Spartak Gogniev est un homme chanceux. Capitaine du FC Krasnodar, il se fait expulser face à la réserve du bien connu Terek Grozny. Là-dessus, il échange quelques mots aimables avec un ami qui trainait et qui lui offre un taquet, tradition bien connue dans la région. Par contre, Spartak ne vient pas du coin et ça l’énerve un peu. Heureusement, le service de sécurité du Terek s’occupe de lui péter le nez et les côtes sur le terrain, puis dans le tunnel. Bonne chance Spartak, on espère que vous êtes quand même rentré chez vous.

9 thoughts on “Le Caucase, ça vous gagne

  1. Le plus amusant étant que si le Terek Grozny a reçu une amende de 12.000€ pour ce fait, le joueur, lui a été suspendu 6 semaines et a reçu une amende de 1200€.

    Bon, la suspension, le joueur s’en fout un peu vu qu’il la passe dans un hôpital.

  2. Il y a pas à dire, un supporter imbibé à la vodka c’est quand même plus participatif qu’un parisien au Vélodrome. J’attends avec impatience l’Euro urkaino-polonais.

  3. Et son père descend même pas sur le terrain pour l’aider. N’est pas Imanol Harinordoquy qui veut. (Tiens, c’est marrant ça, « qui-qui veut », héhé…)

  4. Voici les clés pour le cas où tu changerais d’avis.
    A ta santé, à tes amours, à ta folie.

  5. Il prend tout ça pour des mots avec l’arbitre… Ils protègent bien leurs officiels au moins, ça nous change.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.