La Jup’Académie te pète comme le Standard de Liège – Journée 9

Salut les filles ! Cette semaine en Belgique, c’est bien sûr les épisodes dignes de Dallas qu’on vit du côté de Liège qui ont attiré toute notre attention. Mais pour éviter que vous ne vous focalisiez que sur le Standard, on a tout mis à la fin, comme ça ça vous obligera à lire/voir les résumés des autres matchs. Hein ? Quoi le « scrolling » ?

 

Zulte-Waregem – Westerlo : 4-2 (à partir de 1’11)  En grande difficulté actuellement les joueurs de Westerlo affichent un visage conquérant et déterminé. Ils ouvrent d’ailleurs le score grâce à Cools (22ème). La lanterne rouge continue les assauts mais Visnakovs s’offre un immense raté (que vous avez certainement vu si vous avez lu le comité). L’Essevee laisse passer l’orage et enquille 3 buts en peu d’écart : Lepoint (38ème) sur corner et Leye (42ème et 49ème). Alors que les Zultois dominent largement la seconde période, Kaya (52ème) aggrave le score. Schouterden (67ème) met le dernier but.

 

Waasland-Beveren – La Gantoise : 1-3 (à partir de 21’49) Après s’être pris 10 buts pris lors des 2 dernières rencontres (Ostende, FC Brugge), Waasland-Beveren continue sa belle lancée en encaissant un but de Mitrovic (15ème) sur corner. La Gantoise, après son but, ne propose rien d’intéressant et se met même en danger mais #Sels2016 (oui, on a abandonné le #Bossut2016) est bien présent.

La deuxième mi-temps démarre tout aussi difficilement, et il faudra du temps aux Buffalos pour développer leur jeu. Sven « Xavi » Kums offre un amour de ballon pour Matton (70ème) et Depoitre (74ème) profite d’un très bon centre pour marquer et mettre son équipe à l’abri. A la 87ème minute, Milosevic, comme la semaine dernière, nous sort la « lourde qui ne sert à rien »

 

Malines – Charleroi : 0-1 (à partir de 0’18) Après une première période très mauvaise entre deux équipes en manque de confiance qui se jaugeaient, les Carolos prennent en main la seconde mais pêchent dans la finition à l’image de Pollet ou Marinos qui trouvent la latte. Le but viendra d’une magnifique frappe hors-surface de Perbet (67ème).

 

Mouscron – Ostende : 2-2 (à partir de 1’15) Mouscron poursuit sa bonne forme. Dussenne ouvre rapidement le score sur corner à la 5ème minute mais offre le but de l’égalisation contre son camp à la 41ème. Dans un match assez équilibré, Scepovic donne l’avantage à Mouscron d’une belle reprise(51ème). Loin d’être flamboyant, Ostende égalise d’une panenkarasdeterre bien dégueulasse de Cyriac à la 68ème minute.

A noter la présence du président Marc Coucke, avec les supporters ostendais dans le parcage !

A noter la présence du président Marc Coucke, avec les supporters ostendais dans le parcage !

 

Anderlecht – St-Trond : 1-0 (à partir de 1’21) Un match qu’Anderlecht a gagné comme il en a gagné d’autres : un match bien géré grâce à son milieu, supérieur techniquement et physiquement à son adversaire, quelques bonnes occasions mais un manque de mordant dans le dernier geste.

Gillet, positionné sur l’aile pour ce match, touche le poteau avant qu’ Okaka ne marque à la 31ème minute. La deuxième mi-temps est assez pauvre, Anderlecht n’arrive pas à tuer le match et fait beaucoup de fautes (non sanctionnées). Excédés, certains joueurs de Saint-Trond râlent (pas mal) et craquent (parfois): c’est le cas de Angban qui pour un vilain geste sur Ezekiel écope d’un rouge. Sinon, ça faisait longtemps, mais Anderlecht a encore manqué un penalty

 

Lokeren – FC Brugge : 0-1 (à partir de 19’00) Match là aussi très très pauvre. La seule lumière de ce match terne est bien entendu Jelle Vossen ce Bel Homme (8ème).

 

Courtrai – Genk : 1-0 (à partir de 0’25) Victoire d’un solide bloc de Courtrai qui a su contrer la tactique et les assauts genkois. La victoire vient de De Smet (47ème). Rien à ajouter. Ah si, un petit truc.

Kabasele, défenseur de Genk, s’est plaint d’être pris à parti par des méchants supporters de Courtrai qui lui ont adressé des cris de singes. Qu’est-ce que j’entends ?! Y’en a qui ont tenu des propos intolérables, où y’a pas de tolérance ? Y savent donc pas qu’c’est pas bien d’être raciste, que c’est mal ?!!

 

Standard – Louvain : 2-2 (à partir de 11’50) Cette première mi-temps… Putain… Le Standard a tellement touché le fond que le fond a porté plainte… A peine une minute, Croizet profite d’un ballon renvoyé par le poteau pour ouvrir le score. L’équipe du Standard est inexistante, il n’y a aucun fond jeu, aucune impression de jouer, aucune impression de voir une équipe (« une team » comme on dit au Québec, « una équipa » en Israël) bref c’était honteux, et pourtant vous savez qu’ayant une préférence pour le Club Brugge j’en ai carrément rien à foutre du Standard en temps normal… 43ème, contre-attaque à 3 contre, Remacle donne de l’avance à Louvain.

A la pause, Ferrera pousse sa gueulante face à des « gosses de merde« . La révolte rouche peut (enfin ?) commencer. Emond remet l’équipe sur les rails à l’heure de jeu, les Standardmen se jettent sur tous les duels et en direction du but de Riou, on tente comme Badibanga et Santini. C’est ce dernier qui, à la 75ème minute, profite d’un très mauvais dégagement pour égaliser.

Pour rajouter de la poudre dans le bac à linge, le lendemain du match Anthony Knockaert a adressé un tweet aux supporters de son ancien club, Leicester, les félicitant d’avoir soutenu l’équipe malgré la défaite 5-2 à domicile contre Arsenal (le Père Fid’ a déjà fait l’article). Alors là, badaboum, on se jette sur le pauvre Toto, on dit que y’a baleine sous caillou, que c’est un sous-entendu pour critiquer le public du Sclessin, et patati et patata. On a même parlé de « problème Knockaert », parce qu’il a skippé la conf’ d’après-match et qu’il a passé le match à râler, qu’il n’a pas participé au discours d’après-match de Ferrera et du « pacte » conclu dans le groupe. Bref, pour les vilains, il fait sa diva pleureuse. Y’a même le Grand Vilain Pauwels qui a dit que Ferrera devrait séparer quelques temps Knockaert du groupe. M’oui, se séparer du seul gars qui apporte de l’explosivité devant et qui est, au regard des buts marqués, le plus important du groupe…

 

Classement

2015-09-29_133723

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La période chargée et les remous incessants du Standard ont fait monter en moi une forte créativité. C’est ainsi que je vous offre, lecteurs bien-aimés, une parodie de l’hymne des Horsjeuïades 2014 du philosophe Kaaris « Bouchon de Liège », habilement intitulée pour l’occasion « On te pète comme l’Standard de Liège ». Habile on vous dit

 

Bart Van der Van Krrr

Maintenant que la Belgique devient la hype du football, reste ché-bran comme disent les jeunes et like-nous sur Facebook (mon profil et celui de Jean-Marie).

On est même sur Twitter ici et .

Un petit nouveau est venu nous rejoindre en la personne de Llikael, viens le voir aussi.

Et puis, si on est là, c’est grâce à HorsJeu, alors dis-leur merci.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

5 commentaires

  1. Très beau travail ! En plus j’ai la chanson dans la tête, mes collègues vont morfler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.