CD Aves – Porto (0-1) La Dragão Académie livre ses notes

Parfois aimer c’est souffrir, je peux dire l’amour que j’ai du FCP avec cette seconde mi-temps que même la Canebière académie aurait trouvé honteuse (NDR écrit avant Andrézieux-Bouthéon-l’OM-Hors-De-La-Coupe).

Bom Dia,

Feliz ano todos !!!

Pas le temps de trainer, la liga reprend dès le 3 janvier. Dans la course au titre on joue après le Benficaca qui a perdu, Braga et le Sporting qui ont gagné. On est toujours sur le record avec 17 victoires consécutives, mais chez un CD Aves qui sort d’un bon match nul contre les salopes en rouge dans un petit stade de campagne sous la pluie, oui tu la sens venir la carotte.

O Equipe :

Sergio revient à son 424 et remet Maxi à droite. Pour le reste c’est l’équipe type

O Jogo :

On démarre le match doucement en se calant dans le camp d’Aves qui nous attend recroquevillé. Il faut attendre huit minutes pour notre première frappe qui donne le ton, un ballon mal repoussé de Beunardeau (oui un français) mais Herrera rate sa volée. On arrive enfin à faire une énorme occase, Brahimi décale Telles qui centre pour Soares, sa tête est repoussée par Beunardeau puis Marega trouve le poteau (16e). On chauffe les gants, on chauffe le gardien, mais pour le moment ce rendez-vous ressemble plus à une rencontre au JMJ qu’à un tinder un peu sale.

Cependant on accentue la pression et sur un nouveau décalage de Brahimi vers  Corona qui centre pour Soares mais encore Beunardeau à la parade. La troisième tête de Soares trouve enfin les filets mais il est horsjeu.net (meilleur site du monde).

Alors qu’on maintient la pression, c’est sur coup de pied arrêté qu’on trouve la solution. Dans une partie de billard bien moche Militão marque d’un plat-du-pied-sécurité plein de sang froid 0-1 (26e)

On recule, sans pour autant se mettre en danger.

On pense tranquillement doubler la mise à la 37e sur un bonbon de Telles pour Danilo mais il est horsjeu.net

On finit la mi-temps sur un coup franc dans les gants d’Iker qui touche son second ballon de la partie.

Aves revient avec l’envie de jouer plus vite et passe Baldé sur le côté de Maxi.

Dès le premier ballon, le déambulateur de Maxí vole et il prend 15 mètres de retard sur dix mètres de course. Wil Coyote se fait moins balader par Bip-Bip que Maxi par Baldé.

On recule et Aves se montre entreprenant mais Derlei ne trouve pas le cadre 55e. C’est encore sur les coups de pattes de Telles qu’on se crée des occasions mais Danilo ne cadre pas 60e. Alors là c’est dramatique. On ne fait plus trois passes, on se contente de repousser les faibles offensives d’Aves qui paie ses limites balle au pied.

Histoire de faire chier, on a Brahimi qui sort touché à la cuisse et Oliver qui le remplace.

Pour poser le jeu ? Non pour lui envoyer des mines à dix mètres au dessus de la tête vu son profil britannique année 80. On finit évidemment sur la faute de con à vingt mètres et le coup franc sur la barre.

O Resumo :

O Dragoes :

Casillas (3/5)

Que ce soit la ligue des Champions ou Aves, Iker s’en fout, il est là pour dégouter les attaquants.

Maxí (1/5)

On ne tire pas sur le déambulateur mais bien envie de le mettre à Paris avec un gilet jaune face au CRS.

Maxi en surchauffe

Felipe (2/5)

Fait le taf, sans se faire mal.

Militão (4/5)

Un phare dans la tempête, il fait garder le cap à l’équipe par son assurance et en plus il marque. 90 Milliards dites le vous.

Danse du mercato

Telles (3/5)

Proportionnellement efficace à la nullité de Maxi.

Danilo (2/5)

Balanceur de saucisse, surement pour faire chier les végans, je ne vois que ça…Par contre parfois quand on en touche plus une, c’est bien de conserver la balle surtout quand tu peux le faire facilement.

Herrera (2/5)

Ben si le copain se fait pas chier, je ne vais pas m’emmerder à faire le taf hein. Capitaine DDE.

Brahimi (2/5)

Plus cramé que Julio Iglesias en septembre, oui je sais c’est moche.

Corona (2-/5)

Comme tout le monde, il s’est replié en seconde période, sauf que normalement c’était censé nous donner de la solidité, pas la solidité d’un fromage à raclette fondu !

Marega (2/5)

Merde quand il ne marque pas on ne voit que ses défauts, putain c’est comme les photos avec et sans maquillage

Soares (2/5)

Pas de réussite malgré une façon de se démarquer très intéressante et un gardien en feu.

O Banco :

Oliver (2/5)

C’est injuste car quand il est entré c’est le seul qui a pressé au milieu et tenté de remonter la balle, mais son passage en 10 pour voir des avions au dessus de sa tête était hypnotisant.

Hernani(1/5)

Entré pour défendre, c’est con t’es attaquant

Adrian (NN)

Entrée pour ? Ouais personne ne sait.

Remarque à la con :

Suite à la défaite de Benficaca et le licenciement de Rui Vitoria, la Dragão est triste qu’il ne continue pas à les enfoncer et à de suite proposer José Peseiro afin de les achever, sauf que la blague est que Lopetegui est favori… Karma quand tu nous tiens…

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.