Benfica-Porto (1-2) La Dragão gagne le Clássico et revient dans la course.

Bom Dia,

Comme la blague du gars qui va sauter sa femme une fois dans l’année, pour les Tripeiro et les benfiquista c’est pareil C’EST CE SOIR !!!!

Ben tu l’as lu, on s’est mis dans la merde noire en perdant contre Arouca et on en danse encore tout les soirs.

Bref pour pimenter le tout il y a :

  • Le cas Maicon accusé de trahison pour être sorti sans lutter sur sa blessure lors de sa boulette.
  • Brahimi qui a montré à Peseiro qu’il n’était pas content de sortir
  • Blessure de Marcano qui nous donne 2 choix : faire jouer Chidozie pour sa première titularisation en Liga, ou se priver de Danilo en le faisant jouer central.

Enfin pour chauffer un peu, Benfica TV diffuseur du match nous a concocté une putain de pub pour rendre dingue. Pour faire simple imaginer un PSG-OM ou Canal balance les chants des supporters Marseillais genre « Paris, Paris On t’encule » ou « Parisien on va niquer ta mère sur la Canebière ».

Maintenant tu coupes et enchaînes avec un virage qui fait « Paris Paris » – applaudissement-« Parisiens »-applaudissements 2 ou 3 fois puis « On va être champion » et de mettre en slogan : « Tout le monde est obsédé par le PSG alors rendez vous vendredi à 20H30 ».

Oui on n’est pas vraiment dans la même dynamique que la L1.


O Equipe :


Donc José doit faire sans les centraux titulaires, Bueno et Evandro ont juste couru, mais Maxí revient pour un accueil sûrement bon enfant avec des remerciements.

Non je déconne.

Casillas à la cage

Maxi-Chidozie-Martins Indi-Layun

Donc c’est le jeune Chidozie pour son baptême.

Danilo en 6 avec André André et Herrera (capitao)

On revient à la base avec un milieu à 3

Corona –Aboubakar- Brahimi.

Les 3 qui doivent nous faire la différence.


O Jogo :


Les 10 premières minutes sont une histoire de pressing. L’équipe qui a la balle est harcelée, c’est intense mais décousu et brouillon, comme toi ta deuxième fois, t’as pris confiance tu te jettes dans la bataille vaillamment et donnes tout mais sans résultat.

14’ Brahimi trouve Herrera qui temporise et trouve Aboubakar dans la surface mais sa frappe est contée. Sur le contre Pizzi se retrouve seul face à Casillas qui sort la parade San Iker.

18’ Sur un mauvais alignement des deux latéraux, Renato Sanches glisse à Mitroglou qui fusille Casillas.

25’ Sur un choc entre Maxí qui met la tête et Gaítan qui tente un ciseau, Maxí retombe sur Gaitan et le sèche, c’est toujours ça de pris.

28’ Sur un bon travail de Danilo qui décale le jeu à droite, le ballon revient à Herrera qui frappe des 18 mètres et trouve le petit filet !

30’ Sur une course, Herrera effleure (Pellerin) Eliseu qui simule la mort. Le Mexicain prend un jaune, putain d’injustice. #Guerreiro2016

Sur le coup franc les joueurs de Benfica demandent un péno pour une main d’Aboubacar alors qu’il a touché le ballon avec son sexe, mais la confusion n’est pas illogique.

33’ Sur une bonne séquence le ballon arrive à Corona qui centre mais c’est repoussé sur Herrera. Il frappe, c’est contré, on est hors-jeu.

35’ Sur un corner, grosse frappe de Almeida (et sa bigode d’acteur porno) en pivot mais Casillas sort la deuxième parade de la soirée.

38’ Sur une mauvaise relance Almeida centre pour Mitroglou, Casillas se jette dans les pieds du Grec et l’empêche de cadrer.

40’ Alors que Jonas tente un crochet sur Chidozie, Corona revient et manque de peu le cadre et un CSC qui lui aurait valu un transfert.

42’ Herrera décale Brahimi qui entre dans la surface met en retrait à André André, qui ressort pour Herrera, mais cette fois ce n’est pas cadré.

Malheureusement le jeune Chidozie est en train de se faire balader, il va falloir qu’il soit costaud pour ne pas sombrer.

45’ Chidozie se plaint d’une douleur au genou et sort en boîtant.

Mi-Temps : Après un début de match intense mais où on a trop délaissé le milieu de terrain en voulant sauter les lignes, on est revenu de nulle part comme un Balkany à la mairie de Levallois. Iker nous tient à flot car on a concédé trop d’occasions.

49’ Belle combinaison entre Brahimi, Aboubakar et Maxí mais l’Uruguyen est contré au moment de frapper.

On joue plus haut, avec un pressing plus efficace et on ne sort plus du camp de Benfica depuis la reprise.

52’ Sur un corner et une frappe contrée de Herrera, Pizzi et Gaitan partent en contre à 2 contre 1 face à Maxí qui arrive à les ralentir, mais Gaitan se retrouve seul face à Casillas, qui la sort ! SAN IKER !

57’ Bonne combinaison entre Herrera et Brahimi mais la frappe de Yacine est dans les gants de Julio Cesar.

59’ Marega entre pour Corona.

63’ Le match est arrêté pour virer les papiers jetés sur Maxí qui se marre.

63’ André André lance Aboubakar qui frappe mais ça frôle le poteau.

65’ Combinaison entre André André, Brahimi et Aboubakar, qui va marquer !

67’ sur un centre de Gaitan, Indi dévisse complètement et SAN IKER repousse d’une manchette.

68’ Sur un centre de Pizzi au second poteau Gaitan remet pour Mitroglou qui fusille à 6 mètres mais SAN IKER la sort encore !

Il reste 20 minutes et on joue tellement bas que j’ai l’impression qu’on rejoue le gouffre de Helm.

73’ Nouveau centre de Gaitan pour Carcela qui ne peut reprendre, je respire par le cul.

74’ Sortie de André André pour RUBEN NEVES !

Neves pour son premier ballon écrase le pied de Gaitan, je veux l’adopter.

79’ Cette pute à tête de sicarios vendeur de crack de Carcela prend un jaune pour une faute de catin en écrasant la cheville de Danilo par dernière.

85’ Aboubakar part en contre et se fait sécher par Sanches sur un vilain croche pied.

86’ Brahimi sort pour Varela.

87’ Jonas vient mettre un coup de pute à Layún qui ne se laisse pas faire ; début d’embrouille car Almeida avec sa moustache de taffiole est venu faire l’homme.

Les deux prennent un jaune.

4 minutes d’arrêts de jeu.

94’ Marega déborde seul et centre pour Aboubakar seul mais c’est trop près de Julio César qui peut dévier non, merde, putain, fallait les crever, là bordel de Foder CARALHO !

Vitoría, VITORÍA

Le résumé : http://videos.sapo.pt/0lNAUZBZoaTIO3BOihtO

Veni, onenachi,Vinci, On est venu, on n’en a chié, mais on a gagné le classico dans leur cul !

Mais qu’est ce que c’est bon!

Rien de tel pour se relancer que de revenir à 3 points des salopes en rouge !

Le Sporting est allé s’imposer et reste donc à 6 points mais ils vont venir au Dragão et recevoir les salopes en rouge.


O Dragoes :


Casillas (SAN IKER 5/5) Oui il est finit, vendez le en MLS et foutait Helton ! Pauvre fou, c’est pour ces matchs là qu’il est présent, Arouca et les secondes zones, on s’en branle.

Vous voulez vous passez de moi ?

Maxí (Judas 4 /5) Franchement du point de vue des Romains et des Juifs, Judas est un gars honnête qui a sauvé Jérusalem, Maxí a donc sauvé les gentils contre la menace pédophile, enfin benfiquiste quoi.

Maxí face aux supp de la Luz

Chidozie (Naruto 3/5) Il s’est fait balader, humilier en première mi-temps et comme le héros du manga, nous a sorti un Chakra de bijou pour repousser toutes les attaques ennemies.

Indi (Black Dynamite 4/5) Jonas pas vu, a repoussé tout ce qui vient et se permet même de faire briller Casillas.

Layún (Speedy Gonzales 4/5) Il est monté, descendu, a porté ses couilles face à Almeida, un héros.

Danilo (Hokuto No Ken 5/5) A chaque duel si on tend l’oreille on peut entendre « Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort ». Héros du futur il a fait respecter la loi.

Herrera (Machete 5/5) On a voulu lui faire à l’envers, il a franchi la frontière pour se venger. Son but, son activité, son rôle d’aboyeur, Viva Mexico !

André André (Joker 4/5) Comme l’ennemi de Batman il est imprévisible, comme à la bataille quand il apparaît il fait chialer l’adversaire.

Corona (3/5) Gros match dans la volonté et l’abnégation au point de tenter le CSC. Moins en vue offensivement mais il a provoqué.

Parfois il faut savoir travailler pour le groupe

Brahimi (Tyson 5/5) Who’s the best ? Quand il a accéléré et pris le jeu, soit il s’est fait faucher, soit il les a baladés. Une passe décisive sur le second.

Aboubakar (Pardonné 5/5) Je lui ai reproché la semaine dernière de ne pas être efficace, ben putain je vous souhaite un rabibochage comme ça pour votre Saint-Valentin.


O Banco :


Marega (3/5) A fait le taf, aurait pu être un héros mais s’est raté dans le dernier geste.

Neves (4/5) Entré pour éteindre Sanches, mission accomplie.

Varela (3/5) Est entré pour participer à la fête.


Remarque à la con :


Sur le second but, les commentateurs (pour rappel Benfica TV) auraient été plus enthousiastes si on leur avait appris la mort de leur mère.

Et puis encore une petite danse de la victoire

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi Par ici

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.