La Feria-Pont académie note ACAA-Lorient

Michel Estevanziatao est sorti de son coma éthylique

Ouf. Ma gueule de bois s’est terminée, une victoire et c’était parti pour une longue, très longue période d’ingurgitation à base de petit suisse bière (chez nous, on n’est pas sectaire sur le mélange). Clara la trapéziste m’a raconté ce qui s’est passé durant ce moment de petit suicide. Rien. J’ai ouvert les yeux et pour fêter ça, avec le Cirque de l’Etrange, nous sommes allés mater les Lorientais qui bizarrement ne jouent pas au Stade de la Route de Rennes.
J’ai beaucoup aimé le match. Du suspense, des beaux buts et même un joueur qui, lui aussi, est sorti de son coma. Comme dirait Ito Ito, le Fakir Japonnais : « C’est beau un monde qui se réveille »

Les notes :

Planté 2/5 : Letizi sans talent, sans moment décisif. Si les ballons avaient une âme, en observant ses yeux de dépressif, ils ne rentreraient pas dans ses filets.

Laurenti 2/5 : Blondeau sans Loubry. On a l’impression qu’il est hargneux alors qu’il est juste maladroit

Pavon 1/5 : Pavon sans Zidane. Les Turcs n’achetant plus, les Grecs ne payant qu’en kebbab, il a été obligé de rester mais que reste t’il du Real en lui ?

Soro 3/5 : Boli sans défense. A essayé de combler les manques en défense en tentant de couper la relation entre Gameiro et ses milieux. Il laisse Amalfitano seul sur le but de l’égalisation lorientaise

Fanchone 1/5 : Angloma sans pieds. Germany blessé, on ne compte plus que sur lui. Sale temps pour la gauche. Remplacé par Abenzoar à la 59ème

Ayasse 3/5 : Ayache sans ch. Bon à la récupération plus hésitant à la transmission, a fait son match, c’est à dire bon niveau Ligue 2

Piocelle 3/5 : Pedretti sans cervelle. Sa carrière en atteste. Récupère le ballon mais ne sait pas trop quoi en faire. Remplacé par Kermorgant à la 60ème

Meriem 5/5 : Zidane avec Pavon. Un but frappe croisée, très joli, une passe décisive, des gestes de classe, deux très belles occasions. On a vu celui qui avait fait la plus belle saison de sa vie avec l’OM et celui qui était le plus proche successeur de Zidane. Va t-il retomber dans le coma ?

Rocchi 2/5 : Cheyrou sans technique. Lent mais ratisse. Mais lent

Ghilas 0/5 : Belmadi sans aucun doute. Gâche les occasions par précipitation, par vanité, par gourmandise. Par manque de talent surtout. Remplacé par Cabella

Ndiaye 2/5: Bakayoko sans papiers ivoiriens. A Lille, ils ont Sow, ici, on a Ndiaye. Rapide mais vain

Sont entrés en jeu :

Abenzoar : Joli nom

Kermorgant : buteur de la tête et décisif sur le troisième but

Cabella : Prometteur, mérite mieux qu’une place de remplaçant et mieux qu’une place de titulaire à Arles- Avignon

A la fin du match, nous sommes restés un peu, ensemble, sous la pluie et le vent au Parc des Sports. Le match était beau. Le coaching d’Hadzibezic a été bon à défaut d’être payant et j’ai dit au potes que ça méritait qu’on aille boire un autre coup. Ils m’ont laissé seul avec mon espoir, un petit suisse et une bière brune

2 thoughts on “La Feria-Pont académie note ACAA-Lorient

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.