ESTAC – ASSE (0-1) : la Forez Académie enchaîne

Clermont, maintenant Troyes. Sainté est lancé et s’apprête à rouler sur la Liguain. Saint-Etienne Coupe d’Europe ! Mais neuon, on s’enflamme pas mes canous.

Clermont, maintenant Troyes. Sainté est lancé et s’apprête à rouler sur la Liguain. Saint-Etienne Coupe d’Europe ! Mais neuon, on s’enflamme pas mes canous.

Fouilla, on avait plus connu la victoire depuis trop longtemps et là, en enchaîner deux, on a plus l’habitude, faut pas nous en vouloir si on fait les faramelans et qu’on fait les beaux. Laissez-nous.

.

Le onze bricolé par Puel

Eh oui, il y avait des blessés et des malades. Pendant que Bouanga restait tâcher ses draps à l’hôtel, Trauco serrait les dents pour être titulaire. Le Péruvien avait une cheville douloureuse après un coup reçu en sélection. Heureusement que le latéral a été là, car outre son but, le secteur défensif était décimé avec Moukoudi, Sow, Camara et Silva qui ne pouvaient pas être alignés, sans compter Neyou (entorse à la cheville) et Khazri (malade mais sur le banc).

Puel expérimentait donc en donnant à Boudebouz une position plus basse, à la Neyou, bien que Ryad n’ait pas les qualités défensives du Ney. Le but était de soigner les transmissions et l’orientation du jeu dès la phase de transition ou pour avoir un point d’appui bas vers lequel revenir lors des phases de possession. Et le Ryad a été fort utile dans les deux registres. Quel bel homme.

Au niveau de la paire d’attaquants, Hamouma a été plus mobile, Krasso se contenant de proposer dans l’axe. Aouchiche a tenté d’écarter le jeu, mais c’est un meneur axial dans l’âme, il a donc été très actif dans l’espace intermédiaire entre l’aile et l’axe, une zone qui l’a souvent mis en bonne posture, mais qu’il n’a pas su exploiter pour autant ; la faute sans doute aux manque de solution devant lui, la paire Hamouma-Krasso n’ayant pas fourni une grande prestation… En conséquence, et malgré la blessure de Nordin (voir les notes des joueurs), le jeu a penché à droite, notamment grâce à Maçon.

.

Les images

Ce qu’il faut en retenir

5 points sur le contenu de la rencontre :

  • Sainté a fait une bonne première mi-temps, avec de la maîtrise et surtout, des actions tranchantes. Les Verts ont touché 3 fois les montants par Nordin et Krasso.
  • Pour autant, est-ce qu’on peut dire que le score aurait pu être différent ? Rien n’est moins sûr. A partir du moment où Sainté a mené au score, les joueurs ne savaient plus quoi faire. Reculer ? Continuer à pousser ? Si on attaque, qui doit rester derrière ? Qui doit soutenir ou proposer ? Faut dire qu’on a plus l’habitude de mener au score, c’est seulement la 2ème fois qu’on ouvre la marque depuis le début de saison… C’est pour cette raison que Troyes a commencé à nous étouffer et à nous tenir à la gorge en fin de match.
  • Premier match de la saison sans encaisser de but ! L’anglais Green sera satisfait de ce clean sheet. Mais on est loin d’espérer quoique ce soit niveau goal-average au classement. C’est surtout que c’est un motif d’espoir pour la suite.
  • Alors, on a fait du jeu donc on s’est amélioré ? Hum. Les joueurs ont semblé plus en confiance, certes. Mais faut dire qu’en face, Troyes jouait en serrant les fesses. Leur match contre Lens a du les marquer et les mecs ont abordé le match sur les talons, sans oser venir nous presser haut. Battles a râlé à ce propos en disant que Boudebouz avait été trop tranquille pour gérer le jeu. Et il a raison. Si on gagne ce match, c’est aussi qu’on nous a laissé le gagner, sans retirer de mérite aux joueurs (on a pas touché les montants et on a pas tenu le score en se tapant le cul par terre.
  • Puel a effectué des changements tard dans la partie. Krasso est le seul à être sorti dans la 80ème. Puel connaît son groupe, après le but à l’heure de jeu il a voulu faire rentrer Khazri La Menace pour maintenir la pression sur les Troyens et les faire réfléchir à deux fois avant d’attaquer. Cela n’a pas empêcher les Verts de reculer cependant. Alors Puel a cassé le rythme : changement à la 80ème. Puis à la 81ème. Puis une double substitution à la 90ème. Tactique frustrante pour les locaux et payante pour nous au final.

.

La Question Minitel vous a sondé

Et dans tout ça, qu’est-ce qui a le plus marqué le lectorat de la Forez Académie ?

  • 8,3% : la composition n’est pas ce que vous reteniez après le mâche. Et franchement, c’est compréhensible : on a gagné, on a sué, c’est le contenu de la rencontre qui revient dans les conversations juste après le coup d’envoi. Mais cette compo new look a donné du temps de jeu à Aouchiche, et c’est bien. On a aussi pu voir un Boudebouz qui semblait à l’aise dans ce rôle bas, un peu comme un regista. On est normalement pas appelé à le revoir dans cette configuration et sa panoplie défensive n’est pas excellente, mais il a pu engranger un peu plus de confiance encore.
  • 18,3% : la fin de match vous a assis, moi aussi. J’ai même redécouvert un truc que j’utilise jamais après les arrêts de jeu. Tout supporter stéphanois devrait en être équipé cette année. C’est qu’une fois de plus, on a fini le match hors d’haleine. Mais cette fois, c’est pas parce qu’on courait après le score, on a manqué d’en prendre 2 ou 3 et c’était pas glorieux… Au moins, les gars ont su être solidaires, à défaut d’être brillants. Ca aussi ça devient une habitude mais c’est déjà pas mal et on est derrière eux.
  • 32,1% : vous avez aimé la praline de Trauco ! En fait, Sainté ne sait plus marquer de but sans que ce soit exceptionnel niveau émotion (la merveille de Khazri, le but de Sow au bout du bout du temps additionnel…). Contre Paris j’annonce un but de Claude Puel lui-même.
  • 41,3 % : presque 42, c’est le vote qui remporte le plus de suffrages, on retient surtout la vraie bonne opération comptable ! Les Verts ont mis 6 points dans leur besace en 2 matchs, ce qui les fait remonter au contact de leurs concurrents directs. Si le match contre le PSG s’annonce compliqué, on note que Sainté est dorénavant à 1 point de la 15ème place. On jouera bientôt Reims (15ème) et Brest (13ème, actuellement à 3 points de nous mais qui s’est relancé récemment). Des matchs décisifs qui pourraient nous donner de l’air et permettre de lancer notre saison (sous couvert d’un bon mercato, puisque la DNCG nous a donné le feu vert pour débloquer la couverture financière nécessaire pour des prêts).
Ah, c’est sûr que c’est pas le classement des budgets des clubs…

.

Les notes

Green 3/5 : sérieux et sobre, il a rassuré sa charnière plusieurs fois. Premier clean-sheet de la saison, ça se fête.

Kolo 3/5 : c’est bien, sans plus. Il a su guider Nadé sur plusieurs séquences et éteindre quelques incendies. En fin de match, c’était plus tendu et bordélique.

Nadé 3/5 : costaud dans les duels et meilleur dans son placement, il progresse.

Maçon 4/5 : nos latéraux ont été plutôt tranquilles et ont pu faire le jeu. Ca donne un très bon Maçon, qui a soutenu Nordin. Si notre jeu a penché à droite, c’est grâce à cette association (qu’est-ce tu vas dire Binouzaret ?).

Trauco 4/5 : à l’image de Maçon, mais avec moins d’activité. Pour soigner sa note, il a un golazo en argument. Quelle frappe mes belets !

Youssouf 3/5 : pas loin du 2… S’il fait une bonne première période, ça a été plus compliqué en seconde, si ce n’est sur quelques bonnes inspirations.

  • Remplacé par Dieye (90ème, non noté), essentiellement pour casser le rythme et apporter de la mobilité pour soutenir Trauco qui tirait la langue.

Boudebouz 4/5 : le métronome sur ce match. On lui a laissé de l’espace, mais encore fallait-il l’exploiter. On a vu un 10 avec de la bouteille et ça nous a donné de l’air et de la maîtrise. Il est resté utile une fois que les Troyens ont commencé à pousser, même s’il a plus souffert défensivement.

  • Remplacé par Diousse (90ème, non noté) qui a l’air pas mal, je connaissais pas ce joueur. Aaah, Assane Diousse ? Bah ça faisait longtemps. Empoli le reconnaîtrait encore moins.

Aouchiche 2/5 : c’est honnête de le noter ainsi vu sa prestation mais l’appréciation est clémente ; il est toujours en phase d’apprentissage et aligné à un poste qui n’est pas le sien. J’aime lorsqu’il est capable de trouver des passes dans les intervalles car ça apporte du dynamisme à l’équipe. Malheureusement, pour les raisons déjà citées, et parce qu’il n’enchaîne pas les matchs, il a eu du mal à rentrer dans celui-ci. Son temps viendra mais plus tôt nous aurons de l’air au classement, plus il aura de chances d’avoir des opportunités.

  • Remplacé par Gourna (81ème, non noté) qui est venu densifier le milieu de terrain, et il y avait besoin ! Il a bien participé à l’effort collectif

Nordin 3/5 : après une entrée folle contre Clermont, il était titulaire. Mais rien n’est normal dans sa saison et il a fallu qu’il se fasse découper. Et on n’exagère pas ! Sa chaussure elle-même était gorgée de sang. Normal, vu le trou qu’il avait dans le pied (âmes sensibles…). Mais l’arbitre n’a rien dit, ce qui est honteux. Malgré ça, il a serré les dents, joué, proposé des solutions et il a combiné avec Maçon. Chapeau. Il est cependant sorti du stade sur des béquilles…

Hamouma 2/5 : il a été très actif, courant à gauche, à droite, dans l’axe… Probablement à la recherche de son football. Parce qu’il partait souvent dans le zig quand il fallait aller dans le zag. Pas simple cette saison pour Romain. En plus, il vient de se blesser à l’entraînement… On se revoit en 2022, belet. Il renaîtra au printemps, toi-même tu sais.

  • Remplacé par Moueffek (80ème, non noté) qui a été le premier à venir densifier le bloc défensif, avec l’énergie qu’on lui connaît.

Krasso 2/5 : dur, dur… Il avait beaucoup de troyens autour de lui, mais voilà, il a beaucoup à faire pour passer un palier.

  • Remplacé par Khazri (62ème, non noté) qui n’a pas pu s’exprimer car l’équipe a reculé après avoir marqué. Dommage, il y avait de quoi poursuivre les bons efforts de la première mi-temps, afin de se rassurer pleinement…

En face : Battles a une équipe qui est joueuse et qui a quelques bons éléments, Ripart en tête sur ce match. Mais ses hommes ont manqué de caractère, la faute à un match contre Lens qui ne les aura pas rassuré… Merci à eux, ils nous ont permis de faire le jeu en première. Cela faisait en tout cas plaisir de revoir Battles et Chambost.

.

.

HorsJeu recrute toujours donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas ! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disent même plutôt sympa. Gruger Rocher et Robert Binouzaret sont aussi sur le touitoui : viens donc les saluer.

4 thoughts on “ESTAC – ASSE (0-1) : la Forez Académie enchaîne

  1. Ah bonne académie bien présentée mais c’est quand le prochain podcast les gars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.