Laval – Chambly (2-0) : La ButàLaval Académie s’est repentie

LE CONTEXTE : Laval sort d’une défaite contre Marignane (2-0) sans avoir vraiment joué le match. L’adversaire du soir est Chambly, seule équipe encore invaincue en championnat. Néanmoins, toutes les équipes soit disant encore invaincues qui sont venues à Laval sont reparties avec une petite tape sur les fesses.

LES PÉLERINS :

Obbadi est de retour, mais sur le banc histoire de soulever la conccu’ en fin de match.

 

LE MACHE :

On ne savait pas trop à quoi s’attendre de la part de Chambly : un 3-5-2 audacieux avec deux grands gabarits derrière positionnés sur les côtés. Les visiteurs auront le mérite de jouer le coup à fond mais les tentatives de « une-deux » vont rarement au bout malgré la spontanéité et la précision des mouvements. Laval décide donc d’accélérer avec Etinof, laissant l’imposant Fofana sur place mais son centre ne trouve pas preneur (20e).

Laval dominera globalement la fin de première mi-temps et frôle de peu l’ouverture du score : sur un centre de Vincent, Danic se jettera de tout son long sur le cuir mais ça touche le petit filet (29e). La fin de première mi-temps sera ponctuée par la blessure de Verdier (une fois n’est pas coutume) qui devra céder sa place pour Bakir, et les cartons jaunes de Danic et Makhedjouf en raison d’un très beau casting camblysiens.

0-0 à la mi-temps.

« L’attaquant de Chambly accélère… Oh il s’écroule ! »

Lors de la seconde période, Laval ne sera pas aussi patient que lors de l’acte précédent : sur un corner farouchement obtenu par Lambèse, Bira Dembele reprend le cuir de la tête et le dépose dans le but camblysien (de l’autre imbécile) de Pontdeme (55’) : LAVAL 1, CHAMBLY 0 !

Juste après le but, Makhedhouf sera remplacé par Obaddi qui viendra pimenter le milieu de terrain, Chambly ne verra quasi plus le jour depuis ce changement. Il n’y a pas de mystère.

Laval veut tuer la bête tant qu’elle est encore assommée, Etinof semble inépuisable et prend Fofana de vitesse pour la 367è fois du match, repique dans la surface mais trouve la jambe de Pontdeme (65e). Quelques minutes plus tard, Etinof délivrera un caviar de passe pour Bakir qui viendra donner un grand coup de pied dans le plat en ratant le but quasi ouvert.

La fin du match approche et Laval n’est pas à l’abri d’une bêtise pouvant coûter la victoire mais heureusement il y a Obaddi : sur un coup franc joué à deux, Etinof lance Vincent pour un « une-deux », Etinof à l’intelligence de mettre le ballon en retrait pour Obaddi qui devra s’y prendre à 2 fois pour pousser la balle au fond (92e) : LAVAL 2, CHAMBLY 0 !

On n’oublie pas également de mentionner l’autre sous-doué de Pontdeme (j’aurais pu le comparer à un trisomique mais ça serait clairement une insulte envers ceux avec un chromosome en plus) qui, mécontent d’avoir pris un second but, enverra le ballon dans le visage d’un spectateur situé derrière le but. Carton rouge direct et il trouve même le culot de contester. Sombre idiot.

FIN DU MACHE ! Laval l’emporte 2-0 et reprend son fauteuil de leader à Boulogne qui a concédé le nul la veille face au Mans. Les Tangos prennent également soin de mettre le dauphin à 2 points et les autres poursuivants à plus de 4 points.

La semaine prochaine, ça sera Coupe de France pour Laval avec un déplacement sur la pelouse de Mulsane (Régionale 1).

Bon week-end à tous. (Photo : Imagesport.fr / Nicolas Geslin)

 

LES NOTES :

Bouet 3/5 : Pas grand-chose à faire hormis capter 2-3 ballons et regarder les drops au dessus sa barre.

Perrot 3-/5 : Difficile de faire pire que la semaine dernière mais parle à Bouet sur la couverture de balle gros.

Ba : 3+/5 : Simple, efficace et encore une superbe intervention dans les pieds adverse qui aurait pu faire but.

Dembele 5/5 : Le Sergio Ramos noir. J’ai clairement pas mieux pour résumer son match.

Lambèse 4/5 : Un match complet pour l’international haïtien qui n’aura pas ménagé ses efforts pour tenir son côté et montrer ses pecs à la concurrence.

Milosevic 3/5 : De bonnes interventions et son traditionnel carton jaune. Le compte est bon.

Makhedjouf 3/5 : Beaucoup mieux que la semaine dernière mais faut lâcher ta balle plus vite ! Remplacé par Obaddi qui n’est que joie et amour

Danic 3+/5 : Une bonne partie du stade a cru à l’ouverture du score lors de sa glissade jambe tendue. C’est bieng, c’est bieng.

Vincent  3+/5 : L’homme de l’ombre aura encore fait très mal ce soir. Son entente avec Etinof relève de la bénédiction divine.

Etinof 5/5 : inépuisable et jouant de sa vitesse pour détruire Fofana, souvent disponible et ponctue la soirée avec une passe décisive pour Obaddi. Soirée parfaite pour Gabi.

Verdier non-noté/5 : commençait à gêner parfaitement l’adversaire avant de réveiller sa blessure sur une frappe semblant plus qu’anodine. Remplacé par Bakir (2+/5) qui n’aura rien fait hormis louper une balle de 2-0, malgré tous ses bons efforts.

 

Le comité Frantix
@Paolito53, leader courbaturé

Frantix Le Basser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.