Angleterre – Bulgarie (4-0): La Three Lions Academy livre ses notes

Salut les gueux !

Après la parenthèse ô combien savoureuse que fut la Ligue des Nations, l’Angleterre reprend la route des qualifications pour l’Euro 2020. Après deux victoires et 10 buts marqués, le prochain adversaire à se faire rouler dessus est la Bulgarie, reçue à Wembley. Académie garantie sans yaourt ni mention d’Emil K.

Avant de passer à la composition, place à la rubrique « le saviez-vous? » !

Figurez vous, mes bons, qu’à la suite de la Guerre de Crimée, l’Angleterre a proposé aux belligérants de séparer la Bulgarie en deux sphères d’influence, l’une indépendante , l’autre Ottomane. Oui, en 1878, on pouvait encore faire ça alors qu’aujourd’hui on n’arrive à rien.

Bref, le rapport avec le match de cet après-midi ? On a effectivement dichotomisé les Bulgares mais qui ont fini par se réunifier (en 1908, comme ça vous savez tout).


Les gars

Gareth – cet élégant homme – rappelle Trippier (nouveau joueur de l’Atlético Madrid) dans la sélection et appelle la sensation de Chelsea Jason Mount. Pour le reste c’est du classique.

Gareth poursuit avec le 4-3-3 avec deux latéraux portés sur l’offensive, Barkley & Henderson chargés de l’animation, Sterling & Rashford pour courir vite autour de Captain Kane.


Le match

Bien décidé à innover cette saison, j’opte pour l’Equipe TV pour ce match plutôt que mon « traditionnel » ESPN. A l’instar du camarade français, j’ai vraiment souffert des commentateurs français.

Analyser le match après deux minutes de jeu et dire que l’Angleterre domine, c’est non. Dire que Lingard (blessé) manque aux Three Lions parce qu’il joue comme 10 c’est non. Dire que tous les matches de l’Angleterre ont lieu à Wembley, c’est non. Dire que Pickford est un petit gros joufflu aux arrêts non académiques c’est … vrai mais ça ne se dit pas M. Alonzo, surtout quand on ajoute qu’on l’a découvert à la dernière Coupe du Monde. Et surtout nom d’un ours, l’Angleterre et le Royaume Uni ou la Grande-Bretagne ne sont pas les mêmes entités! C’est niveau CM1 !!! (© Nathanaëlle, guide au château de Chinon – j’y reviendrais).

Le match en lui-même est une attaque défense, avec un bloc-équipe bulgare à onze derrière contrant vite et plutôt bien les rares pertes de balle anglaises. Les Three Lions peinent à créer quelque chose devant, peu de percussion ou de prise de risque.

Ayant remarqué que le gardien Iliev relance souvent au pied, Sterling et Kane vont au pressing. Le premier nommé récupère un ballon qui traîne, passe à Kane qui plat-du-pied-sécurité ouvre le score (1-0, 23′).

A la reprise, les Bulgares ont une véritable occasion par leur attaquant brésilien-naturalisé-bulgare, mais Pickford arrête et relance sur Rashford qui obtient un pénalty « intelligent » à l’autre bout du terrain. Kane (2-0, 48e).

D’ailleurs, le fautif ayant déjà un jaune avant sa faute, pourquoi n’a-t-il pas un deuxième jaune pour le pénalty ? La faute n’est ni violente ni grave mais il empêche une occasion de but donc pourquoi pas de biscotte ?

Dix minutes plus tard, le duo Kane & Rashford presse et récupère une balle haute, passe à Sterling qui tacle le ballon au but (3-0, 54e).

Henderson cède sa place à Mount pour sa première sélection puis Sancho remplace Sterling. Kane obtient un pénalty « à la Kane » qu’il transforme pour son triplé et les haters (4-0, 72e). Alex OX remplace Kane pour son premier match avec l’Angleterre en 18 mois et c’est tout.


Analyse et remarque

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit. L’Angleterre a largement battu un adversaire qu’elle devait battre mais sans la manière. Les quarante cinq premières minutes ont été une purge de passes avant – arrière, avec des joueurs peu ou pas concernés. Sans le cadeau du gardien bulgare, on aurait pu avoir une deuxième mi-temps un peu échevelée.

J’imagine que Gareth et / ou Kane ont du salement râler à la mi-temps pour remotiver certains (notamment les deux milieux supposés créateurs). L’absence d’un joueur capable de faire des passes, de casser les lignes ou de jouer vite (un Kevin de Bruyne par exemple mais j’imagine que le collègue écossais vous en parlera mieux) est assez critique.

On retiendra le triplé de Kane, le réalisme offensif et le bon match de Pickford, parfois abandonné par le meilleur plus cher défenseur du monde. Trois points acquis sans forcer, avant de recevoir le Kosovo.

Un dernier commentaire sur Wembley : ça sonne creux. Qu’on aille jouer dans un vrai stade avec un vrai public nom d’un ours ! Ce n’est pas possible d’entendre le bruit du ballon avec un public de 82K spectateurs !


Les gars

Pickford (5/5): Deux ou trois arrêts à faire, le « petit gros joufflu » a fait son match.

Keane & Maguire (3/5): L’un a pris un jaune débile, l’autre a parfois oublié son marquage.

Trippier (3/5): Retour timoré de ce joueur que j’apprécie particulièrement.

Rose (4/5): S’il n’est probablement pas l’un des « meilleurs latéraux au monde » (M. Alonzo), il a centré, débordé et couru tout le match. Aurait pu centrer plutôt que tirer après un bon débordement.

Rice (3/5): Mouais. Pas grand chose à faire et n’a pas fait grand chose.

Henderson (3/5): Mire pas réglée pour les habituelles passes longues qu’il maîtrise si bien. Remplacé par Mount (N/A): Un tir non cadré puis rien.

Barkley (1/5): Même remarque que d’habitude. Ne crée que le courant d’air qui passe entre ses deux oreilles.

Sterling (5/5): But et passe décisive. Seul à provoquer en première mi-temps. Remplacé par Sancho (N/A).

Rashford (3/5): Probablement en manque de confiance (je suis assez persuadé qu’il a marqué au moins un but depuis les onze derniers mois, M. Alonso). Provoque un pénalty et s’essaie à des tirs.

Kane (5/5): Trois buts et une passe décisive. Patron. Remplacé par Alex OX (N/A), visiblement content de rejouer.

3 matches, 3 victoires, 14 buts marqués (un encaissé): c’est le bilan des qualifications pour le moment. On se retrouve pour le match contre le Kosovo mardi soir !

Ken

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.