Felipe Melo est meilleur que Valbuena

Comme un boule de flipper.

On ne se moquera plus jamais des plongeons de Slip-boy après avoir vu la tactique du poulet-rôti de Felipe Melo. En même temps il ne faut jamais dire jamais.

20 thoughts on “Felipe Melo est meilleur que Valbuena

  1. Il ne manque que l’éclatement de l’abdomen avec éjection sanguinolente des viscères, arrachage d’un ou deux membres avec éparpillement sur la pelouse, éclatement de la boite crânienne avec dissémination du peu de cervelle contenue dans les tribunes. Et là le geste aurait été parfait.

  2. A mon avis c’est une technique shaolin pour éviter les tentatives de piétinement de l’adversaire. N’importe qui d’autre sans son entrainement aurait vomi à la fin !

  3. On notera aussi la coupe qui va avec, pour ne pas se mettre du gazon plein les cheveux, bien dégagé sur les côtés. Un surface lisse permet également moins de frottements, et donc moins de perte de vitesse dans les roulades.
    C’était la minute capillotractée, merci.

  4. Si il avait été capable de faire ça à la verticale, nous aurions eu un excellent patineur artistique.

  5. La remarque sur la coupe de cheveux est un debut de piste pour expliquer la mentalité de certains joueurs : CR, Nani, Neymar, …

  6. Somptueux !! Y a pas à tortiller, Valbuena et très loin de ce niveau. Mais à sa decharge, la simulation est une institution dans le Calcio. De plus le nabot donne plus dans le plongeon artistique que dans la roulade.

  7. Il y en a bien qui font des célébrations de but. Felipe Melo est un visionnaire tout simplement, bientôt tous les joueurs d’Europe célébreront les fautes subies.

  8. Je m’inscris en faux ! Comme je le faisais remarquer en 140 caractères sur un site annexe, Felipe Melo ne fait que passer (haut la main, certes) une première étape pour espérer égaler ce cher Mathieu. Prochain épreuve à réussir : sortir du terrain en boitant à cause d’un saignement de nez.

  9. Vu n’avez pas compris. Melo ne sachant pas s’il y avait faute ou pas a décidé de rouler sur lui-même pour défendre en faisant le sacrifice de son corps, fermant l’angle en mettant en danger son intégrité physique. Monsieur Melo, vous êtes un héros!

  10. Sacré Klinsmann, on voit bien qu’il jouait en Italie à ce moment là. Et puis en même temps, le foot en 1990 était d’une incroyable obscénité, regardez les shorts des argentins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.