Manchester United-Watford (3-0) : La Raide et Vile Academy livre ses notes.

Salut à tous !

United a l’occasion de refaire son retard sur Chelsea battu lundi et de repasser devant Tottenham battu par Chelsea la veille de ce match. Les comptes d’épicier vont bon train en cette saison finissante, mais maintenant que City semble devoir céder une place en Ligue des Champions, la bataille pour la 5e place s’apprête à faire rage. Et on espère que nos gagneuses ne vont pas avoir les nerfs du stagiaire de 3e qui a choisi son stage par dépit chez ledit épicier, mais plutôt ceux du maraîcher bourru qui livre les navets tous les mercredis matins à 5 heures.


Le match

La première mi-temps nous voit plus tenter de mettre en pratique les nombreux entraînements visant à nous faire déjouer le pressing adverse qu’à nous créer des occasions. Hormis quelques accélérations de James et Fernandes, le ballon circule surtout latéralement devant notre surface sous la menace d’attaquants watfordiens morts de faim. Il faut même la vigilance de Shaw en tout début de match puis de De Gea sur sa ligne pour éviter de se compliquer la vie, car les gredins nous font la vie dure dès la récupération.

Le dernier quart d’heure est tout de même plus à notre avantage et nous profitons de quelques récupérations haute au milieu pour nous ruer vers le but gardé par Foster. Une course folle de Bruno finit d’ailleurs mal pour notre ancien gardien puisque ce dernier fauche le Portugais et offre ainsi à notre chère recrue la possibilité d’ouvrir son compteur chez nous. Pas de souci sur le penalty : 1-0, 42e.

La seconde période se passe plus paisiblement grâce surtout au relâchement de Watford. Le bloc adverse s’étire et offre des espaces à nos offensifs et Anthony Martial, l’homme en forme, ne tarde pas à en profiter de la plus belle des manières. Lancé dans l’intervalle pour tromper Foster sur sa droite, le Français est contré mais a le temps d’aller chercher le ballon. Un petit frifri entre trois défenseurs plus tard, le voilà qui lobe le gardien d’une pichenette de génie : 2-0, 58e.

Et pour bien finir et se préparer convenablement à exploser des Belges à domicile jeudi, le petit Greenwood y va de son but sur un service de Bruno, encore lui. Une praloche en lucarne, pour votre bon plaisir ? Volontiers. 3-0 75e.


Les notes

De Gea 4/5
Pas embêté outre mesure, il a su rester serein quand la défense voulait organiser un toro devant sa cage. Quelques sympathiques parades pour garder la forme.

Wan-Bissaka 3/5
Moins à son avantage que contre Chelsea offensivement (plus difficile de monter quand c’est Greenwood que James devant lui), il a eu fort à faire pour contenir le remuant Delofeu mais au final c’était un jour au boulot comme un autre pour Aaron.

Lindelöf 3/5
Toujours ces débuts de match faiblards, heureusement il a tôt fait de se remettre dedans, ce qui n’est pas un mal. On va voir si la concurrence avec Bailly l’améliore ou si elle le pousse simplement vers le banc.

Maguire 3/5
Un début compliqué pour lui aussi avec une air-relance qui a bien manqué offrir un but à l’adversaire dès les premières minutes. On l’a vu aussi galérer dans quelques duels aériens mais ce n’est là que broutille car sa prestation a dans l’ensemble été largement positive.

Shaw 4/5
On ne voudrait pas paraître vouloir l’embêter, mais il a fallu la concurrence d’un gamin de 19 qui ne faisait même pas partie de la tournée d’été pour qu’il se bouge le cul. Et cela semble avoir fonctionné puisqu’il enchaîne en ce moment des matchs de grande qualité, tant dans l’axe que sur le côté.

Fred 3/5
Il a pâti du jeu plus haut que d’habitude de Matic, ce qui ne l’a pas empêché de courir partout et de gratter des ballons pour tenter de les convertir au satanisme. Forcément, le niveau technique s’en est ressenti, mais cela n’a que peu d’importance.

Matic 4/5
Toujours difficile de noter un joueur aussi protéiforme. D’un côté on a vu le Matic fainéant au milieu, pas très impliqué pour remonter les ballons et avare en courses, de l’autre il s’est tourné vers l’avant et a démontré ses qualités de transmission et sa vision du jeu hors-norme. Peut-être que la perspective du retour de McTominay lui a donné des idées…nous en tout cas on a aimé.

Fernandes 5/5
C’est ce genre de joueur que Manchester veut, pas d’autre. D’ailleurs, miracle : ni Lingard ni Pereira n’étaient dans le groupe pour ce match. La victoire est totale.

James 3/5
Pas décisif comme lors de ses dernières sorties, mais pour la première fois depuis un certain temps, le petit Daniel a réalisé un vrai bon match en s’appuyant sur ses qualités : accélération fulgurante, appels, pressing, détermination à regagner les ballons.

Greenwood 4/5
Pas besoin de grand chose : juste le mettre dans une bonne position et laisser la magie opérer.

Martial 4/5
On retiendra qu’au milieu de pas grand chose, il nous a offert un des buts de la saison. Toto serait-il en train de devenir un authentique attaquant ?

Bobby Carlton

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.