ASSE – Montpellier (3-1) : la Forez Académie fait sauter le bouchon

A l’image des supporters, Sainté a poussé. 3 buts, 3 petits miracles dans notre saison.

Sainté est encore capable de panache ; on avait besoin de s’en rappeler !

Retour de Khazri, retour de l’espoir, on se disait. La compo de Dupraz nous a fait tirer la gueule, la fin de match nous a redonné le sourire !

.

Le mâche en 1 phrase : « Bordel, ça fait du bien ! »

.

5ème match de Dupraz en Liguain après le match dégueulasse contre Bergerac. Alors qu’on venait de prendre 3 points contre Angers (but de Mendy contre son camp), on avait été infoutu de confirmer contre une Nationale 2. Faut dire que se pointer là-bas avec 7 joueurs à vocation défensive, c’était un bel aveu de faiblesse et alors qu’on a campé dans le camp adverse, c’était le meilleur moyen d’être inoffensif.

Du coup, à l’heure de reprendre le championnat et d’accueillir Montpellier, Dupraz s’est dit qu’il allait répéter ce plan de jeu. Alors que les gars de la Paillade ont fait un superbe mois de décembre, leur début d’année 2022 est beaucoup plus délicat. Mettre Kolodziejczak en piston gauche allait être le coup tactique gagnant, à n’en pas douter.

.

LE ONZE

Voilà, donc on a été plusieurs à la Forez Académie à tirer la tronche face à cette compo. Encore 7 joueurs à vocation défensive, dont Kolo en piston, y’a de l’ambition. On va voir que cette configuration nous aura en vérité emmerdé tout le match ; mais on a gagné donc tout va bien dans le meilleur des mondes.

.

Green qui rend hommage à Bajic qui vient de quitter le club

.

LE MATCH

Les images :

Pour voir la joie dans les tribunes et les buts stéphanois sous plusieurs angles, c’est par ici.

.

On se prend un but d’entrée, avec une action à l’image de notre saison. Montpellier joue bien le coup sur leur aile droite et Germain fait sortir Nadé de la défense. Ce dernier tarde à revenir tandis que l’ancien monégasque se projette, aimantant Mangala cette fois. Germain est vite sollicité et remise en une touche pour Souquet. C’est là que le ballon est bien malheureusement dévié par la main de Mangala, ce qui permet à Souquet d’avoir le ballon dans les pieds. Nadé est trop loin pour l’empêcher de centrer, Mangala n’est pas là pour couvrir. C’est Sacko qui se retrouve chargé du premier poteau et pour son premier match avec le maillot vert, il est un peu hésitant dans son positionnement. Les attaquants montpelliérains le sont moins : ils sont deux à la réception du ballon au premier poteau, dont Wahi qui propulse le ballon dans les filets de Bernardoni. 1-0 pour les visiteurs, Sainté est cueilli à froid et va devoir courir après le score. On fait la gueule.

Sauf que… N’était-ce pas la meilleure chose qui pouvait nous arriver ? Je m’explique : suite à ce but, on n’a plus vu Montpellier capable de combiner proprement. Les visiteurs se sont recroquevillés et on a pu instaurer un pressing haut efficace ; chose dont on n’est normalement pas vraiment capables. Montpellier nous a facilité la tâche en étant nul à la relance et incapable d’amorcer des contres, cherchant souvent des longs ballons inefficaces sur les côtés (du pain béni pour Nadé notamment) ou tentant des accélérations vite stoppées (Gourna a été très mobile et efficace pour endiguer cela).

On va se procurer 2 occasions, en 2 minutes. La première, sur un centre de Maçon pour Bouanga au premier poteau, qui surgit mais voit sa reprise stoppée par Omlin. Le ballon traîne, Bouanga se jette mais Omlin était sorti, bouchant l’angle (35e). La seconde, vient de Khazri qui décoche une frappe malgré le pressing d’un défenseur et qui a presque pris Omlin à contre-pied ; mais ce dernier effectue un superbe arrêt (37e).

On va quand même passer une première période chiante et frustrante où chaque action est vouée à l’échec car l’axe étant congestionné, on oriente pas mal le jeu sur les côtés mais on joue sans ailiers, avec Maçon et Kolo en pistons. Le premier a du mal à dribbler ses opposants et n’a personne pour venir dédoubler avec lui, Bouanga devait avoir d’autres consignes… Quant à Kolo, s’il est mieux assisté par Khazri, ce n’est pas son poste ; et cela force notre meilleur buteur à s’isoler et jouer les relais sur l’aile. De plus, on manquait clairement de présence dans la surface et à l’entrée de celle-ci ; Crivelli aurait certainement beaucoup apporté. Et alors qu’on domine largement et qu’à chaque offensive, nos pistons se cassent les dents et sont forcé d’effectuer des centres qui ont peu de chances de donner un but, Dupraz ne change rien face à cette impasse tactique. Rien avant la mi-temps, rien au retour des vestiaires. Dans le jeu, on s’entête donc.

Sur l’ensemble du match, on facture 45 centres, qui n’en veut ? On a pas mal tiré au but aussi, mais souvent de loin ou dans de mauvaises conditions : 27 tirs, 10 contrés, seulement 8 cadrés… En parlant de manque de précision, faudra un jour s’entraîner à tirer les corners…

Carte de chaleur des touches de balle des 2 équipes (ASSE à gauche, Montpellier à droite)
On voit bien qu’on a dominé territorialement

Vient l’heure de jeu. Dupraz effectue enfin des changements ! Mais on déchante en se disant que c’est poste pour poste : Thioub et Nordin remplacent Maçon et Bouanga. Pourtant, Nordin va délaisser le côté droit pour jouer plus à gauche… Thioub se montrera plus offensif que Maçon, et Sacko se décalera légèrement en position plus latéral… OK, l’animation change un peu et des joueurs dézonent plus. Mais on se contente toujours de frapper de l’extérieur de la surface, on tient toujours trop le ballon et on rate des fenêtres d’opportunité.

Dupraz achève ses retouches 10 minutes plus tard : Boudebouz et Youssouf cèdent leur place à Hamouma et Moueffek. Ces deux derniers vont aussi être actifs sur le côté gauche, Gourna passant dans l’axe droit.

Le tournant du match réside dans ces changements, mais aussi celui du gardien adverse : Omlin se blesse à l’épaule gauche et doit être remplacé par Bertaud, qui a du mal à rentrer dans son match, pas aidé par son équipe. La dernière touche est l’entrée d’Aouchiche à la place de Mangala, pour passer à un 4-4-2 en somme.

C’est là que les choses se débloquent enfin. Bonne prise de balle de Nordin sur l’aile droite près de la ligne médiane, qui passe à Hamouma, qui dévie habillement de l’exter’ vers Aouchiche. Le gamin progresse sur l’aile gauche, suivi par Hamouma qui se dirige vers le but. Mais aux abords de la surface, Hamouma infléchi sa course pour profiter d’un intervalle dans l’axe. Aouchiche lui transmet la balle après avoir fixé son opposant. Hamouma contrôle, se protège de Cozza qui jaillit, dribble Ferri qui revient mollement, avant de profiter de l’espace qu’il s’est donné pour décocher une superbe frappe pleine lucarne… Quel but ! (1-1, 82e). L’équilibre d’Hamouma alors qu’il effectuait une course presque perpendiculaire au but est incroyable.

La lulu et les têtes dans le kop

On se dit tous que c’est possible de passer devant… Tout le monde pousse dans les tribunes, à la Divette. Et les joueurs y croient tout autant.

Thioub fait son numéro sur l’aile droite, centre au point de pénalty ou Khazri claque un retourné acrobatique sauvé devant sa ligne par la tête de Cozza. Les supporters éructent tout ce qu’ils ont dans les poumons, autant de frustration que pour encourager les joueurs, encore et encore.

Sainté a du mal à exploiter certains espaces, la fatigue n’aide pas et Khazri grimace, visiblement victime de crampes. Mais le verrou va encore sauter : sur un dégagement du gardien, Nadé balance devant de la tête. Khazri dézone sur l’aile, suivi par deux défenseurs. Il remet à Aouchiche qui se fait faucher en pleine course. Le contrôle d’Aouchiche profite cependant à Nordin, qui a suivi et qui s’élance vers le but, se décale face à Sakho avant d’enrouler sa frappe à ras de terre, Thierry Henry style, Sainté mène au score (2-1, 90e) !

S’agit maintenant de tenir pour empocher ces 3 points… Montpellier se réveille mais les Verts se battent sur chaque ballon malgré la fatigue. Nordin est décalé par Hamouma sur l’aile gauche. Il a de l’espace mais les Montpelliérains reviennent et sont clairement en supériorité numérique. On se dit que Nordin va aller gagner des secondes près du poteau de corner… Un, deux passements de jambes, puis trois, quatre… Souquet perd patience mais Nordin résiste, le contourne, rentre dans la surface, efface Cozza de l’exter’ du pied avant de centrer fort au second poteau pour le Wab’ qui a suivi, le kop peut exulter, 3-1 ma gueule (93e) !

Sainté a pu compter sur les fameuses fins de match qu’on a déjà vu plusieurs fois sous Puel (Clermont, Angers, Lille…). Et le salut est donc venu des changements. On parlera de coaching gagnant… Il y a eu des ajustements dans l’animation quand même. A part Thioub qui s’est montré dynamique sur l’aile droite, tous les entrants sont venus ambiancer l’aile gauche en particulier. Etait-ce dû à leurs penchants naturels ? Ou le staff avait-il vu une faille ? A-t-on dit à ces joueurs de combiner et de rentrer sur leur pied droit ? On ne le saura pas, toujours est-il qu’Aouchiche, Hamouma et Nordin ont été déterminants, tout comme Khazri, malgré les crampes. Merci à eux.

Carte de chaleur cumulative des touches de balle des remplaçants : Nordin, Thioub, Aouchiche, Hamouma, Moueffek.

Des hommes simples sur le terrain -> des réactions simples dans la victoire

Il fallait absolument gagner, puisque Lorient, Clermont, Reims et Brest l’ont fait. On prend 3 points sur Bordeaux, 2 sur Metz et Troyes. On est à 2 points des barrages, 3 points de la 16ème place… C’est jouable.

.

Question Minitel

Pas beaucoup de rabats joie après cette victoire, on a plutôt retenu les buteurs et l’apport des recrues – mais ce qui a marqué tout le monde, c’est la joie des supporters, le soulagement que cette victoire apporte et l’engouement qu’on suscité ces 3 buts en 10 minutes, au bout d’un match de galère et au cœur d’une saison qui l’est encore plus. On a pas eu souvent l’occasion de s’enflammer cette saison mais on a pu voir que le public répondait présent.

En lien avec la Question Minitel, nous vous proposions d’évaluer les acteurs de la rencontre. Il est donc temps de passer aux notes.

.

LES NOTES

.

Bernardoni
Moyenne des votant(e)s : 3.4
Note de Gruger : 3
Il n’a pas eu grand-chose à faire sur ce match. Il ne pouvait pas grand-chose sur le but, c’était surtout sa défense qui aurait du être sur le coup. Sa réaction sur le troisième but, lorsqu’il sprint jusqu’au kop opposé fait plaisir à voir !

.

Maçon
Moyenne des votant(e)s : 2.46
Note de Gruger : 2
J’ai été saoulé par son manque d’imagination parce qu’après s’être cassé les dents sur maints offensives, il a continué à jouer de la même manière. Il a eu du mal à éliminer son vis-à-vis pour centrer et n’était pas bien soutenu par Youssouf et Bouanga. Les 2 seront remplacés avec lui, pas un hasard.

  • Remplacé par Thioub (58e ; votes : 2.35 Note : 3) je lui avais mis 2 initialement comme la plupart d’entre vous mais j’ai trouvé que sa rentrée a été honnête vu le contexte, à savoir : il a su animer son côté alors que les autres entrants ont été actifs sur le côté gauche uniquement. Il se déplace et dribble curieusement parfois, mais il a su donner un joli centre pour le retourné acrobatique de Khazri. Bons retours défensifs après notre second but. Pas mal.

.

Sacko
Moyenne des votant(e)s : 3.82
Note de Gruger : 4
Il a été fébrile sur le but, cueilli à froid pour ses débuts sous notre maillot. La suite a été sérieuse dans l’ensemble, il a été attentif et sa vitesse a été précieuse sur certaines situations. Décalé un peu plus à droite encore après les réajustements tactiques, il a su s’adapter. Bonne pioche ? A confirmer (jurisprudence Dioussé à face Nice pour ses débuts, on se méfie depuis).

.

Mangala
Moyenne des votant(e)s : 2.93
Note de Gruger : 3
Il prend un jaune très tôt en dégageant le ballon au-devant d’un montpellierain, comme s’il était encore en Premier League. J’ai aimé autant que ça m’a fait tiquer qu’il soit averti si tôt, d’autant que c’était sévère. Il a été bon dans l’ensemble et ça fait du bien de voir un mec diriger les opérations derrière. Après, il n’a pas eu beaucoup de travail. On espère que son physique tiendra.

  • Remplacé par Aouchiche (78e ; votes : 3.12 Note : 4) une bonne rentrée dans l’ensemble, +1 pour son rôle décisif sur 2 buts. Notamment sur le premier, où il mène le contre, fixe bien son opposant avant de décaler Hamouma. La qualité de ce dernier fait que l’action aboutie. Sur notre second but, il est présent et dans le tempo avant de se faire faucher par un montpelliérain ; Nordin profitant de son contrôle pour aller marquer.

.

Nadé
Moyenne des votant(e)s : 3.38
Note de Gruger : 3
Très vif sur plusieurs contres adverses, il a parfois été à la limite de la faute et cela aurait pu nous coûter cher. Les ballons aériens ont été du pain béni pour lui, c’en était presque amusant à voir. La séquence du but commence avec une erreur de sa part, que j’ai expliquée plus haut et qui rappelle son match contre Bordeaux en début de saison ainsi que contre Monaco… Mais il progresse toujours.

.

Kolodziejczak
Moyenne des votant(e)s : 2.51
Note de Gruger : 2
Pfffffffffffffffffffffffffff… Bon, c’est pas de sa faute s’il était aligné en piston. Il a fait un match assez correct compte-tenu de ses capacités. Oui, mais voilà, ce n’est pas son poste ! Il a manqué de vivacité globalement et surtout de tranchant dans la moitié de terrain adverse. Je l’explique plus haut mais sa qualité de centre n’a pas pu être vue sur ce match. J’espère ne plus jamais le revoir à ce poste, on a Trauco, Silva, Maçon et Bouanga qui sont plus adaptés. Et vu l’offre en défense centrale, je vais même espérer ne plus trop le revoir d’ici la fin de saison et son probable départ du club.

.

Youssouf
Moyenne des votant(e)s : 2.56
Note de Gruger : 2
Y’a un truc avec Youssouf cette saison. Il est incapable de maintenir un niveau de performance décent sur tout un match. Il est toujours compliqué de confirmer lors de la saison suivante après un retour de blessure telle qu’il l’a connu, mais il s’agirait de donner leur chance à d’autres dans ce cas. Ceci dit, je note une chose, sans être mauvaise langue : Clermont, Troyes, Angers, Montpellier ; les 4 victoires de l’ASSE cette saison en Liguain ont été glanées sans Madhi Camara au milieu de terrain… Ca mériterait de revoir les matchs pour analyser ça, presque. Youssouf a été titulaire sur 3 de ces matchs. Il n’a pas été mauvais défensivement contre Montpellier, mais il n’a pas été très bon pour soutenir les nombreuses offensives, notamment lorsqu’il aurait fallu soutenir Maçon.

  • Remplacé par Moueffek (70e ; votes : 3.05 Note : 4) +1 pour sa capacité d’accélération qui a fait mouche dans le contexte du match. Il a parfois fait preuve de nonchalance mais cela ne nous a pas coûté. Il a su soutenir ses partenaires plus excentrés aussi. J’espère que son corps le laissera en paix car j’aimerais le voir plus souvent.

.

Gourna-Douath
Moyenne des votant(e)s : 3.21
Note de Gruger : 4
Je l’ai trouvé très efficace dans le pressing, que ce soit sur la gauche du terrain ou à droite après l’entrée de Moueffek. Il a été intelligent, agressif dans les duels, juste dans ses transmissions. Une bonne perf’ pour sa cinquantième sous le maillot vert !

.

Boudebouz
Moyenne des votant(e)s : 2.79
Note de Gruger : 3
Un match un peu en dessous de ses dernières prestations mais c’était surtout dû à la physionomie de la rencontre. Il était pris en étau entre les deux lignes de défense adverse, dans un carré rugueux formé par les défenseurs centraux et les récupérateurs adverses. Il a essayé de combiner, avec Khazri notamment, et d’orchestrer mais c’était compliqué.

  • Remplacé par Hamouma (70e ; votes : 4.33 Note : 5) poste pour poste. Mais Hamouma a fait parler ses qualités face à une défense fatiguée. Très beau retour pour un de nos leaders techniques, qui n’avait vraiment pas fait un bon début de saison. Sa première frappe est partie trop haut, mais la seconde, on pouvait sentir qu’elle serait cadrée à sa gestuelle. On espère qu’il sera aussi décisif dans le sprint final qu’il l’a déjà été par le passé.

.

Bouanga
Moyenne des votant(e)s : 2.15
Note de Gruger : 2
Franchement, je me souviens pas trop l’avoir vu balle au pied, si ce n’est sur sa double occasion en première mi-temps où il se positionne bien ; il aurait même mérité de marquer sur le premier ballon. Mais sa prestation d’ensemble n’a pas été bonne, il a manqué de diversité dans son jeu et a laissé Maçon alors qu’il aurait du lui proposer des solutions pour ouvrir le flanc droit de la défense adverse.

  • Remplacé par Nordin (58e ; votes : 4.48 Note : 5) seconde fois qu’il joue le joker parfait cette saison. Quelle rentrée quand même ! Il a été très juste sur plusieurs séquences et surtout, il apparaissait très en confiance, jouant à l’instinct, là où il semble souvent se prendre la tête et manquer d’initiative. Il a été tranchant dans ses dribbles et ses feintes de corp. Son but est superbe. L’action du troisième, j’ai ri sur le coup tellement il était facile et que j’en croyais pas mes yeux. Il est bon dans ce rôle de joker et il a toujours 2 mois dans la saison où il surperforme. Espérons que ce soit le cas maintenant et qu’on en profite pour faire des points, à commencer contre Clermont.

.

Khazri
Moyenne des votant(e)s : 3.95
Note de Gruger : 4
On est tous d’accord, quel joueur quand même. Encore bon dans les petits périmètres, il s’est procuré une occas’, a placé un retourné acrobatique qui allait faire mouche sans Cozza et il y a ce but au bout des arrêts de jeu. Mais surtout, il a été très actif, dézonant souvent pour soutenir Kolo, combiner avec ses coéquipiers, faire sortir des défenseurs adverses, apporter le dynamisme qu’il manquait à certains pour lancer nos offensives. Pas étonnant qu’il ait fini le match cramé, il revient même défendre après notre second but et ses crampes ne lui ont pas permis de participer au contre qui suivait. Mais son flair lui permet d’être là pour le centre de Nordin ; patron, plus que jamais.

.

3 hommes, 3 buts

.

L’avis d’en face : je ne sais pas si on l’aura mais soutien à La Paillade après ce mâche.

Maintenant, il s’agit d’enchaîner dans un match à 6 points face à un rival pour le maintien, un rival régional aussi : Clermont. Ils sont, comme nous, sur 2 victoires consécutives… Mais ces Verts-là ont les cartes en main pour s’imposer.

.

Gruger Rocher

.

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur Twitter, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

7 thoughts on “ASSE – Montpellier (3-1) : la Forez Académie fait sauter le bouchon

    1. Je vois ce que vous insinuez. Nous gagnions et nous gagnons, nous ne vivons pas que dans le passé.

  1. Oh la bonne académie ! Bien vu l’entrée des gars côté gauche c’est sympa les cartes de chaleur et les votes

    1. Merci bieng ! Les cartes de chaleur, quand c’est pertinent, on s’attarde là-dessuze.
      Faire voter les notes semble plaire, je referai ça.

  2. La grosse académie, tellement de contenu, on aime ! Dupraz est un lâche avec ses 7 défenseurs jusqu’à l’heure de jeu, manque de couilles. Bien joué le dernier FAP soit dit en passant !

    1. Ouais, on s’interroge sur les velléités de Dupraz avec ce 5-3-2 dégueulasse. Ce sera sans doute utile dans d’autres matchs, mais c’était pas ce qu’il fallait faire contre Bergerac, ni Montpellier…

      Merci pour le FAP et les alcollytes ! Pensez à écouter les Gooners lors du prochain Boulets Rouges aussi
      https://soundcloud.com/boulets-rouges-horsjeu

Répondre à Proot reader Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.