« Faut pas oublier qu’en face c’était quand même le Stade Rennais »

Le comité du 22 septembre ne sait pas lire sur les lèvres

LES DÉCLARATIONS DE LA SEMAINE

“Vous me parlez d’Alvaro et Neymar, mais un joueur qui crache sur un autre en pleine période de COVID, surtout qu’il y a des images, je trouve qu’on en parle pas assez.”
Valentin Rongier, la santé publique avant tout.

“C’est au club de gérer ça, pas à l’entraîneur.”
C’est vrai Thomas Tuchel, on ne voit vraiment pas pourquoi un entraîneur dépenserait de l’énergie à défendre un de ses joueurs se disant victime de racisme. 

“Le président du Barça m’a indiqué dès dimanche que le Barça souffrait beaucoup de la crise du Covid et n’avait pas de possibilité de faire une offre.”
Le double écran Twitter / Football Manager ce n’est pas pour Jean-Michel Aulas, lui une seule fenêtre lui suffit.

“On savait avant le match que pour jouer ici, il faut toujours un arbitre qui a du courage et de l’expérience. Sans manquer de respect à Montpellier, on savait qu’on jouerait à dix”
L’élégant directeur sportif Juninho, après une saison de rodage, a vite pris de l’assurance pour se caler sur la rhétorique du grand patron. 

“Quand on est un joueur pro, on n’a pas le droit de montrer un tel comportement. Parfois la soif de défendre nos coéquipiers nous fait déraper, le plus important est d’en avoir conscience, s’excuser. Je regrette la mauvaise image que j’ai renvoyée auprès des personnes qui regardent le match et surtout les enfants qui rêvent de devenir footballeurs professionnels”
Peut-être que des mauvaises langues diraient que Layvin Kurzawa aurait dû demander pardon bien avant pour ce qu’il montrait sur le terrain, mais le comité retiendra quand même qu’un mea culpa est assez rare pour être souligné (tout en faisant un peu partie des mauvaises langues, mais chut, c’est secret).

“Face à un énième cas de racisme dans le sport, le ministère de la Femme, de la Famille et des Droits de l’homme (MMFDH) est solidaire avec le joueur Neymar Jr. Le racisme est un crime.”
Vu l’ambiance, le ministère brésilien de la femme, de la famille et des droits de l’homme s’est dit que le moment était idéal pour un petit coup de “plus c’est gros plus ça passe”.

“Depuis 2017, on n’y arrive pas au départ. On a changé les hommes, les coachs, j’ai passé la main pendant 18 mois à mon ami Jean-Michel Roussier… On a du mal à s’extraire de ce chemin dans lequel nous sommes embourbés. Il faut continuer à se battre, à élever le niveau d’exigence. C’est vraiment dur pour moi car je porte le poids de ce club depuis de nombreuses années.”
Jacques Rousselot s’épanouit de plus en plus à la tête de l’ASNL.

“Plus jamais nous n’aurons de corruption dans le football. Nous l’avons exclue et nous ne la laisserons pas revenir. »
Gianni Infantino comedy club.

“Faut pas oublier qu’en face c’était quand même le Stade Rennais.”
Youssouf Fofana, de l’AS Monaco, confirme le monde que nous avons toujours connu est sur le point de disparaître.


LES GRANDES NOUVELLES DE LA SEMAINE

“Le club dissèque les images d’une caméra isolée de BeIN Sports au Moyen Orient. Il se montre de plus en plus confiant pour une exploitation qui pourrait permettre d’appuyer les accusations de Neymar.”
leparisien.fr  nous confirme que le PSG et BeIn Sports ne ménagent pas leurs efforts pour défendre les droits de l’homme.

“L’ancien secrétaire général de la FIFA a été longuement interrogé sur ses liens avec Nasser al-Khelaïfi. Très à l’aise pour justifier les droits télévisuels attribués au BeIN Media Group, il a peiné à répondre sur l’encombrante contrepartie supposée, la jouissance d’une villa en Sardaigne.”
letemps.ch s’intéresse à des sujets mineurs poour faire du clic au lieu de d’enquêter pour savoir si Alvaro a dit “singe” ou si Neymar a dit “pédé”. Une bien triste image du journalisme.

“Interrogé par la chaîne espagnole Cuatro, Manuel Soberón, l’oncle d’Alvaro Gonzalez, est revenu sur les propos tenus par ce dernier à l’encontre de Neymar dimanche lors de PSG-OM (0-1). Il assure qu’aucun propos raciste n’a été tenu.”
Merci Eurosport.fr pour cette veille à l’international de premier choix. 

“Au collège, Kylian Mbappé avait appris les Fables de La Fontaine par le mime. Celle qu’il préférait et imitait particulièrement bien était «La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf».”
FranceFootball.fr a déniché un scoop à peu près aussi important que le CP survolé par notre Premier ministre.  

“Alors que la commission de discipline doit se réunir aujourd’hui pour statuer sur les sanctions concernant le match PSG – OM. Mais avant cela, Onze Mondial vous a simulé les résultats !”
Vous aussi chez vous, faites comme Onze Mondial et jouez à Juge Simulator 2020.

“Les présidents des pensionnaires des deux premières divisions [féminines, ndcvm] s’insurgent contre la répartition inégalitaire et largement en faveur des clubs professionnels de la subvention exceptionnelle décidée par la LFP.”
En lisant leparisien.fr, le comité repense à Tullius Détritus : “En effet, tes subordonnés m’ont dit que tu avais une conception un peu particulière du partage du butin”.

“LFP : 1,49 million d’euros d’indemnités pour Didier Quillot.”
lequipe.fr, “Astérix – La Zizanie”, partage du butin, tout ça… 

“L’Olympique de Marseille détient des images démontrant que Neymar a traité Hiroki Sakai de “Chinois de merde”.”
@partizadocope, qui n’oublie pas d’assortir son tweet d’un émoji “baguettes” pour contribuer à l’ambiance.


LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… sauf Charlotte Namura à propos des banderoles du CUP déployées avant PSG-OM
“Je ne comprends pas que des mecs, qui sont pères de famille, aient pris le temps de faire ça… Tu n’as vraiment que ça à faire de ton samedi et de ton dimanche ? Il faut obligatoirement dire que la femme de Payet est une chose qu’on saute ?”

Les gros membres soutiennent la journaliste (interview ici), eux qui n’ont pourtant effectivement pas grand chose de mieux à faire de leur dimanche (et de leur vie en général).

… Sauf Touche pas à mon poste (oui oui l’émission de C8) :
“La chaîne Téléfoot est-elle pro-marseillaise ?”
Et pour répondre à cette question, pas moins de Gilles Verdez, René Maleville, Daniel Riolo et Francesca Antoniotti, si. 

… Sauf le comité à la lecture de la composition juste au dessus :  
Etre éditorialiste foot n’est-il plus aujourd’hui qu’un simple passage obligé pour pouvoir aller raconter des bêtises sur tout et n’importe quoi dans des émissions généralistes?  

… Sauf Laurent David-Samama, romancier et essayiste (paraît-il)
“Je vous vois donner de grandes leçons de lettres @lequipe, soit. Reste à savoir combien, ici, seraient capables d’écrire un édito aussi finement que @vincentduluc et autres plumes élégantes qui magnifient le sport ?”
Apparemment, on ne peut pas se moquer des fautes en Une du journal parce que Vincent Duluc est une sorte de bouclier littéraire si on a bien compris. Les comités de ces 20 dernières années sont nuls et non avenus. 


LES RECTIFICATIFS DE LA SEMAINE

« Il l’a insulté de « bobo »(imbécile) et non « mono »(singe)”
N’en déplaise à votre neveu, Manuel Soberón (oncle d’Alvaro Gonzalez), traiter un Parisien de bobo c’est une vraie preuve de racisme anti-17e/18e arrondissements.

“Amputé de cinq joueurs dont Neymar et Mbappé, le PSG doit absolument l’emporter mercredi face au promu messin au risque de se retrouver dans une position inconfortable.”
Bon là c’est Le Parisien qui est en plein mépris de la province.

“Les médias italiens n’ont pas manqué l’arrivée sur leur sol de Luis Suarez. L’avant-centre italien du FC Barcelone, courtisé par la Juventus Turin, a atterri à… Pérouse. C’est là qu’il doit passer un examen pour obtenir la citoyenneté italienne.”
Pour l’instant Luis Suarez est encore Uruguayen, francefootball.fr. Ou alors quelque chose nous échappe à propos de cet examen.

“Mercato – OM : À moins de 20M€, Longoria n’y arrivera pas…”
le10sport, trois heures après l’annonce d’un recrutement par André Villas-Boas.

“Ce match est à l’image des réseaux sociaux où l’insulte est le langage commun. Bien sûr, j’ai connu des Nice-Bastia avec des gestes inadmissibles et autres banquettes de tribunes brûlées mais à l’époque le match n’était pas en direct devant des millions d’enfants. Si Neymar et je ne sais qui se battent que vont faire les minimes qui ont vu ça ?”
Mais oui Bernard Morlino, le problème n’est pas les insultes (racistes ou pas) le problème c’est qu’on montre ça aux enfants, alors qu’à l’époque on savait s’amuser dans son coin en insultant et poignardant ses adversaires dans un folklore méditerranéen mais caché dans le stade. 


LES ANALYSES DE LA SEMAINE

“J’ai tout aimé. On n’a pas marqué mais on a contrôlé le match. (…) Les stats sont extraordinaires pour un match comme ça, notre domination était complète. L’OM a juste eu de la chance, ce n’était jamais mérité.”
Thomas Tuchel, déçu que son équipe n’ait pas été récompensée de son jeu chatoyant.

“J’ai trouvé que ce troisième match en sept jours a pesé sur les jambes de certains. J’avais amené un peu de sang frais avec des jeunes qui se sont plutôt bien comportés mais ils ne peuvent pas tout amener par rapport à des joueurs plus expérimentés. Nos situations favorables sont souvent des tirs hors surface. Il faudrait contourner le bloc et être précis sur les centres. Il faudrait être capable de faire du jeu dans la surface avec des joueurs lancés et obtenir des penalties.”
Rudi Garcia tient à rappeler à Thomas Tuchel qu’il reste le patron incontesté des conférences de presse d’après-match.

« Villas-Boas a dépassé Bielsa dans l’esprit des supporters. Il entre dans la lignée d’hommes comme Deschamps qui font gagner leurs équipes. »
Qui mieux que Mohamed Bouhafsi pour sonder avec exactitude la psyché des supporters phocéens, hein ? Qui ?

« Sur un match, il peut y avoir des écarts. Mais on est à moins de 1% de difficulté aujourd’hui. Quand un black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n’existe pas ou peu. »
Pour Noël Le Graët le football n’est pas raciste, il applaudit quand un Noir marque un but. Un très bon point Sepp Blatter pour lui. 

“Notre avis : La fin du mercato estival est fixée au 5 octobre et plein de choses peuvent encore se passer d’ici là.”
C’est pour ce genre d’avis tranché et définitif que l’on apprécie Eurosport.fr.

“Le football est aussi rare que la littérature. Beaucoup de matchs mais niveau souffle de l’esprit c’est zéro. Nice-Paris belle affiche mais à huis-clos cela ne rime à rien. Le football est un art vivant qui n’est pas destiné aux tribunes vides.
PS : comme prévu, une journée minable avec en plus le nom des joueurs du QPS, à Nice, écrit en chinois sur le maillot !”
Les gros membres sont d’accord avec vous Bernard Morlino, les analyses foot il y en a beaucoup mais niveau foot c’est niveau zéro. Si quelqu’un à l’acronyme QPS en chinois il gagne une dédicace de Monsieur Lapin.


LES COMPARAISONS FOIREUSES DE LA SEMAINE

“Ouais Kylian, sur le terrain il peut avoir cette façon d’être un peu arrogante… » Non, non, non. C’est son jeu, il n’est pas arrogant du tout. Il déborde d’ambitions, d’accord. Et les Français ne sont pas habitués à ça. Il serait aux Etats-Unis, ça plairait. Il a peut-être cette mentalité plus américaine. Il est sûr de lui.”
Mais si vous n’êtes pas content Bachir Néhar (intendant des Bleus), vous avez qu’à aller intender aux USA. Ca se dit pas “intender” ? Vous savez pas créer des mots à partir des noms en France… Alors qu’aux USA ils le font sans problème.


LES TITRES DE LA SEMAINE

“Les faces cachées de Kylian Mbappé”
France Football est formel : Kylian Mbappé est un dodécaèdre.

“Ligue 1 : Geubbels surgit du néant et Monaco prend le bon wagon.”
Allez savoir pourquoi, 20minutes.fr a finalement changé ça en “et Monaco confirme ses bonnes dispositions”.


Merci à Seb.

Le comité revient mardi prochain.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

8 commentaires

  1. Je tiens à rappeler que l’ambassade du boboland se trouve dans le 11ème arrondissement de Paris svp.

  2. Ca attaque le 18e arrondissement mais pas un mot sur les bords du Canal Saint Martin et le 11e ? Un Comité sous influence certainement…
    Magnifique Morlino sinon, Le Graët c’est peine perdue, ça manque de l’EDS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.