L’école des beaux buts Cavani, validé cette fois.

Le héros du jour, deux buts contre Palerme.

C’est toujours à Naples que ça passe, en même temps, y a moins de trajet à faire pour venir au cours, mais lui ne doit pas être élève. Lui, c’est Maggio, que le service apprécie beaucoup, et il est sans doute passé dans l’école pour faire une démonstration aux élèves. Le service ne vous dit pas où se trouve le but dans ce résumé court, il vous fait profiter d’une chouette frappe d’Hasmik et de sa super célébration.

6 thoughts on “L’école des beaux buts Cavani, validé cette fois.

  1. Il ne faut pas en vouloir à Hugog,il soigne sa plaie béante au rectum, causée un peu plus tôt dans la soirée par des vilains mancuniens. Je comprends et compatis à ta douleur l’ami.

  2. On a assez de sous pour avoir Götze, Hamsik, Sakho. Que des jeunes pour Tonton. Puis soyons fous, donnons raison à Maxime, pourquoi pas o Goloris.

  3. Ah oui, avec l’envoi de Jenkinson en Sibérie et la pendaison de Traoré (les noirs résistent moins au froid, il souffrirait moins, et puis culturellement, c’est plus classe), il faudrait aussi deux latéraux supplémentaires, mais surtout un vrai arrière gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.