Olympique Lyonnais – Mlada Boleslav (2-1) : La Gones Académie survole l’Europe

L’avant match :
On va pas se mentir, à 4 jours de notre reprise de la Ligue 1, le match retour d’un troisième tour préliminaire de Ligue Europa après une match aller gagné 1-4, n’avait pas de quoi nous faire spécialement bander.

Tellement embarrassant pour tout le monde, spécialement en pleines vacances, que le club a carrément décidé d’offrir des places en virage Sud, histoire de vendre quelques bières sans alcool à la buvette du stade.

Au-delà de l’absence de réel enjeu (vu la nullité des tchèques à l’aller, il était compliqué de les imaginer nous mettre 0-4 à Gerland), le match servait donc de dernier test à Saint Hubert Fournier avant le match contre Rennes et ses 47 nouvelles recrues.

Gourcuff étant toujours blessé *rire*, Grenier faussement blessé mais sur le départ, Fournier décide finalement de donner les clés du jeu à Fékir, absent à l’aller, et de remplacer le double buteur de l’aller, et sosie d’Ibrahim Ba par un Yacine Benzia qui joue très gros après ses performances de nullos depuis déjà plus d’un an.

Dans l’axe, première titularisation pour Lindsay Rose, associé à Umtiti qui joue enfin à son poste et surtout à deux ailiers qui faisaient bander toute la Ligue 1 il y a encore 3 ans : Bedimo et Jallet.

Une équipe relativement jeune et très axée centre de formation qui devrait ressembler à ce qu’on aura toute la saison (sauf si les cierges déposés par Lacombe finissent par marcher et que Gourcuff fait une saison complète), sauf grosse vente et donc achat avant la fin Août, de type Clément Chantome.

Un 11 plutôt joueur, avec des joueurs rapides et des ailiers capables de distiller quelques bonnes balles, contre des joueurs déjà éliminés, ça ne devrait pas poser de problème et rassurer tout le monde avant dimanche.

 

 La composition 

A.Lopes

Jallet – Umtiti – Rose – Bedimo

Tolisso – Gonalons– Malbanque – Fékir

Benzia – Lacazette

Un 4-4-2 comme Fournier semble les aimer, avec des rôles très définis, rien de très inédit donc, mais il va falloir se faire à ce genre de formation du côté de chez Tony Garnier.

1ère mi-temps

5ème : Première belle occasion pour Fékir sur un délice de Bédimo, mais le chanteur de Green Day détourne en corner.

18ème : Les tchèques frappent sur la barre et Gerland fait semblant d’avoir peur.

32ème : Un des nombreux contres joués n’importe comment entre Lacazette et Benzia, qui avec un hors jeu bien senti offrent un bel hommage à Bafé Gomis.

39ème : INSOLITE : BENZIA EST NUL et manque un but quasiment tout fait. Tout fait pour un vrai attaquant quoi.

2ème mi-temps
58ème : But de Lacazette, qui comme un vulgaire Inzaghi vient s’offrir un but qui filait tout droit vers un CSC après une déviation tchèque suite à un travail d’une douceur infinie de Fékir. 1-0, au calme.

63ème :  Lacazette passe à rien du doublé, mais réalise soudain qu’il est plus dur de cadrer lorsque la balle n’est déjà pas cadrée de base.

66ème : Fékir passe à deux doigts de remporter le Grand Prix Juninho et le Tshirt Hyundai, mais malheureusement son coup franc avec option rebond devant le goal est bien sorti par ce dernier.
73ème : Bako Koné voyant que les invités du virage sud s’ennuient, il décide de faire une faute complètement conne en voulant laisser une balle à Anthony Lopes qui s’en battait pourtant les couilles. Florian Milla, non content d’avoir été formé à Saint-Etienne, décide de mettre une Panenka à Gerland. Pendant que nos pères inventaient le cinéma…

penalty mlaa

Même en avancant de 4 mètres devant sa ligne, Antho ne l’aura pas.

79ème : Fékir nous montre qu’il sait tout faire sauf marquer des buts faciles, ce qui est tout à son honneur dans un amical de pré saison comme celui-ci.
91ème : Clinton sort un bel extérieur du droite suite au 98ème contre lyonnais de la partie et crucifie le sosie de Christian Gourcuff, 2-1, on a gagné.

But lyon

 

On appréciera l’attitude de Benzia.

95ème : Benzia cadre une frappe, sur un coup franc, pour la postérité.
Les notes :

Anthony Lopes– 3/5. Après avoir arrêté un pénalty dégueulasse la semaine dernière, il se prend une panenka d’un mec formé à Saint-Etienne. Au dernière nouvelles, Antho est toujours en train de chercher le respect, pas PTDRRRR du tout. A part ça un match assez tranquille, il rate juste sa sortie sur la barre tchèque à 18ème et se fait démonter les côtes plus tard dans le match, comme un vrai gardien. La mésentente sur le pénalty m’a plutôt l’air d’être du fait de Koné.

Jallet – 4/5  Christophe Jallet being Christophe Jallet, ça défend propre et ça monte propre. Le mec tient absolument à justifier sa dégaine de Monsieur Propre et continue à prouver que son transfert à 700K€ est une sacrée fils de puterie. Concrètement le meilleur arrière droite depuis Réveillère, même si Miguel n’était pas foncièrement mauvais, son look de jeune du Val de Marne en sortie sur les Champs suffisait.

Umtiti- 4/5. A force de la voir à gauche, j’avais oublié que Sam était défenseur central. Mais le destin l’a vite rappelé à l’ordre, après la blessure de Bedimo pour qu’il reprenne son poste d’adoption. Du coup Sam a fait son match, sans jamais sortir de grosse transcendance comme Bedimo peut le faire, il a quand même tenté la même frappe qu’à l’aller (et que contre Tottenham), malheureusement contrée par quelqu’un qui n’aime apparemment pas le football.

Rose– 4/5. Pour une première, la pornstar de la défense lyonnaise a prouvé qu’on pouvait croire en lui. Serein et propre dans ses interventions et ses relances, il a joué sans risque et a rassuré, tout en mettant une pichenette derrière les oreilles de Bako et Milan. Sorti malheureusement sur blessure, saloperie de karma de merde, revoilà Bako et Milan.

Bedimo- Tristesse/5. PAS CA, PAS MAINTENANT HENRI ! Alors qu’il régalait sur son aile gauche, entre montées rageuses et interventions défensives assez propres, notre beau camerounais (je retiens quand même ses 2-3 appels foireux qui finissent en touche)  s’est brulé les ailes à force de vouloir voler trop près du soleil. Blessure musculaire, plusieurs semaines loin des terrains, comme si être remplaçant d’Assou-Ekoto en Coupe du Monde n’était déjà pas assez dur. Chienne de vie.

Gonalons- 3/5. Moins en vue qu’à l’aller, Max a sorti un match solide et appliqué, comme toujours, très à l’aise contre une équipe de poète. Quelques taquets bien sentis, sans prendre de carton évidemment, et des relances propres. Surtout assez discret sur l’ensemble du match, ce qui est plutôt bon signe pour son poste.

Tolisso- 2/5. Petite déception, lui qui devait enflammer son aile, il s’est fait engueuler par Fournier pendant toute la première mi-temps. Peut-être que son habitude de jouer en défense lui nuit, mais il n’a jamais accéléré comme il aurait dû, surtout face à la faible opposition, où sa vitesse aurait dû être sa force. Pas un mauvais match non plus, mais très franchement anodin, et pas rassurant pour la suite, comme sa coupe de cheveux.

Malbranque– 2/5. Bon là par contre c’est non. Tu peux râler après le match comme quoi l’équipe n’a pas été bonne, mais toi le premier mon beau Steed. Toujours un temps de retard, pas dans le tempo et pas très affuté, entre tous ces jeunes rapides, ça ressemblait plus à un remake de « Un flic à la maternelle » qu’à un match de Steed Malbranque.

Fékir- 4/5. On va arrêter de chier sur la moquette, l’avenir il est juste là. Le mec sait tout faire, passes, frappes (même sur coup franc avec rebond devant le goal comme Juni), il défend, participe à toutes les phases et est super généreux. Il suffit de voir tous les contres lyonnais, TOUT passait par lui, le vrai animateur de jeu. Et puis sa dégaine de blédard qui essaie de s’intégrer à la bourgeoisie lyonnaise lui réussit bien. J’attends de voir sur la longueur, mais que ce soit sur une aile ou en 10, il offre clairement une solution viable, surtout en cas de départ de Grenier.

Benzia- 1/5 Il aurait été le maillon faible de Laurence Boccolini, et le groupe aurait voté contre lui à Koh Lanta, Yassine a été d’une nullité abyssale. Il a merdé absolument tout ce qu’il a tenté alors qu’il a été impliqué dans quasiment toutes les bonnes phases offensives lyonnaises. Du coup au bout d’un moment, comme à la cour de récré, les copains décident de ne plus lui donner la balle, comme N’Jié sur son but, ou Yassine finit par rager tout seul en applaudissant comme un petit fdp.

Lacazette- 3/5. Pour un mec qui sait qu’il va être associé à des nullos pendant 8 mois, je trouve Alex très courageux, et honnête. Il prend ses responsabilités, et marque quand il faut marquer, et se découvre même une capacité à marquer des buts de renard comme sur l’ouverture du score où il met dans le but une balle qui y allait quand même. Le genre de truc qui montre que le mec est prêt  à prendre la relève. Surtout qu’au-delà de ça, il court énormément, use les défenseurs et sert très bien ses coéquipiers d’attaque, aussi nuls qu’ils soient.

 Remplaçants :

Koné- 2/5 Bako c’est le copain un peu con que t’aimes bien, mais tu sais pas pourquoi. Dès qu’il l’ouvre c’est pour dire de la merde et tous tes autres potes le détestent. Pourtant Bako n’a pas été totalement ridicule, mais malheureusement c’est lui qui provoque ce pénalty complètement débile suite à une mésentente avec Lopes. Sanction immédiate,  même si à 1-1 on craignait rien, c’est con de prendre ce but qui crispe tout le monde.

Ferri- 3/5 Le MVP de la fin de saison dernière a fait une bonne rentrée, toujours juste dans ses passes, propre de ses interventions, il manque juste d’un peu de folie. Mais il risque clairement de devenir indiscutable tant son profil est rare, son jeu propre et le pire c’est qu’il est extrêmement jeune. C’est dommage que Gourcuff refuse de lui parler à cause d’une sombre histoire de nom de famille.

N’Jié- 4/5 Je le remarquais plus pour sa dégaine de tocard ou son nom rigolo, mais là Clinton a fait le taf. Une rentrée explosive comme il a toujours su le faire, sauf que là il a eu les couilles de se la jouer perso et de marquer un bien joli but, sous le regard imbibé de larmes de Benzia. Un vrai bon remplaçant, rapide, vif, alors si en plus il devient efficace…
Jean II Makouille

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

2 commentaires

  1. Bon, t’aimes pas Benzia, qui a pourtant fait son match cette fois là, soit. Mais N’Jié, qui croque 4 fois, pour finalement en mettre une au fond tout seul lors d’un 4 contre 2 dans la surface, d’un extér puant la chatte, tu l’applaudis? Tu aimes les actions Ben Arfasques toi.

  2. Dites, Njie c’est vraiment à cause de Bilou son prénom, en hommage ? ou ses parents sont justes bizarres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.