Horsjeu Point Presse: Raymond et la préparation mentale…

Et le nouveau préparateur mental des Bleus est… Kick-Ass

Chers lecteurs,

Soyez les bienvenus pour ce deuxième rendez vous exclusif et sa révélation exclusive qui l’accompagne… (Vous avez raté le premier… il est là.)

Vous le savez, vous aurez désormais ces points presse hors-jeu régulièrement, ils montreront au monde, du moins à la France dans un premier temps… enfin… à vous, nos cinquante lecteurs adorés, ce qui se passe réellement dans le monde du ballon rond et ses conférences de presse qui le sont moins…

Ces connivences entre journalistes et acteurs du monde du football et tous ces scoops qu’on taît alors qu’il pourraient être exclusifs… Toutes ses révélations en « off », que tous les autres médias gardent jalousement et qui restent bloquées, comme un symbole, par les filtres de l’industrie médiatique…

Aujourd’hui découvrez ce qui s’est réellement passé à Tignes, le dispositif préparation mentale qui a soudé l’équipe, écoutez bien jusqu’au bout, avec le son à fond:

Note pour ceux qui sont vraiment à la masse: vidéo réalisée avec trucage pas cher.

Et…

Un grand merci à Bref, pour la musique du générique. Leur myspace est ici.

8 thoughts on “Horsjeu Point Presse: Raymond et la préparation mentale…

  1. les tartes dans la gueule à la carte, excellent :D

    le coup des « kick-ass » m’a bien fait sourire aussi (et seulement sourire parce que, bon, exploser de rire devant son pc au boulot ca pue un peu du cul…)

  2. Gourcuff l’è tro bô, c’était bien mais ce volet-ci, c’est vraiment du tout bon, service vidéo. Le « tard, le soir » sussuré à mes entournures, avec levé de sourcils taquins de Raymonde et les rires de sitcom dans le fond, m’a fait un drôle d’effet. J’en suis toute émoustillée…

  3. Les gros membres ont également un gros organe à ce qu’on entend.
    Encore une très bonne vidéo et merci à vous de révéler ca car peu de gens le savent.
    Tout s’explique maintenant avec ce système claque dans la gueule ont comprend mieux les maux de tête de l’autre William.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.