Porto – Rio Ave (5-0) La Dragão académie livre ses notes

Simple échauffement

Porto se chauffe pour le #ComeBackTada, ça ne veut absolument rien dire, mais au final c’est comme la semaine que l’on a vécue.

Bom Dia,
Après la déroute en ligue des champions, retour aux affaires courantes avec la réception de Rio Ave pour la course au titre.
Pas le temps de gamberger avec la réception du cinquième de la liga, qui espère bien faire un gros coup pour se rapprocher de Braga.
Nous on doit gagner pour garder deux points d’avance avant de jouer la deuxième mi-temps à Estoril.

O Equipe :

Sergio doit encore se priver d’Aboubakar et de Ricardo, blessé après Liverpool entre 4 et 6 semaines.
Il tranche et remet Casillas titulaire suite au désastre de Sá contre les Reds.

 

O Jogo :

Dès le début de match on se remet à l’endroit.
Brahimi et Telles combinent comme Gattaz et le gouvernement, Soares rate son contrôle (Fiscal) mais ressort sur Oliveira qui claque le ballon dans le petit filet. 1-0
Rio Ave ne change pas son plan de jeu avec un pressing haut et agressif qui permet de vite alerter Geraldes à chaque récupération. C’est courageux ou suicidaire, au choix, ça leur a déjà coûté 2 branlées cette saison contre des gros.
Sinon pas grand chose à noter si ce n’est que Corona perd tous les ballons qu’il touche. C’est un festival, dans le genre festival du fromage de chèvre en Ardèche avec des Hollandaises pas farouches, sympa à voir et à faire mais le lendemain tu regrettes les mycoses.
Sur un ballon contré, Soares passe devant et se fait sécher par Tarantini, c’est un jaune et un coup franc à 20 mètres. Yacine cadre mais Cassio met sur la barre.
Sur le corner on gagne les duels mais la reprise d’Herrera est repoussée sur la ligne.
On se bat comme des chiens sur tous les ballons. Rio Ave n’arrive plus à sortir de son camps et sur une récupération de Marega, Soares est près de mettre le second.
Suite à une série de corner Telles trouve Soares qui marque de la tête. 2-0
On attaque comme des boeufs. Herrera se fait surprendre et laisse Geraldes partir jouer un 2 contre un mais Marcano sauve la patrie.
On est à notre main. Chaque fois que Rio Ave veut sortir la tête de l’eau en tenant le ballon une à deux minutes on se fait une occase. Tanto Tiquinho, tanto Corona qui alerte Brahimi mais on ne marque pas.
Sur un nouveau ballon récupéré haut, contre mené par Brahimi et Marega, Moussa centre mais un défenseur tacle et lob le gardien. 3-0.

Perte de balle qui amène Rio Ave dans la surface mais heureusement Marcano coupe le centre devant un joueur seul à 5 mètres.

Mi-Temps :

On a réagi en patron.
Le match de mercredi se digère bien, avec directement une mise au clair sur le fait que c’est nous les patrons.

La seconde mi-temps est animée.
Rio Ave veut revenir et prend sa chance, mais Casillas capte tout sans soucis.
On gère le match en attendant le contre pour mettre le quatrième, Rio Ave n’est pas dangereux mais on est gourmand sur les contres.
Sur un coup franc de Telles, Marega claque la tête pour le 4-0 à la 72e.
Grosse occasion de Brahimi sur un long une-deux avec Oliver mais Yacine rate le cadre.
Petit événement à la 84e minute. Sur un ballon contré de Maxi, Soares pousse la balle au fond.
La VAR est appelé et pour le première fois de la saison nous valide un but YOUHOUUUUU! 5-0

O Resumo :

O Dragoes :

Casillas (2+/5)
On aurait pu mettre une courgette on aurait pu autant la juger.
Maxi (3+/5)
Une passe dé et pas de carton. Comme quand tu fais ton boulot dans les temps, mais que ton chef pas habitué cherche l’embrouille.
Felipe (3/5)
Allez les gars, finies les blagues t’es pas niveau Ligue des Champions tu rentres pas.
Marcano (3/5)
A géré le match en préparant la paella.
Telles (4/5)
Sur chaque corners il enfile ses habits de père noël et dépose des cadeaux.

Pourvoyeur de bonheur

Herrera (3+/5)
Défend tout, attaque tout, relance tout, tellement qu’il peut même en prêter à l’adversaire
Oliveira (5/5)
Seigneur au milieu et buteur. Il a vite rebondi après le naufrage de Liverpool.

Montrer tout ton talent

Corona (2/5)
Rate autant qu’il réussit et inversement. Je me demande s’il ne voit pas la tactique avec les yeux d’un Shadock.
Brahimi (3/5)
Du bon Yacine, qui percute, trouve des espaces et des solutions mais que tu as été croqueur à la fin.
Marega (4/5)
Buteur, passeur, tracteur. Moussa c’est plus fort que toi.

Comment je vois Moussa

Soares (5/5)
Là pour marquer, il claque un doublé comme des flics faisant des seconds trous du cul avec leur matraque, brutal mais efficace.

Tu l’as vu? Qui? Mon cul

 

O Banco :

Dalot (3/5)
Il a montré de belles choses pour reposer Telles, parfait

Hernani (Não Bigode)
N’a pas eu le temps de montrer son talent ou l’a montré et là on n’a rien vu.

Oliver (Não Bigode)
Entrée pour gérer, même moi j’aurais pu le faire.

Remarque à la con :

Grosse poilade:  » après les 0-5 de Liverpool, Porto réponds par 5-0.”
Non, les journaux je vous encule. Que Porto en cale 5 à Rio Ave c’est plutôt logique, qu’on en prenne 5 à la maison en coupe d’Europe, c’est inadmissible.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.