qui explique son talent d’anticipation et le fait qu’il n’ait pas plongé. En tout cas Paulo, de sa cabine de commentateur nous en dit beaucoup de bien. On a quand même du mal à avaler ce genre de conneries.

28eme : Frappe du gauche de Moses, alors qu’il était dans le coin gauche des 6 mètres. C’est capté par Lindegaard. « Moses a fendu la défense en deux », indique l’Homme Mystérieux, d’humeur potache.

31e : Les gars de Wigan font des centres, pour rien. Personne n’essaie de récupérer le ballon dans la surface. C’est assez déroutant comme tactique.

35e : Giggs trouve Berbatov pour une frappe en pivot de la part du Bulgare qui part à côté. Une onomatopée de flatulence, c’est tout ce que cela inspire à notre Homme Mystérieux et je ne peux lui donner tort.

39e : Carton rouge pour Sammon. L’attaquant de Wigan est sanctionné pour un coup de poing dans la gueule de Carrick. Cela semble peu volontaire, mais il a suffit que le Mancunien se tienne le visage en signe de douleur pour que l’arbitre expulse son agresseur.
« Por qué ? » se demande l’Homme Mystérieux…

42e  : Gibson trouve Berbatov à l’entrée des 6 mètres sur un centre. Le Bulgare conserve la balle, élimine ses adversaires et marque. A noter une superbe sortie de Al-Habsi, prodigieusement inutile. Quel Talent! 2-0

Mi-temps : On va croire les gars de Canal +, le match est très tranquille pour les Red Devils qui jouent sans trop forcer leur talent. On discute titre à la mi-temps, sur le canapé du salon. L’Homme Mystérieux a une solution simple pour que Man U soit champion : acheter un Espagnol en janvier. Jesus Navas par exemple. Intrigué, je commence à marmonner une horrible chanson. Mais mon invité ne se met pas à chanter pieds nus, mes soupçons sont infondés…

46e : Evans est sorti pour Fryers. Est-ce pour le reposer, est-ce parce qu’il s’est blessé ? La seconde solution finalement. Wouhou.

48e : Centre impeccable d’Hernandez pour une très belle tête de Park Ji-Sung, bien capté malheureusement par Al-Habsi. Non je n’ai pas interverti les noms, je vous jure.

55e : Moses obtient un bon coup-franc pour Wigan. « C’est une vraie plaie ». Merci Homme Mystérieux.

56e : Lindegaard est à deux doigts de prendre son premier but en Premier League cette saison (enfin en 5 matches) avec un coup-franc de Jones sur lequel il n’a pas eu le temps de réagir vraiment. C’est à côté heureusement.

59e : But de Berbatov. Servi par Valencia dans les 16 mètres, le Bulgare pivote pour mettre ses défenseurs à la rue, puis fusille « d’un vieux pointu » (l’Homme Mystérieux est mauvais joueur) le formidable Al Habsi terriblement en jambe aujourd’hui. Ou pas. 3-0

64e : Double changement :  Rooney entre pour Giggs et Macheda pour Nani…. Manchester United : on n’a plus de défense, mais ça va pas nous empêcher de t’en mettre plein la tronche.

66e : De Santo récupère la balle dans la surface en pressant le pauvre Fryers. Le meilleur buteur de Wigan cette saison (4 buts, et ouais!) frappe de toute ses forces. Lindegaard contrôle la balle du pied et relance immédiatement.

69e : Le multiplexe revient sur Man U (oui je scrute un streaming aussi, par pure conscience professionnelle), juste pour montrer à la France entière que Macheda ne sait pas dribbler, ni faire de passement de jambes.

70e : « Rooney a des cheveux, Rooney joue en 10… Manquerait plus qu’il soit classe comme joueur. » L’homme mystérieux est jaloux.

74e : Parade exceptionnelle de Al Habsi qui claque superbement un centre absolument pas dangereux de Macheda. Corner. Puis re-corner. La balle arrive à Valencia, servi par Carrick. L’Equatorien arme une frappe croisée dans le coin supérieur droit de la surface. But! 4-0

79e : Park Ji-Sung obtient un pénalty grâce à une faute pourtant commise à l’extérieur de la surface… L’arbitre est sympa avec nous aujourd’hui. Généreux aussi, Rooney laisse Berbatov tirer pour le triplé. Berbatov marche, pousse la balle nonchalamment et à ras de terre dans le coin du but. La technique d’Al Absi, rester à quatre pattes sur sa ligne au milieu du but, n’aura servi à rien : 5-0.

80e : L’Homme Mystérieux annonce un but à venir de Dzeko sur la pelouse de West Bromwitch Albion. Il fait rien que de m’embêter.

85e : Il ne se passe plus rien à Old Trafford, donc on bloque sur QRP – Man City. L’Homme Mystérieux fait croire qu’il connaît tous les joueurs à consonance hispanique : « Ah mais c’est Gonzalo Jara qui rentre ». Genre.

Fin du match :  Wigan c’est nul. Une équipe largement remaniée de Man U en est venue à bout sans éliminer les petits excès du week-end. Un match formalité, qui a permis à Bebratov de briller à nouveau. Ce qui ne lui offrira pourtant pas de temps de jeu supplémentaire. Mais bon c’est toujours plaisant de le voir s’amuser comme ça.

« 5-0. Un Portugais qui dribble, un arrière gauche qui passe tous les défenseurs. Des adversaires qui finissent à 10, lutte à mort en haut du classement. Je ne me sens pas dépaysé » (L’Homme Mystérieux).

 

Les Diables :

Lindegaard (3/5) : 5 matches en Premier League cette saison, 0 but encaissé. Pour le coup, c’est pas parce qu’il avait la meilleure défense du monde avec lui aujourd’hui. Non. C’est aussi parce que l’attaque de Wigan était nulle.

Evra (4/5) : Une vraie promenade pour Patrice cet après-midi, comme après un bon gros repas. Il a mis a mal la défense de Wigan sur chacune de ses montées et il est récompensé par cette passe décisive pour son pote Coréen. Défensivement, il n’a rien, mais alors rien eu à foutre. Wigan était tellement inoffensif que Sir Alex n’a eu aucun scrupule à le caler en défense centrale en seconde mi-temps.

Evans (RTT + Arrêt Maladie/5) : Sorti a la mi-temps suite à une blessure au mollet qui l’éloignera deux semaines des terrains.  Nous n’avons plus un seul défenseur central, c’est officiel.

Carrick (4/5) : Roublard aujourd’hui et toujours aussi confiant. Voilà qu’il se l’est joué à la Phil Jones en tentant des chevauchées fantastiques, preuve qu’il n’avait pas trop envie de passer son match à s’ennuyer dans sa surface. Il provoque le carton rouge qui bouleverse le match, mais même lui ne semble pas avoir bien compris comment.

Valencia (5/5) : Aligné en défense, il jouait pourtant tellement haut qu’il n’a pas vu la différence avec sa position habituelle. Claque son but, fait marquer. Pour une fois surtout, il a fait disparaître Nani des écrans radars.

Giggs et Gibson (4/5) : Les Gigi’s, ont fait la police au milieu de terrain. Entre les passes inspirées et les récupérations dans le bon tempo,  on s’est régalé à voir jouer la Légende et l’éternel faux espoir.

Park Ji-Sung (4/5) : Un but, un penalty provoqué, des allers-retours incessants. Park a tout simplement fait un match plein avec une impression de facilité déconcertante. Oui en face, c’est quand même vraiment pas bon…

Nani (2/5) : Tellement pas bons d’ailleurs, que Nani ne les a pas jugés dignes de leur montrer sa panoplie de dribbles et autres accessoires pour méningites foudroyantes. A mon avis, lui il n’a pas freiné sur la dinde et le vin ce weekend. Ça s’est ressenti aujourd’hui. On ne l’a quasiment pas vu et il est sorti tout tranquillement à l’heure de jeu.

Hernandez (2/5) : Ah bon tu étais là ? Ah oui je me rappelle du centre pour Park Ji-Sung maintenant que tu le dis…

Berbatov (5/5) : Triplé pour le Georges Abitbol du football. Encore une vilaine défense écrabouillée par sa grâce et sa volupté. En plus de cela, les deux premiers buts sont fort jolis et le penalty tellement humiliant qu’on se dit que Dimitar a vraiment pris son crampon aujourd’hui. C’est con, il va retourner cirer le banc.

 

Les suppôts de Satan :

Fryers pour Evans, 46e (Euh/5) : Gamin, c’est Noël, je t’ai dégotté un conseiller de luxe pour t’améliorer. Ecoute ce qu’il a à te dire, c’est très simple, surtout le chapitre Robert.

Macheda pour Nani, 64e (non noté) : Mais enfin on va finir par le vendre oui ? Il demande que ça de retourner en Italie alors soyez sympa avec lui.

Rooney pour Giggs, 64e (non noté) : J’ai du mal à comprendre pourquoi on ne l’a pas tranquillement laissé faire la sieste sur le banc cet après-midi. Franchement Sir Alex, n’était-il pas plus prudent vu la conjoncture des blessures actuelles, de le laisser bien au chaud ? Heureusement pour nous, Wayne ne s’est pas fait mal. En même temps, on ne l’a pas beaucoup vu.

 

L’oeil sur le multiplexe du Boxing Day :

Ben Foster, West Bromwich Albion, (6/5) : L’ancien Red Devil n’a pas oublié d’où il venait et a littéralement écœuré les offensives de Man City, pour tenir le point du nul, ok,  mais surtout permettre à son ancien club de retrouver la première marche a égalité avec la team de Mancini.

Mauro Formica, Blackburn Rovers (5/5) : Parce que jouer pour les couilles noires et porter un nom en bois pareil, mérite que l’on vous rende hommage.

Prochain match pour les Red Devils, le 31 décembre face à Blackburn justement. Je ne vous promets rien du tout pour le coup. Seulement que l’on se retrouve en 2012. Finissez bien les fêtes en pensant que l’on vient de rattraper City avec une équipe d’éclopé et ce n’est que le début. La seconde moitié de championnat s’annonce passionnante.

 

Inferanal Kisses,

Luke Seafer.

 

Luke Seafer peut désormais te faire la morale, puisqu’il est passé de l’autre côté : Si tu veux que Horsjeu.net survive, que ton académicien préféré puisse être fourni en jeune vierges et litres de Bloody Mary jusqu’à plus soif,  par l’Editeur, ce bel homme, alors tu peux faire un geste en versant une maigre contribution financière mensuelle (Satan te le rendra) ou même un don unique qui n’engage à rien. Clique ici.

Sinon Luke Seafer est aussi sur Facebook depuis quelques jours et il veut des amis, plein, parce qu’il était toujours tout seul dans la cour de récré et personne ne venait lui parler. Peut-être à cause de la chauve-souris sur son épaule, de ses briques de sang pour le goûter… On sait pas trop. Mais viens lui faire coucou, ça lui fera plaisir.

4 thoughts on “La Raide et Vile Academy note Manchester United-Wigan (5-0)

  1. J’aime bien ce Lindegaard, il dégage une sérénité certaine. Ca change de De Gea qui rate 2 dégagements /3 et qui se pisse dessus à chaque fois qu’un attaquant adverse arrive dans les 30m.

  2. Pfiouuu quel match génial (-_-‘)!

    J’ai trouvé Fryers honnête, et Park mériterait plus de temps de jeu, primo parce qu’il n’est pas mauvais, et secundo parce qu’il possède pas moins de 4 poumons, ce qui n’est pas banal. Super d’accord a propos de Valencia, il ne s’est pas raté face à son ancienne équipe!

  3. Pourrais-tu signaler à l’Homme Mystérieux que nous attendons impatiemment l’Acad’ sur le Clasico? Enfin impatiemment c’est plus vraiment le mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.