La simulation la plus efficace du monde

11

T’as mal où ? J’ai bobo à mon péno.

Le Borussia Monchengladbach est toujours en course pour la Bundesliga et progresse avec grâce en Coupe d’Allemagne grâce à Igor de Camargo qui obtient le péno et l’expulsion du sosie officiel de Perquis

Ça fait partie de l’art du football vous dira Daniel Riolo.

11 thoughts on “La simulation la plus efficace du monde

  1. Minable l’arbitre.

    Minus le N°10.

    Le défenseur… ben le défenseur t’es juste un con, c’est quoi ton idée de mettre ton nez sur son front?! C’est même pas comme ça qu’on fait les bisous d’esquimaux d’abord. Un Grand Mental on avait dit les gars ! lol ;)

  2. Ça t’apprendra à être un connard.

    Bizarre de siffler penalty là dessus, mais bon c’était pendant le jeu donc ça semble logique.

  3. Punition !!!!! Moi je suis le coéquipier du défenseur je le laisse pas finir le match sur ses deux jambes

  4. se faire expulser à la 99ème, c’est beau.

    Mais la simulation de Brandao (je savais pas qu’il avait été transféré) est minable !

  5. Gégé ne connaissait pas ce Igor de Camargo. Gégé imagine que de Igor est d’origine sudaméricaine. Du coup Gégé trouve son patronyme cocasse, ce serait comme un serbe qui s’appellerait Santiago Milisevic.

  6. C’est le même chouineur qui met le but après ?
    En tout cas, ca ne serait pas passé comme ca avec Aulas.

  7. Si le foot était régi par des gens sains d’esprit, le pleureur devrait prendre un petit huit matchs de suspension, histoire qu’il puisse se remettre paisiblement du traumatisme subi !

  8. L’arbitre avait froid et ne voulait pas de séances de tirs-au-but pour pouvoir rentrer plus rapidement chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.