Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

La Scapulaire académie note Bordeaux-Lille (1-1)

Claude Pèze est un homme raisonnable.

Après plusieurs semaines à affronter des clubs qui ne joueront pas le haut du tableau (quelle belle formule polie pour éviter de dire que c’est des clubs en bois, prends-en de la graine Daniel Riolo), Bordeaux obtient l’occasion de prouver que l’équipe a du caractère et est capable de tenir face au leader Lillois qui voit son jeu élevé au rang d’exemple par tous les journalistes qui bien sur ne s’enflamment jamais sur un club ou un joueur après 3 victoires de rang…

Tigana récupère FBK et Diarra de retour de suspension tous les deux alors que Chalmé s’est blessé cette semaine à l’entrainement en tentant de reproduire un dribble de Gervinho, on parle de fin de carrière voire même d’amputation pour le rouquin. Bellion est quant à lui mis à la disposition de la réserve parce qu’il fait bien rire les jeunes à raconter qu’il a joué à Old Trafford avec le maillot mancunien et même qu’il avait marqué des buts et qu’il aurait du être international et qu’il n’a rien à faire en CFA2. Ramé, lui, sert de moniteur de colo pour encadrer ces petits jeunes qui lui rappellent l’époque où il était à Angers et qu’il était à leur place et qu’il s’est retrouvé doublure de Stanley Menzo à Bordeaux avant le suicide sportif de celui-ci. Avec Keita, Diabaté et Saivet en plus, les jeunes étaient bien encadrés pour aller voir le voisin libournais.

Côté Lillois, une seule absence importante, celle de Frau, qui s’est mystérieusement blessé après avoir annoncé qu’il quitterait le club en fin de saison. Certains disent que Garcia l’aurait mis face à Balmont pour un un-contre-un dans une cage en fer… mais ce ne sont que des rumeurs.

Au niveau compos, même si les tactiques paraissent être les mêmes de chaque côté, il y a une véritable opposition de style sur le terrain : côté lillois, l’attaque épouvantail : Gervinho alias Elastic Man ou le Tricoteur, Sow (et pas Saw) alias le Tueur et Hazard alias le Sosie blanc de Gervinho. Côté Bordelais, l’attaque d’épouvante : Gouffran – Maazou – Modeste, attaque qui fait rire dans les chaumières week-end après week-end mais qui l’air de rien prend ses marques et commence à donner des choses intéressantes. A part ça, le retour de Diarra permet de replacer Plasil un cran plus haut au détriment de Wendel qui retrouve la place qu’il mérite : le banc.

Dès le début du match je prends une décision importante qui va changer le cours du match, je décide de boycotter les bières belges pour protester contre les accélérations d’Eden Hazard et passe à la 8’6 histoire de mieux supporter ce match où la défense bordelaise semble être sur le point de craquer à chaque attaque nordiste. Et le match avançant je m’aperçois que le « jeu » lillois est en fait un jeu de contre ultra-rapide où la construction se limite à passer la balle à Gervinho ou Hazard. A Bordeaux on essaie de tenir la baraque et au pire on laisse Carrasso se démerder. Au final les Girondins craquent sur un corner où Diarra est trop court face à Sow. Les lillois se trouvent dans leur position favorite : ils mènent et évoluent encore plus en contre. Et c’est la mi-temps.

Pour me redonner du baume au cœur je décide de m’enfiler une bouteille d’Entre-deux-Mers histoire de montrer que je suis supporter et local jusqu’au bout. Sentant venir la révolte bordelaise dès le début de la seconde période je reste devant le match même si le mélange rosé-8’6 a des effets gastriques inattendus. Sur un coup-franc, Plasil voit que Rami va faire une connerie et décide de lui poser le ballon sur la tête. Ce dernier, pressé par Ciani qui lui murmure à l’oreille : « Moi c’est Hercule, si je t’attrape… » fait la connerie qui s’impose et place une tête dans son propre but. Joie pour moi, de courte durée, je dois changer de slip. Le match devient une succession d’attaques des deux côtés non-conclues soit à cause du talent des gardiens, soit par la maladresse des attaquants. Et puis à la 80ème, le fait de jeu qui fait fermer la gueule à tous ceux qui estiment que Bordeaux est avantagé par l’arbitrage : un but refusé à Bordeaux ! (normal qu’il soit refusé, je le dis avant d’être insulté).

Score final 1-1, Bordeaux tient le choc face à Lille et montre des belles dispositions dans le jeu dans ce schéma tactique mis en place depuis plusieurs matchs par Tigana. Place à l’analyse :

Les joueurs :

Carrasso (3/5) : Depuis plusieurs semaines il enchaine les prestations de niveau international et pourtant Blanc lui préfère un gardien qui prend 7 buts en 2 matchs de LDC et qui loupe régulièrement ses sorties aériennes. Il a donc bien étudié le jeu de celui-ci et a décidé de l’imiter ce soir avec quelques sorties foireuses mais sans conséquences à chaque fois. Et les lillois l’ont aidé dans son entreprise en arrosant tout le tour de sa cage. Seul Sow n’avait pas compris et a marqué sur un corner.

Sané (3/5) : Une honte ! Un scandale ! C’est à cause de joueurs comme lui que Gervinho a été transparent ! Lamine a été solide dans son couloir défensivement face à ce diable d’ivoirien (CJP™) mais n’a rien apporté offensivement ce qui est compréhensible au vu du CV de son adversaire direct. Un bon gros match pour un joueur qui n’aime pas ce poste.

Trémoulinas (3/5) : Il est au niveau de ses prestations précédentes, solide défensivement, présent offensivement. Il se fait encore prendre dans le dos sur les longs ballons distillés par Cabaye & Co. Il a parfois été mis à mal par Hazard mais l’a tout de même bien muselé car celui-ci a fait un match quelconque. Cette semaine il a été déclaré trop petit pour le Bayern… Ils ont laissé Ribéry parler ou quoi ?

Ciani (4/5) : Si Bordeaux jouait contre des équipes de haut de tableau toutes les semaines, Ciani serait surement l’un des meilleurs défenseurs depuis le début du championnat. A croire qu’il est plus concentré lorsqu’il joue face à Sow, Lisandro ou Erding que face à Diawara, Roux ou Pujol. Si seulement il pouvait répéter sa prestation d’hier chaque week-end. +1 pour avoir fait peur à Rami avec la blague de la bite qui poursuit un cul.

Fernande (3/5) : Un match solide pour le Brésilien, ponctué par plusieurs remontées balle au pied pour essayer d’apporter le danger. Mais il abuse bien trop des ballons longs à destination de Modeste ce qui provoque des pertes de balle trop rapides.

Diarra (2/5) : Il le disait avant le match, c’est comme s’il commençait une nouvelle saison après ses 6 matchs de suspension. Cela s’est vu sur certaines interventions (notamment le but) où il était en retard malgré son envie. Remplacé sur blessure à la 47ème par Wendel. Espérons pour lui que ce n’est pas grave.

Plasil (3/5) : Il a été au four et au moulin en aidant à la fois Diarra à la récupération et en étant présent pour créer du jeu. Décisif en envoyant le ballon de l’égalisation sur le crane de Rami.

Jussie (pas vu, pas noté) : A fait son footing, parfois avec le ballon, souvent sans.

Maazou (2/5) : A beaucoup couru jusqu’à son remplacement par Ben Khalfallah à la 62ème. A tout de même pensé à frapper au but avant de sortir. Cadré en plus.

Gouffran (3/5) : Il a la moyenne parce qu’il se dépense beaucoup sur le terrain et qu’il essaie de créer du danger… Il essaie…

Modeste (3/5) : Il a beaucoup joué pour les autres vu qu’il était harcelé par Chedjou et Rami. Les autres ne lui ont pas rendu malheureusement. Ce n’est pas tous les jours Arles-Avignon en face !

Les entrants :

Wendel (non noté) : Aurait du jouer 10 minutes avec un arbitre moins sympa. A marqué un but refusé par l’arbitre (plutôt logique). Rien sinon

Ben Khalfallah (non noté) : Dans ce système à la place de Maazou il peut être l’élément qui amènera plus de liant à l’attaque.

Les mecs en face :

Rami est une pleureuse qui trouve toujours le moyen d’expliquer une mauvaise prestation (rappel : face à l’OM c’est l’arbitre, là c’est Ciani) et Rennes doit pleurer le départ de Sow. Beria a été excellent sur son côté et Mavuba a mis des coups au milieu tout en récupérant beaucoup de ballons.

Dimanche prochain déplacement à Saint-Etienne qui nous avait battu en MoustaCup, l’heure de la revanche a sonné !

9 thoughts on “La Scapulaire académie note Bordeaux-Lille (1-1)

  1. Excellent papier comme à chaque fois, le meilleur moyen de suivre Bordeaux quand on ne peut pas voir le match. Merci.

    Le mélange rosé-8’6 à la mi-temps c’est pas brevet déposé par Gasset ça ?

  2. Gasset c’était Ricard-Rosé avec des olives (parce que sans manger ça fait alcoolique)

  3. Qu’est ce que Pujol et Roux ont a envié à Sow ou Erding mis à part qu’ils jouent dans des équipes  » plus faibles  » ?

    J’aurais bien aimé voir ce match, j’ai une question pour l’académie, Sané même si il aime pas ce poste, son avenir est vu qu’il fait de bonnes prestation (sur le plan défensif au moins) ou il est quand même meilleur en Central ?

  4. De plus en plus inquiet pour ton foie qui va finir troué tel Zahia.
    En revanche tu aurais pu souligner les érections verbales de Franck Sauzée et Denis Balbouin sur Hazard quand il fait une touche ou un plat du pied. J’ai tout vomi, et pourtant je fais pas de mélange moi.

  5. @JeanLouis : selon moi ils ont rien à envier aux attaquants du « gros 4 », juste qu’apparemment Ciani est plus motivé face aux grosses équipes. Pour Sané, le problème c’est qu’il n’a pas encore les qualités de relance nécessaires pour être un très bon défenseur central. Mais son avenir est dans l’axe c’est certain. Il jouera latéral pour dépanner mais à mon avis Bordeaux ferait mieux de préparer l’avenir au poste de latéral (Corchia? Un jeune? Autre?) plutôt que d’envisager Sané comme une solution à long terme.

    @Volumedejeu : J’ai des foies de côté ne t’en fais pas. Pour éviter les érections verbales qui font vomir (vomir c’est tricher) j’évite les streamings commentés par les mecs de chez Orange. Je préfère les commentateurs anglais qui ont une vision bien différente.

  6. Yep si t’es en rade demande à Lance, niveau mise à jour d’organe il est au point.
    En revanche, je constate aussi que Sané à droite et Trémou à gauche ça fait quand même une équipe super asymétrique, telle une demi-molle calée sur la cuisse…

  7. Merci m’sieur Pèze !
    On a un peu le même « problème » avec le petit Baysse qui se retrouve face à une défense centrale bien en place depuis l’année dernière et se débrouille plus que bien sur le flanc droit… mais son avenir est aussi dans l’axe, et même dans celui de l’équipe de france… (genre de Puyol mais en encore plus moche)

  8. Les premières apparitions de Sané c’était en 6 si les restes de ma mémoire sont exacts, je l’avais trouvé super prometteur à ce poste-là

  9. @Robert Namias : La première c’est un Bordeaux – Lyon, Ciani se blesse au dos à l’échauffement, Sané le remplace au pied levé et bouffe Lisandro pendant 90 minutes. Ensuite il a dépanné à un peu tous les postes au gré des blessures.

    @JeanLouis : J’aurais bien aimé qu’on le garde le Baysse… tout comme Ecuele-Manga…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.