ASSE – RC Lens (1-2) : la Forez Académie creuse toujours

Pour la 100e de ce match entre amis mineurs, les Verts ont décidé d’être dans la thématique en creusant encore un peu plus vers la Ligue 2…

Pour la 100e de ce match entre amis mineurs, les Verts ont décidé d’être dans la thématique en creusant encore un peu plus vers la Ligue 2 après une première période de bonne facture, qui les aura même vu mener au score.

.

Le match en une phrase : le couperet qui tombe à la 95ème, c’est plus de la cruauté à ce niveau.

.

Supporter stéphanois qui regarde les matchs des Verts de son plein gré.
De son plein gré, on vous dit !

.

Le onze

Une compo intéressante à plusieurs points de vue.

Déjà, elle répond à la tactique de Lens, qui joue habituellement avec des latéraux très actifs, à l’image de Clauss. Dupraz voulait certainement exploiter cela et miser sur des centres en retrait avec un Camara très dynamique. Question animation justement, avoir Boudebouz en pointe s’annonçait intéressant. Ca l’a été : il a été un point de fixation que sa palette technique et sa confiance actuelle ont permis de s’exprimer. Mais il a aussi été à la conclusion d’actions, comme sur son but ou cette tête dans les arrêts de jeu (le contre qui lui a fait suite fait toujours mal). Enfin, on était curieux de voir Bakayoko à l’oeuvre. Eh bien, belle surprise mes belets – la seule vraie de tout le mâche… Fouilla, j’ai encore le bobiat.

.

Le match

Un résumé plus long est dispo sur Evect à cette adresse.

.

« C’est cruel », « le sort s’acharne », « on méritait mieux ». La vérité, c’est qu’on rempli toutes les cases des relégables. Et qu’on se cherche aussi des excuses. Parce qu’en première mi-temps, on a été dynamiques, vaillants, on a mordu dans la chique comme on dit. Mais en deuxième, si Lens revient avec de meilleures intentions (bien joué Franck Haise), il faut dire qu’on ne leur facilite la tâche. C’est pas dans les duels qu’on pêche le plus, c’est bien dans les transmissions. On accumule les erreurs techniques sur des situations parfois anodines… A chaque fois, on se fatigue un peu plus, on remet l’adversaire dans le bon sens et on se met dans la merde tout seuls comme des grands au final.

Le tournant du match, c’est bien sûr cette reprise de Gourna. Oui, c’est un basique et qu’il aurait du orienter son corps autrement. Mais le gamin n’est pas un buteur, il est en bout de course…

Alors c’est clair que certains joueurs sont touchés par le contexte. D’autres ne sont pas au niveau, soit par manque de qualité technique, soit par manque d’expérience. Ce groupe manque de patrons sur le terrain et cela se voit cruellement. Mais il n’y a pas beaucoup de mauvais joueurs intrinsèques dans cette équipe, c’est simplement que tous ne sont pas aptes à jouer dans ces conditions. Après un tel match, on prie pour que la direction sportive gère bien ce mercato hivernal, parce qu’on en a cruellement besoin. Ensuite, c’est à Dupraz de remettre les têtes à l’endroit et de donner un cadre pour que les joueurs puissent s’exprimer sans se liquéfier et foirer leurs contrôles au moindre pet adverse. La route est encore longue.

Moi à la Divette après le coup de sifflet final.

.

Les notes

.

Bernardoni 3/5 : il a d’abord rassuré tout le monde sur les frappes (ou les centres flottants) adverses. C’est bien, c’est ce qu’on attend de lui. Maintenant, il n’est pas exempt de tout reproche sur le premier but lensois : il ne couvre pas son premier poteau sur le corner… Le second but est un bijou de Séko Fofana et si Paul n’est pas parfait sur ses appuis, il aurait de toute façon fallu un exploit face à la frappe de celui qui est peut-être le meilleur joueur actuel de la Ligue 1.

Maçon 3/5 : sérieux dans l’ensemble, il a été très agressif dans le bon sens du terme, ce qui nous a fait beaucoup de bien en première. Il a ensuite reculé en seconde, mais comme toute l’équipe. Le but de Fofana vient de son côté, mais l’action est de grande classe.

Nadé 2/5 : il reste folko parfois dans ses interventions (comme ce pied levé dans sa propre surface) mais il est appliqué. Limité je trouve, mais appliqué. Il faut rappeler que cette année, il découvre la L1 après une saison en National.

  • Remplacé par Ghezali (90e, non noté) pour le coup de poker raté de Dupraz… Il voulait sans doute casser le rythme lensois et espérer un contre ; c’est nous qui l’avons pris, après la tête de Boudebouz, c’est Fofana qui nous cloue sur place. Peut-être qu’il aurait fallu garder un stoppeur supplémentaire…

Bakayoko 4/5 : +1 car il a fait preuve de caractère. Une vraie bonne surprise, tant il m’a donné l’impression d’être présent mentalement. Dans les duels, c’était prometteur et puis il y a ce retour défensif où il fait preuve d’autorité… A revoir.

Silva 2/5 : insuffisant en termes d’animation offensive. Maintenant, peut-être que physiquement, il ne voulait pas trop tirer sur la corde… Pour le reste, il a été sérieux.

Camara 4/5 : l’un des meilleurs sur le terrain ce soir, il a fait preuve d’une activité XXL dans un rôle de box-to-box comme les britanniques les aiment. Il aurait pu marquer sur une frappe de loin ou sur cette combinaison sur un coup-franc de Boudebouz. Sa joie sur le but de Ryad fait plaisir à voir. Son récent communiqué où il dit renoncer à la CAN car il n’a pas gagné sa place là-bas (il n’a pas disputé les matchs de qualifications avec la Gambie) mais surtout pour rester aider son club formateur : meilleur choix de sa saison.

Youssouf 2/5 : un peu en deçà dans les duels et maladroit par moment. A côté de ça, il a été très volontaire et la fatigue l’a pénalisé aussi.

  • Remplacé par Diousse (80e, non noté) que je ne m’habitue pas à voir. Je suis mauvaise langue mais tant qu’il nous ressort pas un match comme contre Nice (son premier sous le maillot vert), je serai salé avec lui.

Aouchiche 3/5 : il a tenté d’exister face à des lensois performants dans son secteur, mais il a su passer dans le dos de Clauss à plusieurs reprises. Quand se dernier s’est pris les pieds dans le tapis, Adil était là pour faire l’appel et envoyer un centre soyeux pour le but de Boudebouz. Peut-être le début d’une rédemption pour le gamin ? On le lui souhaite.

  • Remplacé par Lhéry (80e, non noté) car il avait plus de jus. Le p’tit ailier maison n’a pas eu trop l’occasion de se mettre en évidence.

Boudebouz 4/5 : notre caution technique. Dans ce rôle d’attaquant axial, il a d’abord assuré ses passes afin de nous permettre de faire remonter le bloc et d’organiser des attaques. Il marque sur une reprise du droit alors qu’il est gaucher, c’est aussi ça être un buteur. Il a un peu accusé le coup dans le dernier quart d’heure, mais rien de moins normal après sa dépense d’énergie. Quand on pense qu’on va devoir s’en passer pour le derby parce qu’il a chopé le covid…

Thioub 2/5 : dynamique, la mobylette de Nîmes va parfois trop vite pour ses propres jambes. Ce badabeu s’est parfois emmêlé les pinceaux, mais c’est lui qui fait l’avant-dernière passe sur le but, s’appliquant bien pour maintenir la contre-attaque en vie et servir idéalement Aouchiche. Impact player, le Thioub.

  • Remplacé par Gourna (55e, non noté) : Dupraz a fait un changement tactique, optant pour un 3-5-2 plus classique, afin de densifier le milieu puisqu’on ne pouvait plus tenir le ballon dans les 40m adverses. Il a été très actif à l’image de Camara. Il ne faut pas être cruel avec lui sur son occasion ratée… Même si c’est rageant et que c’est le tournant du match.

.

Pour l’heure, c’est le 124e derby qui nous attend et on peut pas dire que je sois bien optimiste. On espère vous retrouver bientôt pour un podcast, histoire de parler du mercato stéphanois et des changements sportifs. On vous souhaite en tout cas une année de maintien, ce serait déjà ça de sauvé… Allez les Verts.

.

Gruger Rocher

.

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

1 thought on “ASSE – RC Lens (1-2) : la Forez Académie creuse toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.