Aujourd’hui pour les adeptes du sado-masochisme sur gazon non-synthétique (même si cela peut parfaitement s’arranger), voici quelques extraits de gestes érotico-footballistique que le Marquis de Sade n’aurait pas renié. Les gardiens n’ont pas été oubliés. Bref, les Australiens, des mecs bourrins, même en amical, ici contre les voisins Kiwi. Menés 1-0, les Aussies s’arracheront pour remonter au score et l’emporter. Une bonne chose que Ballack soit blessé pour la Coupe du Monde, il n’aurait pas tenu. Pour ne pas perdre de temps et parce que nous savons que vous aimez être servis rapidement, allez à la 58ème seconde. C’est un avant goût.

10 thoughts on “Journal du hard amateur

  1. ah oui, j’avais lu que c’était plutôt « engagé » comme match, mais là… Y a pas un Kiwi qui y a laissé une jambe ? (surement le gars de la 58ème seconde)

  2. Énorme ce stade. Quand tu marques un but il font un lâché de colombes !

    Ah c’est dans ces moments viril qu’on voit que les ancêtres des Australiens étaient des taulards. Il en reste un peu d’ailleurs… ^_^

  3. Pour le côté porno hardcore faudra repasser mais belle frappe chirurgicale tout de même.

  4. Je constate que personne ne nous conseille d’aller voir à la 40e seconde. Il s’agit pourtant d’un but kiwi, une espèce rare et fascinante bien que souvent moquée.

  5. Sympa les Neo Zélandais, ils ont intégré des oiseaux dans leur sélection national. Bravo belle ouverture d’esprit, il est temps que cette communauté majoritaire soit reconnu.

  6. Moultes erreurs d’arbitrages pendant ce match, aucun hors-jeu sifflé contre les oiseaux néo-zélandais.

    Et j’aimerais que la FIFA recompte le nombre de joueurs sur le terrain, il me semble n’avoir vu aucun oiseau australien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.