« On va se saouler la gueule tous ensemble. »

Le comité du 12, du 13 et même du 14 novembre

Le comité a essayé de faire l’amour et pas la guerre, et malgré sa persévérance, est rentré la queue entre les jambes.

 

La théorie du complot de l’armistice

« On a vu des jets de papiers en permanence. Ça a duré, ça s’est arrêté, ça a repris. Les arbitres se sont détournés pour ne pas voir la réalité »
C’était peut-être pour éviter de recevoir un papier dans l’oeil, Jean-Michel Aulas. Ça peut faire super mal.

« C’est absolument insupportable de voir des énergumènes pénétrer sur la pelouse en toute quiétude. La sécurité de l’organisateur n’était pas assurée. »
Jean-Michel Aulas ne parlait pas de Joël Bats mais bien des hommes verts. Et energus donc.

 

Les déclarations de l’armistice

« C’est une très grande satisfaction d’avoir pris trois points à Saint-Étienne. Cela fait toujours plus plaisir quand on est Lyonnais. »
Rémi Garde, cabot très fidèle mais certainement pas lassé.

« Je sais qu’on va ironiser sur mon discours… Mais Sochaux va s’en sortir avec cet état d’esprit exceptionnel ! »
Le comité ne le fera pas, Hervé Renard. Il préfère vous voir retenir le meilleur de votre équipe plutôt que le pire de la prestation arbitrale d’un soir.

« Ça va faire du bien, oui, c’est sûr. On va se saouler la gueule tous ensemble. Allez mes amis, je vous adore, ciao. »
Que celui qui n’a jamais foutrer après une victoire jette la première bière à Elie Baup. Le comité ne peut pas, il n’a encore jamais gagné.

« C’est un retour au bon moment : ce sont les deux matches les plus importants de l’ère Didier Deschamps. »
Rio Mavuba, pas très confiant sur les perspectives d’avenir de la France du Didier.

« Bien sûr, je suis très content de rentrer dans mon pays. »
Patrice Evra. Non, ce n’est pas ce que vous croyez Marine Le Pen

« L’un de nos médecins a fait une remarque. Fabrice Grange (ndlr : l’entraîneur des gardiens de l’ASSE), qui est un ancien Lyonnais, un ancien de l’équipe de France, a cru bon de vouloir le frapper. Et alors que j’essayais de les séparer, Stéphane Ruffier m’a assené un  grand coup dans le dos. Quand on est gardien de but, qui plus est pilote de Ferrari, on se doit de garder ses nerfs. »
Jean-Michel Aulas confirme qu’il n’allait pas rater la belle occasion que forme un derby pour troller gentiment quand il en a le secret.

« Si je l’avais fait, il n’aurait pas pu faire une interview avec Canal + trois minutes plus tard… »
Stéphane Ruffier confirme que tout est relatif, et que pour lui, il ne s’agissait que d’une petite tapette amicale. Mais non, pas vous, Jean-Michel, calmez-vous.

« Le président déclare ce qu’il veut, mais je n’ai pas été agressé et il n’y a pas eu d’échange de coups. »
Emmanuel Orhant , l’homme par qui ‘le scandale’ a commencé, révèle qu’en fait, il ne s’agissait que d’un petit rien du tout. On s’en doutait.

« Je suis allé voir Stéphane (Ruffier) et il m’a assuré qu’il n’avait mis aucun coup, ce que j’ai contrôlé avec la vidéo-surveillance. Il y a la preuve et elle a été renforcée par les délégués du match par la suite. »
Roleuand Romeyer assure que ce n’était rien de plus que d’une petite tapette.

« C’est pas beau. C’est pas beau, mais c’est des matches auxquels on s’attend. »
Non seulement Franck Béria est sympa et souriant, mais en plus il parle plutôt bien français en employant un « auxquels » là où le footballeur préfère se servir de que.

« On s’est encore mis un peu plus dans la mouise. Pour rester poli. »
Quand Ducourtioux, ballon d’eau fraîche, ne veut pas rester poli, il dit ‘merde’ comme tout le monde, ou ‘caca’, comme nous.

« Soyez gentils avec les joueurs. Merci. »
De rien Didier Deschamps

 

Le communiqué du week-end

« L’AS Saint-Etienne dénonce les propos polémiques de Jean-Michel AULAS, Président de l’Olympique Lyonnais, dimanche soir, au micro de Canal+. »
On observera que toutefois l’ASSE ne s’en étonne pas.

« Ni Stéphane RUFFIER, ni Fabrice GRANGE, l’entraîneur des gardiens de but de l’ASSE, n’ont eu de comportement violent à l’issue du derby, dans le tunnel menant aux vestiaires des deux équipes, alors qu’Emmanuel ORHANT, médecin de l’Olympique Lyonnais, a eu une attitude indigne de sa fonction et volontairement provocatrice en chantant ‘On est chez nous’. »
C’est en effet indigne du serment du picrate.

« Dès l’échauffement, c’est encore Joël BATS, entraîneur des gardiens de but de l’Olympique Lyonnais, qui s’est conduit de manière irresponsable en accrochant une écharpe de l’OL au filet de la cage située devant le Kop Sud sans avoir sollicité l’autorisation de la Ligue de Football Professionnel comme l’exigent les règlements pour toute sorte d’animation. Cet acte inconscient est une forme d’incitation à la violence et aurait pu avoir de graves conséquences sur le déroulement du match. »
L’ASSE rappelle qu’eux, c’est le chaudron, mais que l’enfer, c’est les autres.

« Si l’objectif était de provoquer un envahissement de terrain pour porter un préjudice futur à l’ASSE, l’acte est encore plus déplorable. Jean-Michel AULAS se plaint des interdictions de déplacements de supporters décidées par l’Etat. Est-ce que l’attitude de Joël BATS et des dirigeants de l’Olympique Lyonnais est de nature à inciter les pouvoirs publics à autoriser les déplacements futurs de supporters ? »
Question que personne ne se pose vraiment. Mais on veut bien répondre « non ».

« L’OL voudrait faire interdire tout déplacement de supporters lors des prochains derbies qu’il n’agirait pas autrement. »
Ah ben, ils y répondaient à notre place en fait.

 

Les grandes nouvelles de l’armistice

« La médiation pour tenter de mettre un terme à la crise concernant la taxe à 75% sur les hauts revenus débutera mercredi autour du député PS Jean Glavany, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. »
Eurosport.fr. Ça a donc débuté hier, et ça permet à tous de se cacher derrière pour annuler le projet de grève du 30 novembre, qui était sans doute l’idée la plus con jamais formulée dans le football. Et pourtant, il y en a eu.

« En attendant, Steven Ribéry vient d’intégrer l’effectif des U19 du Bayern Munich. Mis à l’essai grâce à son frère Franck, celui-ci a convaincu le club bavarois. »
Maxifoot.fr n’a pas osé joindre une photo à sa brève. Tant pis pour les curieux.

La téléfootisation de canal + suit son cours, puisque David Ginola rejoint la « grande famille des consultants canal + ». C’était annoncé hier en direct sur le CFC . Et ça avait d’autant plus de gueule que Jean-Michel Larqué était là aussi.

 

Les questions que personne ne se pose

…sauf Hervé Mathoux

« Qui est le plus fort entre Ronaldo et Ibrahimovic ? »
On oublie trop vite le rhinocéros, qui est vachement fort aussi.

…sauf B(u)RP

« Cela tombe bien, PSG-Lille aura lieu juste avant Noël… Mais le glorieux LOSC pourra-t-il tenir le rôle du méchant jusqu’au bout ? »
On ne sait pas, mais on est déjà content d’apprendre que le PSG joue le rôle du gentil.

…sauf lequipe.fr

« Montpellier est-il nul ? »
Et vous-même ?

… sauf Eurosport.fr

« PSG : Ibra ou Cavani, qui est le plus fort ? »
Celui qui a la plus grosse trompe sans doute.

…sauf maxifoot.fr

« Quelle équipe anglaise vous intéresse le plus ? »

…sauf Fabrice Pancrate

« Si on est quatrième et qu’on peut aller chercher une place européenne, pourquoi on s’en priverait ? »
Pour éviter de plomber la saison prochaine. Non, on plaisante, une élimination d’entrée contre un club moldave ou maltais, et tout rentrera dans l’ordre.

…sauf lequipe.fr

« Monaco a la possibilité de revenir provisoirement à hauteur du PSG. Pour y parvenir, l’ASM pourra-t-elle compter sur Joao Moutinho, moins influent ces derniers temps, alors que se profile Portugal-Suède en barrages de la Coupe du monde ? »
Le comité dit qu’il ne voit pas le rapport.

 

Les photos de l’armistice

Pas faute.

ça se voit que c’est devenu une habitude quand même.

Le retour du Francis ?

 

Les analyses de l’armistice

« J’ai soigné ma blessure loin des terrains. Messi doit faire pareil, prendre le temps de se remettre s’il ne veut pas que cela empire. »
Cesc Fabregas pense modestement être un bon exemple pour le meilleur joueur du monde (avec l’autre ou les deux autres, au choix).

« Nos supporters seront très nombreux en Ukraine, et si le Stade de France contenait plus de 80.000 places, on l’aurait rempli. »
Didier Deschamps connaît l’efficacité de la politique d’invitations.

« Je ne pense pas que nous jouons mal mais nous devons nous améliorer. Si on peut faire cela, alors je suis absolument certain que nous allons remporter le titre. »
Manuel Pellegrini reconnaît que perdre 1/0 à Sunderland n’est pas suffisant.

« Joël a voulu faire ce geste pour les saluer. Il a eu tout à fait raison de faire cela. »
Jean-Michel Aulas, plus à une contradiction près. On tâchera de s’en souvenir quand Fabrice Grange fera de même au match retour.

« Je me retrouve souvent à un contre deux, voire trois, ça permet à d’autres joueurs d’être seuls et il faudra bien penser à ce genre de situation. C’est peut-être un plus pour l’équipe. »
Franck Ribéry a quand même un doute. Disons que ça dépend de qui se retrouve seul.

« En première période, on doit mener 2 ou 3-0 et au final on prend ce but à la 40e alors que Nantes n’avait pas eu d’occasion depuis le début. Forcément, cela nous a mis un coup sur la tête. »
Ludovic Obraniak rappelle que ça tient à peu de choses un 0-3. Même quand on n’a pas Ali Ahamada dans les buts.

« Nous sommes la plus mauvaise défense à domicile et ce n’est sans doute pas le fruit du hasard. »
L’inspecteur Christophe Galtier mène l’enquête.

 

Divergence d’opinions

« Pour moi, il y a bien pénalty, le bras est décollé du corps. »
Olivier Rouyer en faux-direct.

« Il ne faut avoir jamais joué au football pour penser qu’on peut tacler avec les bras collés au corps. »
Jean-Michel Larqué en faux-différé commentant la même action. Répondez à ça Olivier.

 

Les rectificatifs de l’armistice

« Laurent Aougazi, joueur de Caen »
C’est bien d’inviter des joueurs de L2, l’Equipe 21. Mais si vous pouviez mettre les lettres dans le bon ordre, ce serait encore mieux. Et laissez Pierre Bouyb tranquille.

« Ce qui confirme ce que j’ai dit. Quand Falcao et Rivière ne marquent pas, il n’y a pas beaucoup de monde pour prendre le relais. »
Pierre Ménès, très fier de sa théorie pourrie, et ce même si elle avait été contredite les semaines précédentes.

« 8 buts pour Djorjevic, qui vient donc de passer devant vous Dario. C’est lui le 4e meilleur buteur du championnat. »
Oui, Hervé, parce que même s’il a marqué autant de buts que Zlatan, il n’a pas le droit d’être considéré comme son égal.

 

La blagounette de l’armistice

« A Knysna, ce qui m’a gêné le plus, au fond, c’est l’affaire avec Gourcuff. Il ne s’est vraiment rien passé. Je ne lui ai jamais rien fait, jamais rien dit… Rien, rien, rien. »
Franck Ribéry

« Il n’y avait tellement rien entre les deux hommes que Ribéry refusait même de passer le ballon à Gourcuff sur le terrain, comme l’avancera Raymond Domenech quelques mois plus tard. »
PDL démontre qu’il a plus d’une corde à son arc, et qu’il n’y a pas que le titre qui compte.

 

Les proses de l’armistice

« Ce serait faire injuste à Ibrahimovic, Cavani, Sirigu, Matuidi et les autres que de prétendre qu’ils s’adonnent à l’arrogance propre à ceux qui ne respectent par leurs adversaires. »
Et B(u)RP s’y connaît en arrogance.

« Une chose est certains, c’est la première fois que le coach des Gunners débarque à Old Trafford sans voir Sir Ferguson sur le banc de MU… »
Bernard Morlino, chevalier d’arte et de l’être sous Mitterrand.

 

Prix sans déconner

« Il vaut mieux avoir un très bon pied que deux pieds moyens »
Pas sûr quand même Jean-Michel Larqué. Un seul très bon pied, ça ne suffit pas pour courir.

« 0-0 ne serait pas un mauvais résultat, mais il y en aurait de meilleurs. »
Au contraire, Didier Deschamps, il y en a même des pires.

« C’est un football qui ressemble au football européen »
Merci pour votre éclairage sur l’Ukraine, Younes Belhanda.

 

Prix d’originalité

« C’est comme si on limitait la vitesse à Okm/h. C’est sûr, y’aura plus d’accident. »
Pierre Ménès resserre toujours cette comparaison quand il évoque les huis-clos ou les supporters privés de déplacement.

 

Le titres de l’armistice

« Baup à la presse : « Allez, mes amis, je vous aodre… »
A d’autre, Eurosport.fr.

17 thoughts on “« On va se saouler la gueule tous ensemble. »

  1. Ah vous etes revenus ! J’ai cru qu’il y avait eu un décès.

    Sinon je voulais juste dire que je comprends ce que disent certains sur Bats, mais faut pas renverser le problème. Si la pelouse avait été envahie, c’aurait surtout été de la faute des envahisseurs. On reste quand même responsable de ses actes. Et j’aurais dit la même chose à Gerland.

    Merci au comité pour le comité.

  2. J’ai perdu mon marque-page donc je vais devoir tourner une à une les pages de la honte du bus.

  3. Du 3 Rivières pour Manu Rivière.

    Très agréable retour du Comité, en cette soirée de jeudi.

  4. On dit « les matches auxquels », Franck Beria fait des efforts avec le français mais pas vous cher comité.

  5. je te plains Comité, c’est pas simple de rentrer la queue entre les jambes quand on n’a pas fait l’amour ni la guerre…
    généralement on galère pour marcher

  6. ah, enfin de retour bande de baltringues ! (c’est comme ça qu’on parle entre gens biens je crois)

  7. Sinon l’echarpe des gones ca va durer un demi siecle comme leurs putains de potos carrés aux verts ?

  8. Et pour rebondir sur la fine observation d’Ohissan Culé sur les propos de Béria, il semble qu’ « Auxquels » eut été en effet mieux accordé et « ce sont des matches » au lieu de « c’est des matches » eut parachevé la perfection grammaticale de cette citation philosophique. Félicitons néanmoins l’effort linguistique, rarissime dans ce milieu, de ce joueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.