La Merlus académie note Lorient-Sochaux (1-1)

Tristan Bourrepif toujours sous abonnement au point du nul.

Encore un match nul pour les Lorientais qui décidément n’y arrivent plus. Le soleil cette fois-ci ? Certes ils sont enfin parvenus à marquer un but, mais c’était en réponse à l’ouverture du score sochalienne. C’était frustrant, ça devient exaspérant. Il est difficile de savoir s’il manque de la volonté, de la fraîcheur, de la confiance ou je ne sais quel truc qui peut jouer sur le résultat d’un match, mais en tout cas, aucune solution ne semble être trouvée. Les merlus ne progressent plus mais stagnent, irrémédiablement. Mais le plus étrange c’est que toutes les équipes qui accompagnent Lorient au milieu de tableau n’avancent pas vraiment aussi, contrairement à celles du bas de tableau qui, sans avoir de résultats éclatants, se rapprochent. Pour ceux qui suivent tous les footballs, c’est un peu comme la lutte pour la montée, en L2.

Sinon Lorient-Sochaux c’était à priori un match entre deux équipes qui pratiquent un beau football. Les Sochaliens se pointent d’ailleurs sur la pelouse sans milieu défensif de métier, mais avec deux arrières droits. Ca tombe bien car Lorient avait deux milieux gauches avec un Morel en pleine forme en soutien de Diarra (à moins que ce soit Diarra qui était en soutien de Morel). Le latéral égalisera dix minutes après le but de Dramé sur corner, et puis presque plus rien. Déjà quand le match était animé, j’avais envie de pousser une gueulante, tant le jeu des bretons était haché. Entre déchet technique, précipitation, suffisance et mauvais choix, il n’y avait pas de quoi se réjouir. Le but m’a calmé, et j’ai raté le reste de la mi-temps à cause d’un bug du streaming.

Au retour des vestiaires, Diarra ratait une énorme occasion, puis le match tombait dans un temps faible à l’heure de jeu. Un long temps faible de 33 minutes qui voyait les Lorientais monopoliser le ballon sans se créer de vraies grosses opportunités, à nouveau multiplier les corners, et démultiplier les échecs dans les restes des compartiments qui font le football. Comme le match est classique, ils manquaient de se faire planter en contre en fin de match, mais les Sochaliens n’étaient pas beaucoup plus inspirés, donc ils se quittèrent et dirent qu’ils se marieraient un autre jour, parce que là, bon, il fait trop chaud et y’a Roazh Takouer qui veut les forcer à regarder Brest-Rennes.

Les notes :

Audard (4/5) : Comme face à Paris, deux plongeons spectaculaires pour préserver le match nul. Des bonnes sorties qui soulagent. Pas la note maximale car Richert a fait un aussi bon match que lui.

Baca (2/5) : Pas flamboyant et souvent mis en difficulté par Maurice-Belay.

Bourillon (3/5) : Match sans plus, mais en même temps BEM lui prend tout le boulot.

Ecuele-Manga (4/5) : Encore un gros match ! Il en impose vraiment et a toujours réussi à mettre le pied pour empêcher les Sochaliens de « trouver la solution finale » comme dirait X. Mais pour être patron, il faudrait marquer sur les corners en fin de match.

Morel (Zanetti/5) : Il a défendu, il a couru partout, et il a marqué un but en déposant Josse avant de faire une vraie frappe d’attaquant. Revoilà le Morel d’il y a deux saisons, débarrassé de ses blessures et décisif.

Romao (2/5) : Moins présent que sur les derniers matchs, il a laissé de l’espace au milieu pour les sochaliens.

M’vuemba (2/5) : Il est censé être le « liant » du milieu, mais en étant sur courant alternatif, c’est difficile.

Amalfitano (1/5) : Il m’a énervé. J’ai dit « Entre déchet technique, précipitation, suffisance et mauvais choix » ? Comme un symbole, Amalfitano a fait de tout ça. Moins 1 aussi parce que mon ordi plante en pleine rédaction de cette note.

Diarra (1/5) : Comme toujours, des bons et des mauvais choix, mais avec plus d’application sur sa tête toute naze, il aurait changé la face de la deuxième mi-temps.

Kitambala (2/5) : Un jour il marquera à nouveau et Lorient coulera de beaux jours.

Gameiro (1/5) : Semble se reconvertir peu à peu en ailier, et est du coup beaucoup moins devant le but. La note est sévère, mais quand ça ne marche pas, ça ne marche pas ! C’est con car 20 buts en une saison, ça claque sur le CV.

Les remplaçants :

Sunu (1/5) : Rentré à la 61e à la place de Kitambala. C’est pas qu’il soit mauvais, mais je le vois pas assez devant le but pour un attaquant. Surtout, maintenant qu’il a du temps de jeu, on en attend plus.

Monnet-Paquet (1/5): Rentré à la 69e à la place de Diarra. Je pensais qu’en 20 minutes en fin de match, il pourrait débloquer une situation avec sa vitesse et quelques combinaisons. Et bien non. Va falloir progresser pour l’année prochaine.

3 thoughts on “La Merlus académie note Lorient-Sochaux (1-1)

  1. Une remarque et une question.

    Le paquet de lettre pour résumer le match c’est un peu difficile à lire, un peu d’aération serait vraiment la bienvenue.

    sinon pour la question, penses tu vraiment que Sunu soit fait pour être attaquant, du peu que j’ai vu de lui il avait des qualités techniques supérieures et une vision correcte du jeu mais un manque cruel de vitesse… merci :)

  2. Tu penses qu’il serait meilleur en numéro 10?
    C’est vrai que pour l’instant on l’a peu vu jouer(je dirais l’équivalent d’un match entier en 6 apparitions, dont deux fois 35 minutes) et que pour le moment, il a du mal à se montrer. C’est vrai aussi que le jeu de Lorient implique de savoir prendre la profondeur et que Sunu semble manquer de vitesse pour ça.
    En revanche il a une réelle capacité d’élimination et une bonne frappe de balle. A mon avis, dans le rôle que prend parfois Amalfitano en 9 et demi, il pourrait être bon, mais pour le moment il dézone trop sur le côté pour peser dans l’axe.
    Je préfère attendre encore pour me faire une vraie opinion.

    Quant au « paquet de lettres », parles-tu du style ou de la mise en forme?

  3. uniquement de la mise en forme, le reste rien à redire, enfin là je suis pas sur le même ordi, l’écran est plus grand et ça me saute moins aux yeux donc…

    A voir pour la suite donc pour Sunu, j’ai quand même peur que cette « génération exceptionnelle » de 91 finissent encore par accoucher d’énormément de foirages…

    Si tous pouvait avoir l’idée de se faire prêter pour avoir du temps de jeu (comme Sunu) ça pourrait être bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.