Les académies, rattrapage du 21/10 : ton club est peut-être ici

Cette trève internationale, toutes ces longues journées sans matches, tous ces piètres dérivatifs que sont le rugby voire, pire, le volley-ball alors que l’académicien se gorge de sève impatiente. Et ce week-end, les championnats ont repris, et ils ont enfin pu tout lâcher. Séance de rattrapage pour t’y retrouver dans le foisonnement académique, en attendant le retour prochain du comité.

 

La Ligue 1

Guingamp – Lille (1-1) : Gwen est resté presque serein.

Marseille-Lorient (1-1) : Bourdon de première catégorie chez Blaah. Du 108 E au moins.

Rennes-Nice (1-4) : Laezh Dour a abdiqué après la quatrième bifle.

Saint-Etienne-Gazélec (2-0) : Victoire sans heurt ni tache. Limite chiante, en fait, d’après Vincent Péricardetçarepart.

 

La Ligue 2

Créteil-Brest (0-2) : Quand soudain, surgi de nulle part… un bon match. Et un nouvel académicien en prime.

Metz-Clermont (2-2) : Des joueurs noirs, une femme entraîneur, deux raisons de lire Rigobert.

Paris FC – AC Ajaccio (0-0) : Pour une fois, le Perfettu se déplaçait en terre presque civilisée.

Dijon – Evian TG (1-3) : Franck Ripoux se prépare pour le jubilé de Cédric Barbosa. En 2036.

 

Les Anglais

Watford-Arsenal (0-3) : Petit échauffement sympa avant la Ligue des Champions pour le Père Fidalbion.

Tottenham-Liverpool (0-0) : Le petit coeur de Just Wide revit avec son Klopinou d’amour.

Everton-Manchester United (0-3) : Luke est lui aussi au septième ciel. Tous nos académiciens anglais sont contents, en fait.

 

Les Belges

Des rouges idiots, des immanquables manqués, et un Standard enfin dernier. Journée presque habituelle en Jupiler Ligue.

 

Les Italiens

Napoli-Fiorentina (2-1) : Mes couilles sur ton nez, c’est Loulou qui revient parler de Naples.

 

Le bonus

Le joueur masqué poursuit ses confidences. Aujourd’hui : la blessure.

L'ancien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.