La Porte de Saint-Cloud académie note PSG-Valenciennes (3-1)

Petit-Louis mate pendant les matches.

Pas de calcul pour l’équipe de la capitale. Il reste six matches, on a trois points de retard sur Hole-ass, conclusion : on ne pense pas aux équipes de tête, on ne raisonne pas en fonction de leurs résultats, et on se débrouille pour prendre le maximum de points d’ici la fin de la saison. A part Lille fin mai, le calendrier peut nous être très favorable, à condition d’éviter les désillusions, et les contre-performances, comme Paris en a l’habitude, telle celle de la semaine dernière contre Brest. Valenciennes est ainsi la victime idéale pour se remettre en confiance, et pour clôturer un très bon mois d’avril.

Quelques faits notables autour de la soirée : Casque d’Or fêtait son centième match à la tête du PSG ; il n’a pas encore le palmarès du Mou, mais il faut reconnaître qu’il fait du bon boulot avec ses poulains. Bernard Lama a donné le coup d’envoi du match, histoire de se faire mousser (il a eu droit à une standing ovation), et de faire la promotion de son jubilé mi-juin. Le club avait invité 500 femmes (visiblement, elles « like » le PSG sur Facebook) dans une tribune qui leur était réservée. Il faut reconnaître qu’elles ont su se faire entendre. Elles ont chanté quasiment tout le long de la partie, elles connaissaient les refrains traditionnels, certains passages de caméras sur leur minois ont donné la trique au Parc, et comble du hooliganisme féminin, elles se sont même prises au jeu du chambrage de l’adversaire, en traitant de paysans les pauvres supporters visiteurs, qui n’osaient pas leur répondre. Tout ça sous l’œil amusé et les applaudissements nourris du virage Auteuil, qui dès lors en rajouta une couche (« Va-t-en ligue 2… »).

Pour en revenir au match, on a retrouvé le Paris de la phase aller du championnat. C’était fluide, avec de beaux mouvements, des belles phases offensives construites, et beaucoup de buts. Visiblement, Antoine jouera les derniers matchs dans la même configuration, avec Hoarau seul en pointe, Erding sur le banc pour de bon, Bodmer en soutien, et du turn-over sur le côté gauche. Ce qui, pour l’instant, nous réussit plutôt bien. On aurait quand même pu s’éviter de s’inquiéter et de serrer les fesses, à cause du but pris juste avant la pause. Mais bon, c’est Paris…

Edel : (3/5) après ses conneries bretonnes de la semaine dernière, il a eu droit à une belle bronca pendant la lecture de la compo d’équipe, suivie par quelques sifflets lors de ses premières prises de balle. Vu ses prestations, on retenait notre souffle à chaque tir adverse, et à chaque intervention de sa part ; finalement, plus de peur que de mal, et il ne peut rien sur le but encaissé.

Ceara : (3/5) le but est venu de son côté, certes, mais le Brésilien revient au niveau qui était le sien lorsqu’il était un titulaire indiscutable à ce poste. Il s’entend aussi bien avec Giuly qu’avec Jallet, il occupe bien son couloir, et s’est permis samedi des chevauchées, rarement contrariées par ses opposants directs.

Sakho: (5/5) de nouveau la note maximale, car de nouveau un match solide et rassurant, bien qu’il n’ait pas eu à faire de tacle désespéré ou de sauvetage sur la ligne. En bref, pas question qu’il soit transféré cet été (ni les prochains d’ailleurs). En plus, il se met à planter, alors…

Armand : (3/5) rien de bien notable. Peut-être un peu responsable sur le but, sur lequel il ne sait plus où donner de la tête, mais sinon, un match lambda.

Tiené : (3/5) ni bon, ni mauvais ; j’hésitais entre ça et une note juste en-dessous, mais comme il ne nous a (presque) pas occasionné de grosses frayeurs, et qu’il a souvent joué assez haut, va pour une note au-dessus de la moyenne.

Makélélé : (3/5) bientôt la fin de sa carrière… Y’a pas à dire, il manquera à l’équipe ! Que ce soit pour replacer les joueurs, les bouger dans les moments où l’on subit, ou placer un gros tacle pour montrer qui est le boss. Claude MC, bouge pas de là !

Chantôme : (3/5) autant il s’engage de plus en plus dans les duels (même si son carton est injustifié), autant on le sent parfois un peu lassé par la répétition des matches. Il est moins incisif dans la construction offensive qu’auparavant. Comme c’est mon chouchou, je lui mets quand même la moyenne, rien à foutre que les lecteurs râlent !

Nêné : (4/5) comme au match aller, il nous a gratifiés d’une merveille de reprise de volée sur laquelle Penneteau ne peut être qu’admiratif, ainsi que d’une passe décisive pour Mamad’ ! Le reste de la partie est du même acabit, avec une petite baisse de régime en fin de match. Et pour une fois, il a compris qu’il devait lever ses coups de pied arrêtés.

Giuly : (2/5) un peu décevant pour une fois ; beaucoup d’énergie dépensée souvent à perte, quelques ballons perdus, des centres contrés, et il finit logiquement la rencontre en crachant ses poumons.

Bodmer : (4/5) encore un but à son actif. Un but de raccroc campé dans les six mètres valenciennois qui vient récompenser son pressing offensif très haut, presque comme un second attaquant.

Hoarau : (3/5) s’il avait joué tout le match en défense centrale, je lui aurai mis la note max ! Mais comme il s’est un peu dispersé devant, et qu’il a laissé Mamad et Sylvain faire l’essentiel du boulot, bah, il ne mérite pas mieux, malgré quelques occaz’ à son crédit. A noter, un bon jaune pour un vrai carton sur un pur tacle de défenseur (cf « cisaille » dans le dictionnaire), mais à 80 mètres de nos buts.

Les remplaçants :

Clément : non noté. Rentré pour renforcer le milieu de terrain, et préserver notre avance.

Bahebeck : non noté. Il est rentré un peu comme un jeune chien fou. Trop de précipitation, et des centres gâchés.

Traoré : non noté. L’ami Sammy a enfin joué en championnat. Sous les acclamations du Parc, forcément.

Les adversaires : c’est pas de la mauvaise volonté, mais je ne connais aucun joueur valenciennois, vraiment. A part Danic, qui n’a pas été fabuleux, et Samassa, rentré en fin de match, et qui nous a fait rire.

L’arbitre, M. Cailleux : il avait bien commencé, et puis il s’est emballé en deux minutes. Le carton attribué à Chantôme est juste complètement absurde.

5 thoughts on “La Porte de Saint-Cloud académie note PSG-Valenciennes (3-1)

  1. Quand je pense qu’il y a un mois cette académie pleurait à flots continus son désespoir devant la malédiction frappant les amis de Germain le Lynx. Mais bon le championnat est une nouvelle fois relancé.

    Chroniqueur de canal + va!

  2. A partir de là je crois que bon les 3 points sont importants.

    J’attends de voir la suite, les mecs sont capables du pire, Edel titulaire c’est possible??

  3. Je suggère de cryogéniser Claude MC a la fin de la saison, et puis de le sortir tout frais dans quelques années, capable de jouer a l’infini, ca a l’air cool hein ?
    Ou plus risqué, répandre la MC semence chez un echantillon de parisiennes pour créer un lignée de MC invincibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.