Nimes – Metz (2-1) : La Crocro académie se donne de l’air

Salut les sauriens! Elle est belle, elle est chaude, elle dégouline de partout, c’est la Crocro Académie!

Gros morceau pour le match de ce soir : les tocards du FC Metz. On avait déjà fait sentir aux résidus lorrains notre toute puissance au match aller (1-2), on a l’occasion de confirmer aux Costières! L’équipe reste sur une très belle série de victoires à domicile, et a réussi à ramener un bon point de Charléty chez les pingouins du Paris FC (vu que le NO s’est par le passé spécialisé dans la remise en selle d’équipes en difficulté, ce nul, c’est comme une victoire).

En ce début d’année 2016, le NO est sur un nuage : meilleure équipe de ligue 2 (sur le plan comptable…), un seul accroc à Ajaccio, une confiance retrouvée, tout va pour le mieux! Le club va tellement bien qu’on à l’honneur d’être programmés en décalé à la TV. Gloire! Joie! Félicité! C’est pas de l’autre côté du Vidourle, avec leur saison de merde, qu’il faut regarder : le foot c’est à Nîmes, et nulle part ailleurs dans le Sud. Mais j’invite cordialement nos sous-fifres héraultais à venir nous faire un petit coucou en Ligue 2 l’an prochain, on leur fera faire le tour du propriétaire tout en les fumant deux fois sur l’aller-retour. J’extrapole un peu mais vous verrez, rendez-vous dans quelques mois.

C’est donc Metz et son terrible Bekamenga qui viennent prendre leur pilule hebdomadaire, promis, on fera passer ça en douceur. Fight!

Nimes Olympique - Ligue 2 - Football tactics and formations

Le match que les Messins ont perdu

Match très compliqué, face à une équipe qui a semble-t-il préféré mettre des coups plutôt que jouer au football. C’est plus simple, ça évite de réfléchir, et ça dispense de prendre ses responsabilités pour jouer la montée. Résultat des courses, un match grossièrement haché par les Lorrains, un arbitre laxiste et clément, un Koura blessé (vertèbre fissurée, reviens Anthony je t’aime!), une victoire au forceps, avec le cœur, les tripes, et devant un stade bien garni.

L’élément très intéressant, c’est que même en l’absence de notre maitre à jouer Téji Savanier, l’équipe a su se défoncer, se dépouiller, s’arracher pour aller chercher la victoire dans le temps additionnel. De Mathieu « GOD MODE ON » Michel à Toifilou Maoulida, en passant par les jeunes du centre de formation (Paquiez, Ripart qui fini salement sur les rotules), les crocos sont intouchables.
Malgré deux poteaux messins, ces derniers n’ont jamais semblé en mesure de remporter la rencontre, et en dépit de l’énorme raté d’Azouni seul face aux cages (73′), ce match ne pouvait nous échapper. Bilan : les rouges ont gagné, les méchants en fluo ont perdu, le NO a quatre points d’avance sur le premier relégable, Sochaux. Il nous reste au moins cinq victoires a engranger pour créer l’exploit d’une vie, d’un club, d’un championnat, et pour rentrer dans l’histoire. Le résumé ici!

View post on imgur.com

Allégorie de la haine

Les mecs qui en ont

Michel (DIEU/5) : complètement abandonné par sa défense sur l’égalisation, il a tout défoncé après. Mon Ed Warner à moi. Et sa réaction sur le but vainqueur est folle.

Cordoval (3.5/5) : de retour de blessure, il a bien cavalé, ne s’est pas (trop) fait prendre dans son dos. Même la qualité de ses centres augmente. Un match sérieux de Kirikou.

Harek (DIEU/5) : 33 ans, l’âge du Christ. L’âge de la raison aussi pour Harek, qui a (re)trouvé sa voie, la défense centrale.

Briançon (5/5) : un carton, un but, match pépère.

Paquiez (3++/5 : appliqué défensivement, son centre amène le but de la victoire. Filez lui un flocage merde!

Azouni (3.5/5) : sérieux, quelques pertes de balles, mais rien d’infamant.

Fabre (2.5/5) : une bonne première mi-temps, passeur décisif sur le premier but, s’est complètement éteint en seconde. Remplacé par Lacourt (64′), qui a très bien tiré les coups-francs. Quelconque sinon.

Ripart (4/5) : UN GUERRIER! Il a fini avec une triple fracture du bassin couplée à un démembrement en règle de son pied, mais il a quand même attendu la 88′ pour se faire remplacer par Chamed, qui lance très bien Paquiez sur le but de Cissokho

Cissokho (2, puis 4, puis 0, puis 5/5) : Ousmane… Tantôt agile, tantôt débile, tantôt fragile, tantôt gracile, tantôt tactile, tantôt Lexomil. PUTAIN DE BUT MERCI MEC!

Koura (non noté) : vertèbre fissurée sur un choc… Un très mauvaise nouvelle pour lui, l’équipe, le club, la ville, le championnat de France, le football en général. Remplacé par Maoulida (25′), qui a joué au vieux toute la rencontre, gueulé sur l’arbitre, pris un jaune pour contestation, et ambiancé le stade au coup de sifflet final. Donc dans le jeu, 2.5/5, mais en kapo, 5/5.

Mounié (3.5/5) : le phare au milieu du brouillard. Souvent nonchalant, mais putain quelle détente quand il va au charbon, c’est magique. Pas de but pour lui mais il fait mal aux centraux adverses.

Que dire? Quatre points d’avance sur le premier reléguable, un public de folie qui revient en nombre au stade (10085 lundi soir), une équipe de feu et qui semble intraitable (du moins à domicile) : tout va bien à Nîmes! Le vrai point noir étant la blessure de Koura et l’incertitude sur le cas Savanier (pubalgie). Mentalement, on y est, physiquement c’est moins sur de poursuivre sur ce rythme. Prochain rendez-vous chez la hype Red Star. C’est samedi 27 à 14h (encore un match télévisé? Eh beh!), et on y va avec nos couilles!

Crocrodilement votre,
Johnny Précaire

Johnny Précaire

12 commentaires

  1. Youhou ! Grosse tristesse pour Koura qui est un gros joueur. Sur FM2015 d’accord mais quand meme

  2. Félicitations, c’est pas parce que ça tourne bien que c’est beau à voir, donc à décrire. Par contre attention aux décimales.

  3. C’est bien mon choux ! Moi qui me désespérais de voir que le monde du foot avait oublié le meilleur club du meilleur département du monde !!! La bise annale à Briançon et à Paquiez que je connais pour avoir joué chez ces fachos de vauclusiens quand ils étaient minots.

  4. Ca pose des décimales et après ça s’étonne de démarrer la saison avec des points en moins. Mais Bienvenue Nimois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.