Guingamp – Saint-Etienne (0-2) : la Forez Académie livre ses notes

 

L’entraînement des Verts :

Nouvelle saison, donc nouvelle rubrique. En alternance avec Notre Président et l’institut Patrick Caïazzo, la Forez Académie vous proposera des photos de l’entraînement des Verts pour se plonger encore dans le quotidien du club. 1er épisode avant Guingamp :

Allo_adducteurs

–       Allo ? Les adducteurs de Benjamin ? Ça répond pas…

–       Putain, t’es con…

 Brison

La dernière chose qui est passée par la tête de François Clerc ? Le pied de Brison.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Une nouvelle série de brisée »

Aussi surprenant que ça puisse paraître, les Verts n’avaient jamais gagné au Roudourou. L’erreur est réparée, et c’est donc une nouvelle série maudite que vient de briser Galtier, l’entraineur porte-bonheur. Pourtant, ça n’a pas été facile. Dominateurs en 1e période, les Verts baissent de pied en 2e mi-temps et se font maltraiter au milieu de terrain sans vraiment que Guingamp ne se montre dangereux (à part sur une frappe de Mandanne à l’heure de jeu). Acculés derrière, la balle n’arrive plus à ressortir proprement et on s’en remet à de grands coups de chausson de Bayal pour dégager. Le milieu de terrain n’existe plus et est sauté systématiquement pour essayer de trouver Erding, mais le plus souvent sans succès. Guingamp domine stérilement, et s’énerve. On voit de nombreux coups au milieu de terrain et les cartons jaunes sortent dans tous les sens (3 côté Guingamp, 4 côté Sainté). La palme revient quand même à Mandanne qui crie sur l’arbitre, tire après le coup de sifflet, met des coups mais ne récoltera qu’un jaune. Quant à Lévêque, il nous a fait une « Zuniga » sur Gradel, mais c’est lui qui lance Met l’but en fin de match pour le doublé qui scelle le score.

Un match qui ne restera pas dans les annales du jeu, mais c’est dans ce genre de parties qu’on voit l’importance de garder un groupe années après années. Ça fait 2 ans qu’on retrouve les mêmes têtes aux postes clefs et quand l’équipe est dans le dur, c’est cette cohésion qui leur permet de tenir et de ne pas craquer. Si on a pas vu un grand match des Verts, la 1e mi-temps a quand même permis de voir quelques jolis enchaînements, dont certains auraient mérités un meilleur sort. Après on va retenir les 3 points pris à l’extérieur qui lancent de manière parfaite le championnat, avec un mois d’août chargé (3 journées de championnat restantes + 2 matches en barrage d’Europa League ), et le doublé de Erding :  5 buts lors de la 1e journée de championnat, il est le meilleur dans cette catégorie de stats (égalité avec Gourcuff), comme le rappelle Poteaux Carrés. Le mec est tout simplement indispensable, même avec l’arrivée de Ricky van Wolfswinkel. Cette année, il démarre le championnat avec les Verts : je sens qu’il va nous faire une grosse saison. Autre bon point : la défense. Aucun pion d’encaissé, une charnière rassurante, un Tabanou qui sait défendre (mais qui ne sait pas centrer). Un point noir quand même : les blessures coup sur coup de Baysse et Clerc qui nous privent d’arrières droits d’expérience et qui fait que le prochain match se jouera sans doute avec Brison à droite. Même si j’aimerai bien voir jouer le jeune Nyemeck.

Enfin, on notera le gros parcage stéphanois qui a fait plus de bruit que tout le stade du Roudourou. Retour des Magics qui ont bâché et les Greens ont craqué quelques jolis fumigènes : que ce soit à domicile ou à l’extérieur, on risque de ramasser encore quelques amendes cette saison.

 Craquage

Parfois, il y avait plus de spectacle dans les tribunes que sur le terrain. Plus de photos ici.

 

La compo :

Compo

Compo classique, même si on note que Galtier a plus joué en 4-3-3 qu’en 4-2-3-1 pour les matches de préparation. Il confirme cette tendance sur cette 1e journée. Sinon, Monnet-Paquet étant suspendu et van Wolfswinkel pas encore prêt, on ne voit aucune nouvelle tête dans le 11 titulaire de Galtier.

 

Les buts :

Saint-Etienne   38: but de Erding (pen.), 0-1. Hamouma lance l’offensive côté droit, et décale Clerc sur sa droite qui lui remet dans la surface. L’ailier stéphanois est crocheté par Kerbrat, penalty. Mevlut le tire mal, fort, au centre, légèrement sur la droite, mais comme Samassa avait anticipé 2 min avant en partant sur la gauche, ça passe tranquille.

Saint-Etienne   90e : but de Erding, 0-2. Lévêque légèrement pressé par Gradel et Corgnet craque et sa passe en retrait est une offrande vers Mevlut qui va défier Samassa. Crochet sur la droite, et tir dans le but vide. Merci, rideau.

 

Les notes :

Ruffier (business as usual, 3/5) : 2 arrêts à faire, 1 par mi-temps. Et c’est tout. Peu inquiété par les attaquants guingampais, il aura passé une soirée plutôt tranquille.

Clerc (le mollet faible, 3/5) : sa blessure est une mauvaise nouvelle. Galtier a déjà annoncé qu’il voulait recruter à ce poste, on va voir comment il va gérer ça. Sinon, il a alterné le bon (son débordement sur le penalty) et le moins bon (sa frappe complètement manquée alors qu’il était tout seul). Remplacé à la 58e par Brison (non noté) qui a pris un jaune. Normal.

Bayal (on ne passe pas, 3/5) : 33 ballons gagnés, mais 25 perdus et un pourcentage de passes réussies pas génial (79 %). Après, il a souvent été obligé de dégager en catastrophe. Par contre, il a été intraitable dans les duels et ne s’est jamais fait avoir. Bon match.

Perrin (la classe, 3/5) :autant de ballons ou presque (30) gagnés que Bayal, mais 2 fois moins de perdus, avec un taux de passes réussies de 97 %. La propreté, c’est lui. Jamais pris à défaut non plus, il a parfaitement su diriger sa défense tout au long du match.

Tabanou (ailier ?, 3/5) : alors défensivement, c’est pas mal. Par contre, pour un mec qui a été formé au poste d’ailier, ne pas savoir centrer à ce point ça fait peur. J’ai pas le souvenir d’un seul centre de réussi. Je ne sais pas si Galtier va l’installer définitivement à ce poste, pour l’instant ça tient.

Clément (de retour, 3/5) : il a joué beaucoup de ballons, en a récupéré pas mal. Mais il a pris l’eau quand l’équipe a reculé et n’a jamais su relancer la machine. Néanmoins, il semble avoir bien récupéré (enfin) de sa blessure, et avec un Clément au top, les Verts peuvent espérer emmerder quelques équipes cette saison.

Lemoine (guerrier, 2/5) : toujours aussi agressif sur le porteur de balle, il a récolté un carton jaune logique, preuve de son engagement sans faille. Maintenant, il a trop peu pesé sur le jeu par rapport à d’habitude, et n’a jamais semblé vraiment démarrer son match. Remplacé à la 80e par Corgnet (non noté) qui n’a pas su remettre l’équipe sur les bons rails offensivement.

Cohade (omniprésent, 3/5) : plaque tournante du milieu, il a bien emmerdé les Guingampais par son placement entre 2 lignes et n’a jamais hésité à venir filer un coup de main à son milieu, notamment quand Mandanne décrochait (ce qui lui coutera un jaune injustifié par contre). Dans la lignée de sa préparation estivale, Jason Statham semble en jambes, et c’est tant mieux.

Hamouma (dragster, 3/5) : toujours aussi vif et percutant, c’est sur une de ses percées que les Verts obtiennent un penalty. Peu en vue sinon, il a complètement disparu en 2e mi-temps. Dommage. Remplacé à la 62e par Mollo (non noté), qui a fait du Mollo : des dribbles foireux, des centres ratés, des tirs à côté.

Erding (il a doublé, 4/5) : 2 buts pour Metl’but, mais finalement très peu d’occasions. Très esseulé devant, il n’aura tiré que 2 fois au but : sur le penalty, et sur son 2e but. 100% de réussite donc, c’est tout ce qu’on lui demande.

Gradel (Max-Pasbien, 2/5) : invisible en 1e mi-temps comme en 2e, il ne se signalera que sur le pressing qu’il met sur Lévêque et qui entrainera le 2nd but d’Erding. Va falloir faire mieux que ça Max-Alain si tu ne veux pas tâter du banc comme l’année dernière.

 

Le coach (casse-tête, 3/5) : s’il doit être content de la victoire, la blessure de Clerc le force à revoir ses plans pour le poste d’arrière droit. Après, il semble vouloir remettre le 4-3-3 comme système de base et s’appuyer sur la triplette qui nous avait emmené à la victoire en Coupe de la Ligue 2013. A voir aussi si l’expérience Tabanou arrière gauche s’avèrera concluante sur la durée. Difficile de juger sur ce match.

 

Les adversaires : Mandanne est une pute. Au lieu de faire le con avec un chapeau chinois, entraine toi déjà à ne pas être hors-jeu, blaireau. Sinon, le geste de Lévêque sur Gradel, y’en a qui ont été menacés de mort pour ça.

 

La question minitel : la question revient pour une nouvelle saison.

1er match et 1ère victoire. Alors que les Verts n’avaient jamais gagné à Guingamp, ils brisent une nouvelle série pour démarrer la saison. C’est bieng. Mais on en retient quoi de ce match ?

Question

Le chef Mevlut nous a encore régalé samedi soir, mais son kebab a eu du mal à passer chez les Guingampais par contre. Sinon, je vous vois inquiets pour ce poste de latéral : à force de bricoler avec des joueurs fragiles physiquement, fallait bien que ça arrive aussi. On espère que le staff va nous sortir une solution viable rapidement. Quant à Lévêque, il a subi la colère divine pour avoir osé toucher au fils de Dieu. Il ne comprend toujours pas pourquoi son pied a voulu faire une passe en retrait à cet endroit. Et Mandanne est une pute.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. La 1e victoire de la saison, et pas la dernière on espère.

L’avis d’en face c’est la Paysan Breton Académie qui te le donnera. Et Mandanne n’aura pas de chapeau chinois. Mais y’aura peut-être un gif sale dedans.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

6 commentaires

  1. Ah ouais 5 changements, carrément? C’est un coup à perdre le match sur tapis vert ça. :P

  2. Merde trop tard, putain de réactivité. Ok j’arrête de troller et je sort.
    Bisous quand même.

  3. Pas dit que le peno est si mal tiré. Le mev a bien capté que la passoire d’en face s’était allongée bien vite et qu’il n’avait plus qu’a la foutre en force légèrement de l’autre côté. Il le dit en itw d’après mâche, d’ailleurs.

  4. @Gignac : tu as été aussi rapide que Diawara en fin de carrière sur ce coup ;)

    @Adalbert : tu m’as enlevé les mots de la bouche Adalbert (ce n’est pas sale). Je m’étais fait la même réflexion, mais je n’ai tout simplement plus pensé à l’écrire par la suite. Bien vu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.