Ca se passe à Salernitana en troisième division italienne. Davide Carrus, le Xavier Gravelaine de la botte (on vous laisse consulter son CV) tente de célébrer le but de son copain Salvatore Aurelio d’une manière bien étrange et se foire lamentablement. Il devra désormais vivre avec cette honte pour le restant de ses jours.

7 thoughts on “Comment bien rater sa célébration

  1. Je pense que les deux peuvent être admis, à condition que la fin du monde arrive fin décembre 2012.

  2. Le buteur c’est N° 18 en hommage au poids cumulé de 2 numéros 9 communsymbole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.