La Blaugrana académie note Barcelone-Getafe (2-1)

Hristo gagne mais commence à trembler.

Il s’en est passé des choses en une semaine du côté de Barcelone.

Tout d’abord la très mauvaise nouvelle concernant les problèmes de santé d’Eric Abidal, meilleur joueur du Barça depuis le début de saison, atteint d’une tumeur au foie, et qui ne rejouera pas avant la saison prochaine. Je ne tomberai pas dans les clichés puérils du mec qui rend hommage au défenseur français quand un problème de santé lui tombe sur le coin du nez. Je lui souhaite simplement un bon rétablissement sans en faire des caisses.

Ensuite, la blessure de Pedro atteint d’une pubalgie et absent des terrains pendant au moins un mois.

Vient s’ajouter à cela le tirage des quarts de finale de la ligue des Champions qui offre aux catalans les ukraino-brésiliens du Shakthar. Pouvait-il y avoir pire tirage? Certainement que non.

Et comme si tout cela ne suffisait pas, des rumeurs de dopage concernant les joueurs de Barcelone (lancées par le footmercato.net espagnol) viennent se greffer à cette jolie semaine. Drôle.

Mais le ciel n’est pas totalement sombre, l’orage n’est pas tombé jamais cinq fois au même endroit : Maxwell est blessé.

Barcelone accueille donc dans son antre la troisième équipe de la capitale pour cette 29ème journée de Liga, à savoir Getafe, actuelle 11ème du championnat et n’ayant enregistré qu’une seule victoire lors de ses 13 dernières rencontres.

Pep a dû appeler les deux canteranos réservistes Fontas et Montoya pour combler les places laissées vides par les blessées Pedro, Abidal, Maxwell et Puyol. La charnière défensive alignée Piqué-Milito fait un peu peur malgré la faiblesse offensive de l’adversaire. Les ailes sont couvertes par Alves et Adriano tandis que le poste de pivot défensif est attribué à Mascherano, toujours excellent lorsqu’il a été titularisé (Busquets étant sous le coup d’une suspension en cas de carton jaune). Devant c’est Bojan qui remplace poste pour poste Pedro.

Michel, de son côté, aligne un 4-5-1 à vocation offensive, certainement pour jouer le contre, comme toutes les équipes se déplaçant au Camp Nou. Les joueurs à suivre sont le meneur de jeu Parejo, l’avant-centre Arizmendi et l’ailier uruguayen Albin.

La compo de l’adversaire :

Entraineur : Michel

Codina – Diaz – Marcano – Torres – Sanchez – Casquero (remplacé par Miku) – Manu – Parejo (remplacé par Mosquera) – Borja – Albin – Arizmendi (remplacé par Sardinero)

Les buts :

16ème : suite à une mauvaise relance plein axe de la défense madrilène sur un corner catalan, ALVES, seul aux 20 mètres arme et fusille Codina en demi-volée. Lunette.

49ème : Messi en possession du ballon aux 16 mètres décale BOJAN sur la droite dans la surface qui contrôle puis du gauche côté opposé. La frappe est contré (et oui c’est Bojan).

87ème : sur un centre de Sanchez venant de la droite, MANU, aux six-mètres reprend de volée plat du pied droit pour tromper Valdes.

Les notes :

VALDES /4 : effectue la parade qu’il faut en première période sur une frappe de Casquero. Le meilleur gardien du championnat depuis 2 ans est bel et bien de retour.

PIQUE /3 : à croire que le catalan se reposait sur ses lauriers uniquement parce qu’il savait qu’Abidal, à ses côtés, était infranchissable. Mais cette fois-ci, associé au brêlon argentin, il a repris son rôle de patron de la défense malgré quelques errements défensifs auquels il nous a habitués depuis de nombreuses semaines. Puyol doit revenir très rapidement. Doit tout de même aller effectuer quelques entrainements aux côtés d’Usain Bolt.

MILITO /1 : Accusé, levez-vous ! Une relanche magnifique enchainé d’un placement approximatif qui permet dans un premier temps à l’ailier de centrer puis à l’avant-centre de reprendre une volée en toute tranquilité. Un combo à rendre Jean-Jacques Pierre jaloux. Si le Barça a plié en fin de match c’est en grande partie de sa faute. Ce n’est pas une caravane qu’il a au cul, c’est un mobil-home.

ADRIANO /3 : quel plaisir de voir enfin un vrai latéral (je n’ai pas dit défenseur) effectuer des dédoublement avec son ailier, tenter des centres (pas toujours réussis), monter au pressing, tenter des dribbles sur le latéral adverse. Reste maintenant à rester debout sur les crochets adverses mais ça c’est une autre histoire. Un sauvetage bien venu en fin de rencontre.

ALVES /5 : un carton jaune au bout de deux minutes de jeu puis cette volée inhumaine au quart d’heure de jeu pour ouvrir le score, le Brésilien va finir la saison en position d’avant-centre à ce rythme là. Je ne sais pas ce qui cloche dans les négociations de son futur contrat mais si Rosell s’y connait un minimum en football, il doit le prolonger au salaire qu’il souhaite. Le perdre la saison prochaine serait un véritable drame pour le club. Ce que je sais par contre, c’est qu’il va falloir l’enfermer dans un hôpital psychiatrique un fois sa carrière de joueur terminée

MASCHERANO /4 : c’est certainement, avec Alves, le joueur le plus régulier de ces deux derniers mois. Sa qualité de récupérateur n’est plus à démontrer, mais en plus de cela l’Argentin se met à participer au tiki-taka lancé par ses compères espagnols de l’entrejeu. Un signe de confiance en soi. Une performance individuelle de haut standing. Mais quand un joueur comme lui, avec ses caractéristiques bien spécifiques brille, c’est que l’équipe n’a pas été au niveau.

XAVI /2 : son match en patron, plaque tournante et cerveau de l’équipe a été correct mais son carton jaune (semble-t-il volontaire) pris pour avoir repoussé un ballon un peu loin sur un coup-franc anodin des Madrilènes le privera du déplacement à Villarreal. Mais pourquoi mon bel éphèbe, pourquoi ?

INIESTA /3 (remplace AFELLAY à la 80ème) : en mode lunatique d’un week-end à l’autre, le match d’Andres est mitigé. Sa qualité de driblleur n’est pas remise en cause mais vouloir à tout prix chercher la dernière passe impossible pour que celle-ci se transforme en caviar n’est pas forcément nécessaire.

BOJAN /3 (remplacé par KEITA à la 65ème) : le petit a pour une fois sû saisir sa chance en marquant un but pas si facile à envoyer au fond. Passons bien sûr ses glissades, ses passes à la qui-n’en-veut et ses appels à contre-temps. A défaut de faire rêver, Bojan fait toujours autant rire, notamment quand il court tel un Matt Bonner désarticulé. Mais malgré les bonnes choses qu’il peut montrer, je peux citer 15 attaquants meilleurs que lui dans le championnat.

VILLA /1 (remplacé par JEFFREN à la 90ème) : il est encore une fois passé à côté de son match, comme trop souvent contre les équipes de seconde zone. Je suis de plus en plus sceptique quand à son positionnement sur le terrain. L’aile gauche c’est bien sympa mais pour le chasseur de buts qu’il est, c’est clairement du gâchis. Espérons que, comme toujours, il brille lors des grosses échéances européennes qui arrivent ainsi que dans les clasicos.

MESSI /4 : il a régalé sur trois ou quatre actions individuelles en mettant à chaque fois la moitié de l’équipe adverse à l’amende, il a offert le but de la victoire à Bojan mais il est moins percutant qu’il y a quelques mois. Alors l’enchainement des matchs depuis 2 ans en est peut-être la cause, ou encore choisit-il ses matchs à l’instar de ses deux compères du podium du ballon d’or Xavi et Iniesta. Mais malgré tout cela, son positionnement en électron libre lui permet de peser un peu plus sur le jeu collectif de l’équipe. Le buteur va-t-il se muer en passeur?

Remplaçants :

KEITA (remplace BOJAN à la 65ème) : est pour une fois entré en jeu de manière utile, au moment où Barcelone se contentait de gérer la fin de rencontre. Son apport défensif a été précieux.

AFELLAY (remplace INIESTA à la 80ème) : aurait dû être titulaire. Quand va-t-on enfin voir de quoi il est capable?

JEFFREN (remplace VILLA à la 90ème) : le come-back après deux mois de blessure… pour mieux le vendre du côté de Liverpool ?

Le 12ème homme :

LA 22EME : les « Abidal! Abidal! » descendus des tribunes sur fond d’applaudissements prouvent que le public catalan peut être actif et se faire entendre. Et comme il n’y a pas de kop à Barcelone, contrairement à 90% des clubs où on demande aux diffuseurs à ce que quelques micros soient placés à côté des tribunes latérales pour donner une illusion sonore dont personne n’est dupe, c’est le stade entier qui communie comme un seul homme. Une bien belle initiative et un bel hommage mais rassurez-moi, il n’est pas mort ?

Un match quelque peu inquiétant quand on sait que le Real est en pleine bourre et ne va pas laisser beaucoup de points en route d’ici la fin de saison. Ce Barcelone m’a fait pensé à une équipe lambda, sans fantaisie, ayant perdu son fond de jeu et son identité, la faute aux nombreux blessés peut-être.

Prochain match sur la pelouse de Villarreal dans 15 jours, après la trêve internationale.

7 thoughts on “La Blaugrana académie note Barcelone-Getafe (2-1)

  1. Getafe n’est certainement pas un « 3ème club de la capitale » puisqu’il ne s’y trouve pas. Par conséquent les mentions « madrilènes » sont aussi à oublier.

    Sinon je suis d’accord avec toi, vous avez vraiment de la chance que Maxwell se soit blessé.

  2. Globallement d’accord avec toi Hristo, j’ai cependant quelques remarques :

    Concernant Messi d’abord :
    Moins afuté, moins en réussite même si il aurait pu claquer quelques pions (surtout si Villa avait réussi certaines de ses passes). Ta question me gêne un peu = Messi, le buteur va t-il se muer ne passeur?????

    Tu sais comme nous tous que MESSi fait tout dans cette équipe !!! Il marque (meilleur buteur de l’équipe) et passe (meilleur passeur de l’équipe avec 21 assists je crois et passeur sur le but de Bojan d’ailleurs). Messi fait tout et ça fait 2 ou 3 ans qu’il fait tout à peu près tout seul et là j’arrive à ma deuxième remarque…

    Xavi : (2) TOTALEMENT d’accord ! Ce joueur aux qualités techniques fantastiques m’agacent un peu je l’avoue. Il est clairement moins bon, moins dominateur, il a moins d’influence sur le jeu (alors qu’il décidait tout seul de la qualité du match de son équipe il y a encore quelques temps). Ce qui m’agace c’est le tiki taka parfois inutile qu’il impose quasiment aux autres joueurs de l’équipe (et notamment à Villa, l’homme aux milles appels de balles par match et qui avait l’habitude d’un jeu plus verticale à Valence). Le jeu catalan a besoins de beaucoup plus de variétés en ce moment et peu être plus de jeu direct, plus de risques dans les lancements de jeu, plus de verticalité (comme au Real…). De plus certains auront constaté que la qualité de ses dernières passes laissent à désirer. ils ne balancent plus les mêmes caviars que l’an dernier. Certains vont me dire ce type ne perd jamais le ballon ! D’accord mais cette année quand il s’agit de balancer le ballon à plus de 20 mètres dans le dos de la défense y a beaucoup plus de déchets !
    Reste que j’admire quand même ce grand joueur…

    Enfin Affelay : déçu qu’on lui laisse si peu de temps de jeu alors que Bojan…Bojan/ affelay…

  3. Non Abidal n’est pas mort mis y a rien de puéril à lui adresser un message de soutien. Je comprend pas comment on peut ne pas être touché par ce qui lui arrive.

  4. >Michmich
    Pour 10 bornes tu pinailles un peu là.
    Et sache que Getafe se trouve dans la communauté autonome (région) de Madrid. On les appelle donc bien les madrilènes.

    >Sebastian
    Messi régale toujours autant, le soucis c’est que dés qu’il touche le ballon il a très rapidement 3 ou 4 défenseurs collés à ses basques.
    Ma question est peut-être mal tournée je te l’accorde, j’aurai dû dire : Va-t-il devoir sacrifier la finition au profit de la dernière passe.
    Quant à Xavi il est sur le déclin, loin encore de sa fin de carrière, mais bel et bien sur la pente descendante. Je ne m’en fait pas pour lui, son poste et son style de jeu ne le contraignent pas à faire 15km par match (contrairement à Alves ou Pedro par exemple, il est au centre du terrain, il contrôle. Son seul soucis c’est son obstination à vouloir jouer trop de matchs sous infiltrations quand le besoin s’en ressent.

    >Craig
    Bien sûr que je suis touché mais on ne sait rien à propos de son problème, ce n’est pas un peu prématuré tout ce boucan autour de lui (d’autant que lui même a réclamé la plus grande discrétion).

  5. Salut Hristo, (je passe en coup de vent entre mon bol de chocapic et la rédaction de mes mémoires)

    Que dire sur ce match si ce n’est que j’ai le sentiment que les ptits gars choisissent leur match. En même temps, s’ils gagnent et que le club est champion, je signe.

    Côté jeu, c’était pas folichon et maravilla se goinfre avec la feuille de match (sans doute un effet mardi gras).

    Faut espérer qu’ils réussiront à se remettre en route quand il faudra se taper les matchs couperets.

  6. @Sebastian Michaelis

    Complètement d’accord.

    ça sent pas bon…

    Espérons qu’ils empêchent Mourinho de faire le triplé.

    Au moins le championnat, ils y ont encore un peu d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.