La Meringue Académie : l’oeil Gallego

Dudu est un mateur compulsif.

L’oeil gallego est de retour, troisième journée de la Liga Adelante oblige. Le Celta et le Depor ont eu un destin bien différent lors de cette journée.

DEPORTIVO 0-1 HERCULES

Le Dépor jouait à 20h dimanche juste avant le Celta. Une rencontre entre anciens pensionnaire de la Liga. L’équipe du Dépor est la même que celle qui a remporté le premier match, moins Colotto blessé, unique buteur du match précedent, et Guardado, retenu par la séléction mexicaine. Devant un Riazor encore une fois bien garni, le Depor va outrageusement dominer le match, mais en ayant un manque flagrant d’imagination dans les 30 derniers mètres adverses. De ce fait, le Depor se fait surprendre juste avant la mi-temps par Hercules et un but de la tête du Colombien Aguilar. La seconde mi temps se résume à un attaque-defense, un siège des buts d’Hercules, et les rares occasions que se créent les Gallegos sont stoppées par Falcon, quand il n’est pas suppléé par son poteau (87e). Le Dépor n’a rien montré pour pouvoir l’emporter lors de cette partie.
Que dire de ce match ? La partie fut costaude, les joueurs d’Alicante étant bien regroupés en défense comme toute équipe jouant à l’exterieur et la jouant physique. Ils ont bien joué les contres et ils ont du coup remporté ce match. Bravo à eux.
Du côté du Dépor, on sent que la tactique avec une seule pointe n’est pas très efficace. Riki, ou Xisco quand c’est lui, est esseulé et n’est pas très efficace s’il n’est pas épaulé. Valeron est trop vieux pour le soutenir. Seule satisfaction, la défense qui s’appuie sur un bon Aranzubia. Quand Lassad est entré en jeu à la place de Manuel Pablo en début de seconde période, ça allait dejà mieux. Mais il manque du génie à cette équipe pour faire mieux. Elle n’est rien de plus qu’une solide équipe mais qui ne peut bouger une équipe qui joue en bloc comme Hercules et c’est ce qu’elle va rencontrer tous les week ends. Il faudra montrer de meilleur choses pour assumer la pancarte de favoris à la montée.

Compo du Dépor:
Aranzubia; Manuel Pablo (Lassad, m.46), Zé Castro, Aythami, Ayoze; Jesús Vázquez, Alex Bergantiños; Pablo Alvarez (Saúl, m.72), Valerón, Salomao; y Riki (Xisco, m.23)

 

RECREATIVO 1-2 CELTA

Le Dudu a enchainé le match du Dépor avec celui du Celta. Il a enchainé deux bons liens et ça c’est un exploit. L’ambiance d’Huelva fut un choc après celle du Riazor. Le Celta a reussi à s’imposer en terre andalouse et ce ne fut pas chose aisée. Malgré un début de match parfait après l’ouverture du score de Alex Lopez suite à un superbe contre emmené par De Lucas (14e), le Celta se laissa ensuite aller, laissant Huelva prendre des initiatives et se créer des opportunités. Mais on sentait tout de même les Gallegos sereins, et capable de marquer à n’importe quel moment, tant les contres du Celta sont bien joués, mais trop limite du hors-jeu pour l’arbitre qui lève trop son drapeau, à tort parfois. Huelva s’énerve un peu devant le jeu plutôt classe des Gallegos et des attentats ont lieu sans que l’arbitre ne bronche. Bermejo est la victime de ce jeu dur, et l’avant-centre de Vigo sort sur blessure, la clavicule touché. Yoel tient la baraque jusqu’à la mi temps et les offensives celtistes sont gachés par ce con d’arbitre assistant.

En début de seconde mi temps, le Celta se fait surprendre et Alex Quillo égalise suite à une belle action des locaux (50′). Huelva va alors tout faire pour essayer de prendre l’avantage mais sans succès. Le match est plaisant et va d’un but à l’autre. Quand le match semble se diriger vers un nul, Iago Aspas surgit, après un centre suite à un corner mal repoussé, pour redonner l’avantage au Celta (87′). Le Dudu est à ce moment là soulagé mais dans le temps additionnel, l’arbitre accorde un pénalty à Huelva. Juan Villar en mode coupe du monde de rugby transforme la pénalité. Les 3 points sont dans la musette du Celta qui se place en tête du championnat.
Il faudra que cette saison le Celta ne faiblisse pas quand le printemps arrivera. Le Celta a gagné sans vraiment le mérité, en jouant par intermittence, sur son talent. Mais le Celta, au contraire du Dépor, a ce coup de génie qui fait qu’à n’importe quel moment, ils peuvent débloquer une situation sur une grande action collective, une action bien léchée, le style du Celta quoi. Le Celta peut aussi compter sur des individualités comme Yoel, excellent dans les cages, De Lucas pour mener le jeu pour ne citer qu’eux.

Compo du Celta:
Yoel; Bellvis, Jonathan Vila, Catalá, Roberto Lago; Bustos; De Lucas (Dani Ábalo, min. 88), Nacho Insa, Alex López, David Rodríguez (Joan Tomás, min. 69); y Mario Bermejo (Iago Aspas, min. 30).

Le Dudu malgré le fait qu’il a vu les deux matches, ne vous note pas les joueurs, car il a regardé le match d’un seul oeil et il ne pourrait noter chaque joueur. Peut être que si vous insistez, la prochaine fois vous aurez droit aux notes.

Bonus:

-Le top 10 des buts de Torres à la mi temps du match du Celta. Pour nous rappeler qu’avant, il était un excellent joueur de foot. Dédicace à Adam Smith. Merci Gol Television.

-Les résultats des autres matchs:

Cartagena 0-4 Barcelona B
Numancia 0-0 Nastic
Valladolid 2-0 Cordoba
Las Palmas 1-0 Alcoyano
Villarreal B 3-4 Sabadell
Elche 1-0 Murcia
Almeria 2-2 Girona
Xerez 0-2 Guadalajara
Huesca 0-3 Alcorcon


– Prochain match: Copa del Rey

Déportivo Vs Girona (mercredi 20h)
Celta Vs Las Palmas (jeudi 22h)

– Liga Adelante

Barcelona B Vs Deportivo
Celta Vs Elche
Bonne semaine à vous,

Un bisou sur chaque fesse,

Dudu.

1 thought on “La Meringue Académie : l’oeil Gallego

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.